Vous êtes ici : Accueil > La cour de récréation > Quelques blagues de Toto
Publié : 21 mars 2006
Format PDF Enregistrer au format PDF

Quelques blagues de Toto

1 vote

Mon cheval est très poli, à chaque fois qu’il doit sauter par dessus un obstacle, il s’arrête et me laisse passer en premier !!


Un enfant demande à sa maîtresse si une personne doit être punie pour quelque chose qu’il n’a pas fait.

- "Bien sûr que non !" lui répond sa maîtresse.

- "Très bien !" dit l’enfant, "parce que je n’ai pas fait mon travail à la maison !"


Une maman voit son enfant rentrer très tôt de l’école :

- "Comment se fait il que tu rentres à la maison si tôt ?

- L’enfant : "Parce que j’étais le seul capable de répondre à une question !"

- La maman : " Oh, vraiment ? et quelle était cette question ?"

- L’enfant, gêné : "Qui a lancé la gomme sur la tête du directeur de l’école ?"


C’est Toto qui fait des courses à la Supérette au coin de sa rue.
Il se retrouve à la caisse avec un grand baril d’Ariel (TM). La caissière qui reconnaît Toto veut avoir un petit mot gentil et lui demande si il a beaucoup de linge à laver.

Toto répond :
- Oh non, c’est pour laver mon chien !

La caissière répond :
- Mais tu ne devrais pas utiliser de la lessive comme ça pour laver ton chien : Tu vas le rendre malade, et peut-être même qu’il en mourra...

Mais Toto ne s’en laisse pas compter. Il paie sa boite d’Ariel et s’en va.

À peu près une semaine plus tard, Toto revient à la supérette pour acheter des bonbons. La caissière lui demande alors comment va son chien.
Toto répond :
- Oh, il est mort.

La caissière essaie de compatir mais ajoute quand même :
- Tu vois, tu n’aurais pas du utiliser de la lessive pour le linge. Il ne l’a pas supporté.

Et Toto :
- Je ne pense pas que c’est la lessive qui l’a tué...

La caissière :
- Ah bon, et qu’est-ce que ça serait d’après toi ?

Toto :
- Je pense que c’est le cycle de rinçage.


Le petit Toto vient de naître. C’est un enfant normal, avec un développement tout à fait optimal.
Lorsqu’il a l’âge d’un an, il n’a pas encore dit un seul mot, c’est normal pour cet âge.
Lorsqu’il atteint deux ans, toujours aucun son, mais ses parents pensent que ça ne va plus tarder.
Lorsqu’il atteint l’âge de trois ans sans avoir dit un seul mot, ses parents s’inquiètent et l’emmènent chez le pédiatre.
Le docteur ne trouve rien d’anormal côté physique et assure aux parents que Toto va bientôt parler, mais que ça prendra le temps qu’il faut !

À quatre ans, Toto n’a encore rien dit.
À cinq ans, encore rien.
Et à six ans, Toto devrait entrer à l’école primaire mais il ne parle toujours pas...

Un jour, alors qu’il a joué tout seul toute l’après-midi dans le jardin, il s’installe à la table pour le repas du soir (le souper quoi !) et au moment d’entamer sa soupe il se tourne vers sa mère et dit :

- La soupe est froide.

La maman de Toto n’en revient pas. Elle est folle de joie et elle lui demande tout de suite :

- Toto ! Mais tu peux parler ?! Pourquoi n’as-tu rien dit pendant toutes ces années ?

- Ben... Parce que jusqu’à maintenant, tout était O.K.


C’est la maman de Toto qui dit au papa :
Toto se plaint qu’il a mal à la tête. Je pense qu’il vaudrait mieux appeler le médecin.

Le père répond :
- Oh laisse tomber, il nous fait le coup au moins une fois par semaine !

La mère :
- Oui, mais aujourd’hui, c’est la première fois qu’il le fait alors qu’il n’a pas à aller à l’école !


- Bonjour Toto
- Bonjour mémé,
- Si tu me dis combien j’ai de bonbons dans ma main, je te les donne tous les deux
- Tu en as deux !
- Qui te l’a dit ??!??


c’est Toto qui rencontre un pote sur le chemin de l’école et lui dit :
- Je vais avoir un zéro en math !!
- Tu en es sur ?
- Aussi sur que 2 et 2 font 5


La seule chose que les enfants usent plus vite que leurs chaussures, c’est la patience de leurs profs...


Toto apprend à faire du vélo.
Il fait un tour de square et, passant devant sa mère :
- Regarde maman, sans les pieds.
Il refait un tour de square et dit :
- Regarde maman, sans les mains
3ème tour de square et Toto repasse en s’exclamant :
- Regarde maman... Fan les dents !