Publié : 24 juin 2006
Format PDF Enregistrer au format PDF

Objectif 2 - Action 4

Mieux prendre en compte les élèves en difficulté

0 vote

Quoi ?

Libellé de l’action, ce que l’on veut faire en quelques mots

Mieux prendre en compte les élèves en difficulté

Pour qui ?

Les enfants premiers bénéficiaires du projet

- Les enseignants : “on n’est pas tout seul dans sa classe pour gérer les difficultés des élèves”

- Les enfants : meilleure prise en charge individuelle des difficultés

Avec qui ?

Les partenaires éventuels, les responsabilités de chacun

- Les enseignants de toutes les classes et particulièrement le maître E et l’enseignant de la CLIS

- Les enfants de la CLIS, les enfants qui bénéficient d’un soutien avec le maître E et tous les autres

- Le maître E, partenaire en terme de conseils et en terme d’aide aux élèves, dans ou hors la classe

Comment ?

Les modalités d’organisation

Mettre en valeur les productions des élèves en difficulté par la création d’un site Internet

- Mettre en ligne les productions des élèves de la CLIS et des élèves travaillant avec le maître E

- Échanger, partager des expériences, des lectures, des productions (règles de jeux, histoires, récits de vie, vécu de la classe...)

Mettre en place un outil de suivi des élèves en difficulté

Réaliser une pochette de suivi des élèves en difficulté regroupant :

- Une fiche de suivi regroupant toutes les données relatives à chaque enfant durant toute sa scolarité (prises en charge, demandes d’aide, suivi orthophonique, allongement de la durée du cycle...)

- Une pochette regroupant tous les documents relatifs à l’enfant dès que l’enfant a bénéficié d’une aide à l’intérieur ou à l’extérieur de l’école (PPI, PPAP, bilan orthophonique, lettres aux parents, intervention du référent scolaire ...)

Élaborer un organigramme d’aide aux enfants en difficulté

Définir avec le maître E et les enseignants un protocole d’aide aux enfants en difficulté scolaire :

- Quand faire intervenir les partenaires ?

- Quels partenaires mettre en jeu ?

- Quand, comment aider les enfants (dans la classe, hors de la classe) ?

- Quand, comment évaluer les progrès, les difficultés ?

- Quand et pourquoi se réunir ?

Réaliser des échanges entre la CLIS et les autres classes

- Intégrer les enfants de la CLIS pour certains apprentissages dans d’autres classes, dans des ateliers

- Intégrer des élèves en difficulté dans la CLIS pour travailler sur un point précis travaillé par les élèves de la CLIS

- Réaliser des échanges de connaissances entre les différentes classes grâce au site Internet

- Organiser des ateliers d’écriture entre CLIS et CE1

Pour quoi faire ?

Les résultats attendus, les productions possibles

- Créer des situations motivantes par la mise en valeur des productions, des expériences, du vécu des élèves

- Améliorer le lien entre les classes, entre le travail fait avec le maître E et les classes

- Développer le lien maison/école : site consultable à la maison par les parents et les enfants

- Mieux prendre en charge les enfants en difficulté, mieux gérer les remédiations

Avec quoi ?

Les moyens matériels et financiers éventuels

- Toutes les classes sont équipées de 2 à 3 ordinateurs. Le maître E dispose d’un ordinateur itinérant avec accès au réseau et à Internet.

- Appareil photo numérique dont nous disposons déjà

- Dossiers de suivi de la maternelle au CM2, à disposition de chaque enseignant dans le bureau direction

- Organigramme à l’attention de l’équipe mais également à l’attention des parents afin d’expliquer les parcours possibles de leur enfant

Quand ?

Le calendrier, les échéances

- Mise en place du site internet en mars 2006

- Mise en place des dossiers de suivi pour la maternelle et l’élémentaire : dès janvier 2004

- Définir un protocole d’aide aux enfants en difficulté sous forme d’un organigramme : septembre 2004, mise à jour à prévoir en 2006/2007 en fonction des nouvelles modalités de fonctionnement du RASED et de l’intégration des élèves handicapés

- Réaliser des échanges entre la CLIS et les autres classes : en place de puis la rentrée 2003 et discuté lors des 4 conseils de cycles prévus pour l’aide aux enfants en difficulté

- Développer les échanges entre la CLIS et les autres classes en 2006-2007 par les ateliers lecture et les ateliers d’écriture avec les CE1

Quels effets attendus ?

Les indicateurs qu’on se propose d’observer

- Motivation des élèves quant à la production d’écrits faite hors ou dans la classe (valorisation)

- Meilleure prise en charge des enfants en difficulté au sein de l’école

- Réflexion commune sur la prise en charge des difficultés des élèves

- Se sentir moins démuni par rapport à la prise en charge de certaines difficultés ; trouver ensemble des solutions

- Qu’une séance avec le maître E ne soit pas vécue comme une exclusion, mais comme un moment de travail qui servira à la classe (fabrication d’outils pour la classe, règle de jeu à jouer en classe...)

- Meilleure intégration des enfants de la CLIS au sein de l’école par la mise en valeur de leur travail

Documents joints