Vous êtes ici : Accueil > Le placard à archives > Année scolaire 2007-2008 > Le coin des élèves > Le spectacle des CE1, CE2 et CLIS
Publié : 21 juin 2008
Format PDF Enregistrer au format PDF

Le spectacle des CE1, CE2 et CLIS

1 vote


- Merci à tous les spectateurs d’être venus aussi nombreux

- Merci à tous les élèves qui sont restés bien concentrés et qui ont donné le meilleur d’eux-mêmes

- Merci aux parents qui ont contribué à la petite collation après le spectacle

Vous trouvez ci-dessous l’intégrale de notre spectacle (chansons et textes de notre histoire)

Les photos

Si vous avez participé au spectacle et pris des photos, merci de nous les envoyer par mail (Ce.0740622Z@ac-grenoble.fr) afin qu’on puisse illustrer cet article.

Cliquez sur les photos pour les agrandir...

JPEG - 144.7 ko
JPEG - 171.6 ko
JPEG - 148 ko
JPEG - 199.6 ko
JPEG - 146.1 ko
JPEG - 118.3 ko
JPEG - 183.5 ko
JPEG - 138.5 ko
JPEG - 109.6 ko

L’intégralité du texte

Dans la forêt lointaine, il faisait très sombre. Le soleil commençait à se cacher derrière la montagne. De grands chênes avaient grandi si haut que la lumière avait disparu de cet endroit. Tout était calme et on entendait la rivière qui glissait sur les rochers. Un doux parfum de champignons et de fleurs se dégageait dans toute la forêt. Soudain, on entend un coucou et un hibou qui chantent au fond des bois. (écrit par les CE1)

Dans la forêt lointaine

On entend le coucou ;

Du haut de son grand chêne

Il répond au hibou,

Coucou hibou, coucou hibou

Coucou, coucou hibou

Coucou hibou, coucou hibou

Coucou, coucou hibou

Une poupée qui habitait à la lisière de la profonde forêt, dans une grande maison entourée de hauts murs, rêvait d’aller se promener au milieu des chênes. Un jour, elle profita de l’absence de ses parents pour s’aventurer dans les bois. La petite fille entendit le hibou et le coucou qui auraient bien chanté avec elle. Mais elle disait toujours non ! (écrit par les CE2)

C’est une poupée qui fait non, non, non, non

Toute la journée elle fait non, non, non, non

Elle est... elle est tellement jolie

Que j’en rêve la nuit

C’est une poupée qui fait non, non, non, non

Toute la journée elle fait non, non, non, non

Personne ne lui a jamais appris

Qu’on pouvait dire oui

Sans me regarder elle fait non, non, non, non

Sans même écouter elle fait non, non, non, non

Pourtant je donnerais ma vie

Pour qu’elle dise oui

Mais c’est une poupée qui fait non, non, non, non

Toute la journée elle fait non, non, non, non

Personne ne lui a jamais appris

Qu’on pouvait dire oui

Non, non, non, non...

Paroles et musique : Michel Polnareff

La petite fille passa son chemin et rencontra un drôle d’escargot. Un escargot bien gros avec une belle coquille lisse et brillante. Elle grimpa sur son dos bien décidée à se faire porter. Mais celui-ci était si lent qu’elle préféra continuer à pieds. (écrit par les CLIS)

Un escargot s’en allait à la foire

Pour s’acheter une paire de souliers

Quand il arriva, il faisait déjà nuit noire

Il s’en retourna nu pieds

Un escargot s’en allait à l’école

Car il voulait apprendre à chanter

Quand il arriva ne vit que des herbes folles

C’était les vacances d’été

Un escargot s’en allait en vacances

Pour visiter l’Inde et le Japon

Au bout de sept ans, il était toujours en France

Entre Dijon et Lyon

Paroles : Jean DAUBY - Musique : César GEOFFRAY

Ensuite la poupée rencontra un furet. Il avait un tout petit nez rose, deux petites oreilles et deux yeux brillants. Son pelage était blanc et noir et il avait de longs poils. La poupée cherchait toujours son chemin dans la forêt. Le furet lui proposa alors gentiment de la ramener chez elle. Elle sauta de joie et accepta la proposition. Mais le furet courut si vite que la poupée ne put la suivre et elle se perdit à nouveau. (écrit par les CE1)

Refrain :

Il court, il court, le furet

Le furet du bois, mesdames,

Il court, il court, le furet

Le furet du bois joli.

Il est passé par ici

Le furet du bois, mesdames

Il est passé par ici

Le furet du bois joli.

Refrain

Il repassera par là

Le furet du bois, mesdames

Devinez s’il est ici

le furet du bois joli.

Soudain de gros nuages menaçants assombrirent le ciel : l’orage arrivait. Le tonnerre grondait et les éclairs éblouissants zébraient le ciel. elle paniqua et courut à toutes jambes, quand tout à coup, comme un mirage apparut un magnifique cheval au pelage lisse et blanc. Il lui proposa de se mettre à l’abri dans une grotte toute proche. Fatiguée, elle s’endormit et le cheval repartit au galop sous l’orage. C’est alors qu’un éclair plus puissant que lui le foudroya.(écrit par les CE2)

Le petit cheval dans le mauvais temps
Qu’il avait donc du courage
C’était un petit cheval blanc
Tous derrière et lui devant

Il n’y avait jamais de beau temps
Dans ce pauvre paysage
Il n’y avait jamais de printemps
Ni derrière ni devant

Mais toujours il était content
Menant les gars du village
A travers la pluie noire des champs
Tous derrière et lui devant

Sa voiture allait poursuivant
Sa belle petite queue sauvage
C’est alors qu’il était content
Tous derrière et lui devant

Mais un jour, dans le mauvais temps
Un jour qu’il était si sage
Il est mort par un éclair blanc
Tous derrière et lui devant

Il est mort sans voir le beau temps
Qu’il avait donc du courage
Il est mort sans voir le printemps
Ni derrière ni devant

Paroles et musique : Georges Brassens

La petite fille, endormie dans la grotte, rêva que le petit chaperon rouge venait la chercher pour jouer avec elle. (écrit par la CLIS)

Cache-toi, le loup a fini de compter,

Cache-toi, il va sortir pour te manger,

Cache-toi, bien vite et tais-toi

Cache-toi, bien vite et tais-toi

Tel un agneau effraye,

Tu le devines s’approcher

Doucement a pas de loups

Il voudrait bien te croquer

Oh oui te croquer

Oh oui te croquer

Cache-toi, le chat a fini de compter,

Cache-toi, il va sortir pour te manger,

Cache-toi, bien vite et tais-toi

Cache-toi, bien vite et tais-toi

Minet s’avance a grands pas

Pattes de velours patatras

Souris au fond de son trou

Donnerait ta langue au chat

Oui ta langue au chat

Oui ta langue au chat

Cach’- toi l’ chasseur a fini de compter

Cach’- toi il va sortir pour te tuer

Cach’- toi, bien vite et tais toi (bis)

Cache et n’ boug’ plus les oreill ’ s

Pour ton p’ tit nez fais pareil

Lapin tapi sous le chou,

Prends garde au chasseur qui veill ’

Oui qui te surveill ’

Oui qui te surveill ’

Paroles et musique : Eric Le Louvier

Le lion, roi de animaux et de la forêt rencontra la poupée. Il lui demande alors ce qu’elle fait ici au beau milieu des bois. « Je suis perdue, lui répondit-elle. J’étais partie faire une petite balade en forêt, j’ai rencontré plusieurs animaux mais je n’ai jamais eu de chance avec eux. Est-ce que tu peux m’aider ? ». Le lion appela alors d’un énorme rugissement tous les animaux de la forêt. Tous se mirent à la recherche de la maison de la poupée. L’aigle survola les bois, le singe grimpa en haut des arbres pour voir au loin, le cerf renifla les sentiers, le cheval galopa à travers bois, etc, etc... (texte écrit par les CE1)

Refrain

Tous les animaux du monde

Tous les animaux sont nos amis

Du lion à la colombe

Du renard au ouistiti

Le taureau n’est pas content

Sa femme est vache, c’est navrant

Le hibou chante à tue-tête

J’suis heureux ma femme est chouette

Bien qu’il soit le plus musclé

L’éléphant se sent brimé

Car il a deux yeux tout noirs

Mais avec, défense d’y voir

Moi j’ai un joyeux caniche

Qui aime qu’on lui fasse des niches

Et un poisson très revêche

Qui n’aime pas du tout la pêche

Quelle est la fête des chats ?

Moi je donne ma langue au chat

Vous ne trouvez pas du tout ?

Voyons c’est la mi-août

Essayez d’offrir un verre

Même au milieu du désert

À mon ami le zébu

Il vous dira "moi j’ai bu".

Pour nourrir le gros baudet

Qui a écrit ces couplets

Y’a un air dans ma chanson

comme ça il aura du son.

Paroles et musique : Noël Colombier