Publié : 15 mars 2015
Format PDF Enregistrer au format PDF

Procès verbal de 2° conseil d’école

1 vote

PROCÈS VERBAL de 2° CONSEIL D’ÉCOLE du 09 MARS 2015 – ÉCOLE PRIMAIRE DE L’ABBAYE à PASSY

1. Réflexion sur les rythmes scolaires

1.1 Point d’étape sur la concertation engagée par la municipalité sur les rythmes scolaires

M. Durand-Warembourg annonce en début de conseil que la municipalité a fait une proposition d’aménagement des horaires scolaires à Monsieur le Directeur Académique dont la réponse est favorable. Voici l’organisation retenue :
- Matinées identiques pour tous les élèves (maternelle et élémentaire)  : de 8h30 à 11h30 les lundis, mardis, jeudis et vendredis et de 9h00 à 12h00 les mercredis
- Après-midi pour la maternelle : temps d’activités périscolaires de 13h30 à 14h15 (soit 3/4 d’heure) et classe de 14h15 à 16h30
- Après-midi pour l’élémentaire : classe de 13h30 à 15h45 et temps d’activités périscolaires de 15h45 à 16h30 (soit 3/4 d’heure)

M. Durand-Warrembourg indique avoir pris en compte, dans le cadre du comité de pilotage, la demande des enseignants concernant les 3/4 d’heure de TAP et choisi des horaires décalés afin de répondre à des retours d’enseignants et parents concernant la fatigue des élèves de maternelle. Il indique que les PS et MS dormiront sur le temps des TAP pendant que les GS auront un temps calme.

M. Durand-Warembourg refait l’historique des trois réunions du comité de pilotage, dont la troisième dans laquelle il évoque des « tensions » et « guerres ». Il indique que le comité ne s’est pas positionné clairement pour un scénario parmi ceux proposés.

Un parent d’élève ayant assisté au dernier comité de pilotage indique qu’il est frustré par rapport cette réunion qu’il qualifie de « renvoi de balles de tennis » et qu’il ne lui semble pas que les rythmes de l’enfant aient été pris en compte.

L’ensemble de l’équipe pédagogique de l’école n’est pas favorable à cette nouvelle organisation et souhaiterait poursuivre le fonctionnement actuel qui semble donner entière satisfaction à tous : élèves, enseignants et parents. L’équipe indique que le décalage horaire prévu entre les classes de maternelle et les classes d’élémentaire aurait de fortes conséquences sur tout ce qui a été amorcé et mis en place dans le cadre de la fusion des deux entités. Les enseignants évoquent les difficultés auxquelles l’école serait alors confrontée :
- Remise en cause du décloisonnement entre les MS et GS les après-midis qui permet aux enseignantes de travailler avec des groupes restreints et notamment dans les domaines du langage et de la phonologie, indispensables dans le travail préparatoire à l’apprentissage de la lecture.
- Plus de possibilité de projet commun sur les après-midis entre les GS et l’élémentaire : pour exemple, le projet actuel « école et cinéma » ne pourrait être mené l’année prochaine.
- Impossibilité d’échanges, comme cela est le cas cette année entre une enseignante de maternelle et les classes de l’élémentaire pour conduire les APC (Activités Pédagogiques Complémentaires) dans le cadre du volet artistique et culturel.
- Difficultés pour réunir toute l’équipe enseignante sur un même temps, repoussant alors les réunions dans la soirée.
- Quasi-impossibilité pour certaines familles de faire le choix de ne pas participer aux TAP pour raccourcir la journée scolaire de leurs enfants (but initial de la réforme), notamment pour des parents ayant des enfants en maternelle et en élémentaire.
- Rythmes des plus jeunes non respectés et notamment pour ceux qui mangent à la maison et qui ne participeraient pas aux TAP : les parents devraient les lever pour être à l’école à 14h15.
- Allongement de la journée de certains élèves de maternelle dont les parents ne vont par revenir deux fois chercher les petits et les grands.

Un parent d’élève souligne le confort actuel de pouvoir récupérer ses enfants à 15h45 et regrette qu’on ne puisse plus choisir de participer ou non aux TAP afin justement d’alléger la journée de l’enfant. La grande majorité les enfants seront donc contraints de rester 6 heures à l’école, contrairement à la possibilité qui leur était offerte de pouvoir réduire leur temps en collectivité et donc leur fatigue.

1.2 Les temps d’activités périscolaires : organisation, rappel du fonctionnement

L’école constate des activités bien mieux structurées avec des contenus pertinents : travail manuel, jeux sportifs, origamis, sport, danse… L’ensemble des enseignants souligne la qualité des activités proposées et le gros effort effectué par l’équipe encadrante.

Nous souhaitons toutefois indiquer que :
- le personnel des TAP n’arrive à la porte des classes pour faire l’appel qu’après la sonnerie contrairement au protocole qui prévoyait une arrivée avant afin de pouvoir faire l’appel ;
- nous constatons que les derniers élèves qui partent en activité depuis le regroupement le font à 16h10, soit 25 minutes après la sortie de classe. Ce délai nous semble très long. En effet, la totalité des élèves sont systématiquement réunis dans la grande salle ce qui provoque excitation, chahut, agitation, et interventions systématiques des adultes concernant la discipline. Ce temps de transition nous semble également accidentogène. Nous pensons qu’il peut être optimisé et souhaitons que l’équipe encadrante réfléchissent avec la coordinatrice à une organisation plus fluide, amenant plus de sérénité pour les élèves et les adultes.

1.3 Vote d’un aménagement de la semaine suite aux scénarios proposés

Le conseil d’école se prononce sur la proposition faite par la municipalité au Directeur Académique.

Votes  : 7 enseignants se prononcent contre, le DDEN contre, les 4 parents présents contre et les 2 élus pour, soit : 12 contre et 2 pour. Le directeur rappelle que ce vote n’est que consultatif, mais il invite les élus à être attentifs aux votes des différents conseils de toutes les écoles, représentatifs de toute la communauté éducative de la commune.

2. Le projet d’école

2.1 Le conseil école/collège

Deux réunions ont été programmées pour cette année scolaire :
- Une première rencontre pour poser le cadre de ce dispositif.
- Une deuxième où les enseignants de CM2 vont pouvoir échanger avec les professeurs principaux afin d’assurer une meilleure liaison pédagogique et notamment dans le cadre de l’aide aux élèves en difficultés.

2.2 Les actions de l’école et des classes dans le cadre du parcours culturel

Dans le cadre de notre projet d’école, nous avons fait le choix de développer des actions relatives à notre volet culturel. Voici un inventaire des dispositifs et activités en cours ou prévus d’ici la fin de l’année scolaire. Le directeur souligne cette richesse :
- En PS/MS, activités de découvertes musicales et travail autour des contes en classe.
- Interventions Mme Chauvigné sur toutes les classes de l’élémentaire dans le cadre des APC sur un module « pratiques artistiques et histoire des arts ». Chaque enfant bénéficie de deux cycles de 10 séances environ tout au long de l’année, en 1/2 classe.
- Un spectacle de Noël a été proposé à tous les élèves de maternelle au mois de décembre : spectacle interactif.
- Les classes de CLIS, MS/GS, CE1/CE2 et CM1/CM2 participent au dispositif « École et Cinéma ». Un deuxième film a été vu ce jour : « Azur et Asmar ». Grâce à la participation d’enseignants à des temps de formation et à la mise à disposition de ressources pédagogiques, une exploitation de ces films est réalisée au sein de chaque classe. Trois films auront été vus lors de cette année scolaire.
- Un travail en arts-visuels est réalisé autour de l’art contemporain dans la classe de MS/GS.
- Intervention d’élèves du Lycée dans le cadre d’ateliers de lecture de contes et d’albums dans le classe de MS/GS.
- Participation des élèves de MS, GS et CP au spectacle « A tant vouloir voler » proposé et pris en charge par la municipalité de Passy que nous remercions au passage pour cette initiative.
- Interventions de Nelly Courrieux, danseuse professionnelle dans les classes de CP et CM1/CM2 autour de la création de danses sur un thème proposé par les enseignants (10 séances pour chaque classe). Les classes ont pu participer à une répétition d’une troupe de danseurs professionnels lors de «  Casse Noisette », ils se produiront sur scène le 5 juin avec d’autres écoles et pourront enfin assister à une représentation de la troupe à laquelle appartient Nelly.
- Participation au mois de mai des classes de CP et CM1/CM2 au Festi’Sciences qui se déroulera cette année à Chamonix. Thèmes retenus par l’école : ombre et lumière, énergie électrique et travail sur l’eau avec la FRAPNA. Il s’agit d’une rencontre entre plusieurs classes de la circonscription lors de laquelle les élèves pourront présenter des expériences à leurs camarades et vivre des démarches expérimentales d’autres classes.
- Les classes de CE1/CE2 et CE2/CM1 apprennent des danses codifiées (danses folkloriques). Les enseignantes participent à des temps de formation sur ces danses et les classes se retrouveront lors d’un « Bal folk » au Parvis des Fiz afin de présenter et partager leurs danses.
- Travail des CE1/CE2 et CLIS tout au long de l’année sur la sculpture : plusieurs œuvres actuellement réalisées et exposées à l’école.
- Intervention de Véronique Tierce, musicienne intervenante de la municipalité, avec les classes de CP et CE1/CE2.
- Intervention de Véronique Tierce dans le cadre du comité de jumelage Passy/Pfullingen afin de proposer une initiation en Allemand aux futurs 6° dans la classe de CM1/CM2.
- Les CE2/CM1 ont pu participer à un spectacle sur les fables de la fontaine « Hommage à Jean de la Fontaine » la semaine dernière.
- La classe de CM1/CM2 participera à « Rando Glières », une randonnée sur le thème de la 2° guerre mondiale.
- La chorale des CLIS et C2 proposera des chants lors de la représentation de fin d’année.

2.3 Le conseil des délégués

Le conseil des délégués s’est réuni sur le sujet des « Règles dans la classe ». Suite à des premiers échanges au sein de chaque classe de l’élémentaire, les délégués ont pu établir des « incontournables » en terme de respect. Un conseil des maîtres a alors permis sur cette base de définir des « lois » à partir desquelles seraient rédigées les règles de chaque classe (spécifiques à chaque niveau et respectant la liberté pédagogique de chaque enseignant). L’idée forte définie « Chacun a le droit d’apprendre à l’école en y étant bien... », se décline en trois sous catégories « ...avec le matériel dont j’ai besoin », « ...en m’entendant bien avec mes camarades » et « ...en m’entendant bien avec les adultes qui sont là pour m’aider ». Chaque chasse va maintenant décliner ces points en règles de fonctionnement.

3. La vie de l’école

3.1 Les alertes pollution

Nous recevons depuis quelque temps de plus en plus d’alertes pollution (une vingtaine de pics de pollution depuis ce début d’année civile). Ces alertes sont systématiquement transmises aux parents d’élèves, car elles dépassent le cadre scolaire.

Voici les recommandations sanitaires qui nous sont données :
- Pour les populations sensibles (femmes enceintes, enfants de moins de 6 ans, personnes âgées, insuffisants cardiaques ou respiratoires, personnes asthmatiques), évitez les activités physiques et sportives intenses autant en plein air qu’à l’intérieur, limitez les déplacements sur les grands axes routiers et leurs abords aux périodes de pointe, prenez conseil auprès de votre médecin pour adapter votre traitement si besoin et consultez en cas de gêne respiratoire ou cardiaque.
- Pour le reste de la population, il n’est pas nécessaire de modifier les déplacements habituels, ni les activités prévues sauf en cas de gêne inhabituelle telle toux, essoufflement, irritation de la gorge ou des yeux, palpitations. Dans ce cas réduisez les activités physiques et sportives intenses (notamment compétitions), privilégiez les activités calmes et consultez votre médecin. N’aggravez pas les effets ce cette pollution par d’autres facteurs irritants (fumées de tabac, solvants, …).
- Ne modifiez pas les pratiques habituelles d’aération et de ventilation de votre logement, la situation lors d’un épisode de pollution ne justifiant pas de mesures de confinement.

Aucune recommandation ne s’appliquant à nous (nous ne pratiquons pas d’activités intensives), nous ne modifions pas, comme demandé, nos habitudes. Mme Roguet-Arrius indique que lors des pics de pollution, il lui est arrivée de garder les enfants en classe, ce qui est difficile à gérer par la suite car les élèves n’ont pas eu un temps pour s’aérer et jouer. M. Dennebouy souligne qu’il a été montré que des intérieurs (classe, habitacle de voiture) pouvaient parfois être plus pollués que les extérieurs.
Nous avons notifié les risques liés par la pollution dans le DUER (Document Unique d’Évaluation des Risques) : ce document recense les risques auxquels sont confrontés tout le personnel de l’école.
Nous soulignons notre proximité de la route et le trafic routier important : les voitures montant en direction de St Gervais accélèrent et nous le ressentons dans la cour (les élèves sont à hauteur des pots d’échappement) ou dans les classes quand les fenêtres sont ouvertes. Il était initialement prévu un mur antibruit qui sans arrêter la pollution, aurait pu atténuer les fumées des voitures.

3.2 Intervention de l’assistante d’anglais

Nous avons la chance de pouvoir bénéficier cette année scolaire d’une assistante d’anglais américaine, Mary, qui intervient deux fois par semaine sur l’école, sur des créneaux de 30 minutes, dans les classes de CP, CE1/CE2, CE2/CM1 et CM1/CM2. Ces compétences sont notamment utilisées pour favoriser les situations de communication orale et le travail autour de la civilisation.

3.3 Réorganisation des locaux scolaires

Suite à la fusion des deux écoles, il était nécessaire de repenser certains locaux dont la salle des maîtres devenue trop petite. Cela a également impacté d’autres salles :
- aménagement d’une nouvelle bibliothèque à l’étage, dans des locaux plus grands (la partie littérature se trouvant dans une salle à part entière et la partie documentaire dans la salle informatique) ;
- création d’une salle spécifique pour le maître du RASED (Réseau d’Aide et de Soutien aux Élevés en Difficulté) à la place de l’ancienne salle des maîtres ;
- création d’une salle de réunion (qui sert également aux TAP) où se déroule ici même le conseil.

La question de l’ancien bureau de maternelle reste posée puisque le service Éducation/Jeunesse semble dire que ce local est destiné à être un local ménage alors que les services techniques indiquent qu’un local spécifique a été réalisé à cet effet lors de l’ouverture entre les deux bâtiments. M. Durand-Warembourg prend note de cette incohérence afin de nous apporter une solution ultérieurement.

3.4 Bilan du ski scolaire

Il était impossible de reconduire l’organisation des années précédentes étant donné les après-midis raccourcies. Le choix de l’équipe s’est porté sur des séances à la journée, chaque enseignant donnant de son temps personnel sur tous les jours de cette semaine. Les élèves ont donc pu faire plus de ski que les années précédentes car nous avons diminué par deux le temps de transport. Le bilan est donc très positif et ce, à tous les niveaux.

Nous signalons toutefois un incident avec un des deux chauffeurs de bus lors d’un jour de neige : celui-ci, contrairement au premier chauffeur qui avait anticipé le chaînage avant la montée des élèves dans le bus, n’a pas souhaité chaîner. Nous avons exigé, pour la sécurité des élèves, que son bus le soit, et avons dû appeler la SAT car il refusait de le faire, ce qui a retardé la montée des élèves. Nous sommes responsables de la sécurité de nos élèves et à ce titre, avons pris en compte l’expertise du premier chauffeur, d’où notre exigence qui nous semblait, vu les conditions, légitime.

Nous remercions la municipalité pour la location des skis, la mise à disposition des forfaits et des ETAPS pour l’encadrement. Nous remercions également les parents accompagnateurs et anciens personnels de l’école qui nous ont aidé pour le bon déroulement de cette activité.

3.5 Organisation d’un spectacle en fin d’année scolaire

Un spectacle réunira les élèves de l’école le 19 juin 2015 où ils pourront présenter leurs danses et chants (dans le cadre de la chorale de l’école) appris tout au long de l’année.

3.6 Le site internet de l’école, l’ENT des CM1/CM2

Notre site internet totalise à ce jour 1111 articles et 1 334 509 visites, ce qui prouve son dynamisme. On peut retrouver des informations relatives à l’école (projets, sorties, informations administratives) ou des contenus pédagogiques (en plein développement). Nous avons de nombreux retours positifs sur les différentes publications. Toutes les nouveautés sont envoyées par courriel à tous les parents en plus de la lettre d’information à laquelle on peut s’abonner en première page.

M. Dennebouy a mis en place depuis ce début d’année un ENT (espace sécurisé pour les élèves) lui permettant de proposer aux parents un outil de communication, des ressources pédagogiques, les évaluations des élèves… Cet outil semble donner entière satisfaction aux élèves et aux parents. Cet ENT est accessible depuis le site de l’école, mais le contenu n’est visible que par les parents et les élèves de la classe.

3.7 L’équipement informatique

L’équipement informatique de l’école est satisfaisant car nous bénéficions de 2 à 4 ordinateurs en fond de classe et d’une salle informatique (PC récupérés par l’école). M. Durand-Warembourg souligne le changement de stratégie de l’éducation nationale quant aux préconisations et à la dualité salle informatique/postes en fond de classe, mais cela est dû à l’évolution des pratiques, l’informatique étant un outil au service de la pédagogie. À ce jour, les élèves sont de plus en plus familiarisés avec l’outil, il n’est donc plus nécessaire de faire des initiations comme auparavant en salle informatique. Les postes en fond de classe sont donc très utilisés car proches des élèves et des enseignements. Nous sommes actuellement équipés d’un seul vidéoprojecteur pour l’école (acheté par notre association USEP) qui ne suffit plus aujourd’hui à répondre aux demandes. Deux enseignants disposent de leur vidéoprojecteur personnel pour la classe, mais cela ne peut être une situation durable. Nous sollicitons la municipalité pour un équipement en tableaux numériques interactifs. M. Durand-Warembourg explique que des équipements dans d’autres écoles ont été financés par les parents d’élèves et que la municipalité a fait le choix d’équiper une classe par an sur toutes les écoles de la commune.

3.8 La tombola organisée par les parents d’élèves

Les parents d’élèves mettent sur pied une tombola dont le tirage sera effectué lors du spectacle de l’école. Une information a d’ores et déjà été distribuée à toutes les familles afin de solliciter chacun pour la collecte de lots auprès de commerçants ou d’entreprises.

3.9 Les transports scolaires

Des problèmes de comportement nous ont été signalés à l’arrêt Pierre Sémard et dans le bus, sur le trajet Pierre Sémard-Les Cèdres Rouges. Sur cette portion, il n’y a pas d’accompagnateur. Les incidents ont été traités : un courrier d’avertissement a été envoyé à une famille.

Mme Mahé, ATSEM, rappelle qu’elle n’est pas tenue de surveiller les élèves à l’arrêt de bus, mais uniquement durant le transport. La municipalité a fait le choix de mettre à disposition une accompagnatrice dans les transports pour les élèves de maternelle, mais elle n’y est pas obligée.

Il est rappelé qu’à l’arrêt du bus, les élèves sont sous la responsabilité de leurs parents et dans le bus, sous la responsabilité du chauffeur qui peut arrêter le bus en cas de problème.

4. Le périscolaire

4.1 Les activités périscolaires organisées par le FJEP

Activité en cours : jusqu’au 27 mars, l’atelier poterie a lieu le vendredi de 16h30 à 18h30 avec 6 enfants inscrits.
Activités à venir : du 27 mars au 19 juin, deux ateliers jeux (jeux sportifs et jeux de société) sont proposés le lundi et le jeudi de 16h30 à 18h30
Le FJEP est en train de travailler sur les ateliers de l’année prochaine. Ils seront prochainement présentés.

4.2 La garderie périscolaire « Les petits alpins » : fonctionnement, fréquentation

Les horaires de la garderie périscolaire sont reprécisés  : de 7h00 à 8h30 et de 16h30 à 18h30 les lundis, mardis, jeudis et vendredis et de 7h00 à 9h00 les mercredis. Un changement de personnel vient d’avoir lieu. M. Monteil indique une recrudescence des inscriptions. Un réaménagement de la salle et des nouvelles activités et actions sont en cours : des travaux plastiques et notamment la réalisation d’une fresque sont à l’étude. M. Monteil soulève le problème des trottinettes qui ne peuvent pas être entreposées dans la garderie : une solution sera trouvée dans la cave de l’école car le chalet de la maternelle est plein.

4.3 L’U.S.E.P. : rencontres passées et à venir

Deux rencontres ont été proposées aux élèves :
- Rencontre natation avec 8 inscrits
- Rencontre course longue avec 18 inscrits
La prochaine épreuve « Découverte du tennis » aura lieu le mercredi 25 mars à Sallanches : 11 enfants inscrits.
La classe de MS/GS participera à une rencontre « Orientation » USEP en temps scolaire au mois de juin avec d’autres classes de la circonscription.

Le directeur de l’école, président de séance
M. Christophe GILGER

La secrétaire de séance
Mme Sandra FOGOLA

Version imprimable

Procès verbal de 2° conseil d’école
Version imprimable