Un parcours en seconde

 

Les entreprises : quels choix en matière de production ?

 

 

 

 

[Accueil] [page précédente]

 

 

 

Parcours réalisé par Bruno HOSTE (Lycée Pierre Béghin, Moirans), Laurence MAURIN (Lycée Pierre Béghin, Moirans) et Laurent  TARILLON (Lycée des eaux Claires, Grenoble)

 

Compétences visées 

 

Maîtrise des notions liées à la production dans l’entreprise et l’organisation du travail.

 

Se poser des questions sur un thème.

 

Les relier, les classer, les ordonner pour élaborer un objet d’étude et une démarche en SES.

 

Construire des connaissances pour alimenter des réponses argumentées.

 

 

 

 

 

 

 

1ère étape : Faire s’exprimer les représentations

 

 

Observez la caricature (p 139 Hatier)

Individuellement

A quelles réalités de l’entreprise cette caricature vous fait-elle penser ?

 

En groupes de 4 :

Echangez vos impressions

A quels problèmes économiques et sociaux cette caricature vous fait-elle penser ?

(reformulez les, en utilisant l’exemple, sous forme de 4 questions)

 

Etudiez le graphique (1 p 153 Hatier)

Quelles nouvelles questions se posent ?

 

Classe :

Chaque groupe présente son transparent

Chaque élève note toutes les questions.

 

Pour le lendemain :

Classez cette série de questions en trois ou quatre familles (que vous nommerez)

 

 

Objectifs

Pour les élèves : permet une prise de conscience par les élèves de ce qu’ils savent ou de ce qui leur manque pour réfléchir à une question.

 

Pour le professeur : permet un premier bilan pour le professeur sur l’état des connaissances des élèves (aucune idées, représentations partielles ou biaisées, représentations riches…)

 

Documents

 

Travaux d’élèves

 

 

 

2ème étape : formulation de la question problème, du paradoxe

 

Un temps de réflexion individuel (éventuellement à deux) est proposé aux élèves.

 

Réflexion à mener :

Les deux documents proposés montrent-ils des réalités opposées ? Quel paradoxe la confrontation de ces deux documents met-il en évidence ?

 

Consigne : formulez le paradoxe avec vos propres mots.

 

Grosso modo : La mécanisation est source de chômage (une idée qui arrive très vite). Or, en France quand l’investissement augmente, l’emploi augmente (problème de la difficulté de lecture du graphique)

 

 

Objectif

Pousser les élèves à s’interroger sur ce qu’ils pensent être la seule réponse possible, l’évidence

 

Remarque

Il est important que chaque élève formule avec ses mots les termes du paradoxe dans son cahier

 

 

3ème étape : Travail sur la situation problème

 

 

Choix possibles des entreprises et leurs conséquences

 

Vous sortez de vos études en sciences politiques et vous faites un stage dans le cabinet du député de votre circonscription.

 

Il doit participer à un meeting politique dont le thème sera :

« quel avenir pour les entreprises, l’emploi et les habitants de la circonscription ? »

 

Il vous demande de faire un bilan sur les choix possibles des entreprises et leurs conséquences. Il y a trois thèmes :

  1. Les effets de l’organisation du travail
  2. Les choix entre capital et travail
  3. Les effets des investissements et des innovations.

 

 

Chaque groupe doit produire une fiche en deux parties :

Partie 1 : définition des principales notions rencontrées en donnant pour chacune deux exemples

Partie 2 : un paragraphe d’argumentation nuancé répondant à la question « dans quelle mesure (le thème du groupe) est-il positif pour la société ? »

 

Le travail d’appropriation pourra alors être une évaluation par un groupe travaillant sur un autre thème du § produit par un groupe.

 

 

 

Objectif

L’idée est de créer une destabilisation chez les élèves qui les poussent à rechercher pourquoi leurs représentations initiales étaient trop partielles. L’enseignant peut alors mettre à disposition un certains nombres d’outils (dossier documentaire, un apport de connaissances, recherche au CDI…) pour répondre ponctuellement à des besoins.

 

 

Dossier documentaire

 

 

Remarque 

Les questions intermédiaires des dossiers documentaires sont inutiles. En rester à la tâche détaillée ci contre.

 

4ème étape : Travail sur les définitions à maîtriser

 

Attention, les élèves n’ont pas travaillé toutes les définitions. Par conséquent, des groupes de 3 doivent être constitués qui rassemblent un élève de thème.

 

L’enseignant a tapé sur une fiche A4 2 ou 3 propositions de définition par terme du programme ainsi que les exemples proposés.(parmi les propositions des élèves, seules les notions au programme ont été retenues)

 

Première tâche des groupes :

1)  Elaborer pour chaque terme une nouvelle définition qui conserve les éléments positifs des différentes définitions tout en éliminant les passages faux ou peu clairs.

2) Illustrez chaque concept par un exemple réel (que vous situerez dans son contexte)

 

 

La fiche la plus complète et la plus explicite (Consigne : vous écrivez pour être compris) est dactylographiée et photocopiée pour la classe. Elle constituera l’apport de cours en terme de concepts à maîtriser.

 

 

 

Seconde tâche des groupes : mise en système des concepts importants du chapitre  

 

1) Formuler un lien de « cause à effet » reliant chacun des éléments encadrés avec la productivité du travail  (ex :  telle réalité concernant le travail peut agir de telle façon sur la productivité du travail). Indiquer la signification de chaque relation sur les flèches.

 

2) Proposer deux ou trois autres relations entre les concepts de départ. Tracer les flèches concernées et expliciter ces relations sur les flèches

 

 

 

Objectif

Permettre aux élèves une appropriation des notions importantes du cours

 

Notions

Travail, capital, investissement, progrès technique (ou innovation), Taylorisme, Fordisme (ou organisation du travail), Productivité du travail.

 

Remarque

Ce travail a été fait avec beaucoup de sérieux par les 3 classes concernées

(malgré le côté « aride » de l’activité et l’approche de la fin d’année)

 

Documents de travail élève

Fiche : les propositions de définition des groupes

 

Fiche vierge pour les définitions (1ère tâche)

 

Fiche finale des définitions (1ère tâche)

 

Fiche mise en relations (2ème tâche)

 

5ème étape : Evaluation des travaux d’argumentation

 

Outil utilisé : la grille d’évaluation réalisée par la classe en travaux dirigés et validée par l’enseignant.

 

Séance de travail : par quatre, les élèves reçoivent une synthèse de groupe (travail de réflexion) à évaluer grâce à la grille.

 

Mise en commun : interroger les groupes sur l’item : qualité des arguments utilisés. Faire formuler des arguments pertinents, des arguments jugés insuffisants.

 

 

 

Objectif :

Améliorer la compétence à argumenter.

Poisser les élèves à repérer des mécanismes explicatifs.

 

TD réalisé antérieurement pour construire l’outil d’évaluation

 

Grille d’évaluation

 

6ème étape : réponse à la question problème initiale

 

Faire rappeler la question problème par un élève.

 

S’interroger sur les explications possibles de ce paradoxe.

 

Question aux élèves : comment expliquer cela ?

 

Par deux ou 3 : temps de recherche de mécanismes

(besoin d’une heure)

 

Mise en commun : sous forme de schéma (par exemple) construit avec les propositions progressives des élèves.

Le schéma est relevé dans le cours.

 

 

 

Objectif

Dépasser les représentations simples et construire un schéma plus complexe des relations entre l’emploi et la mécanisation.

7ème étape – TD approfondissement de la maîtrise d’une notion essentielle : la productivité

 

TD – travail sur la distinction entre production et productivité

 

Méthodologie : jeu de rôle lors duquel les élèves sont les acteurs d’une production (des confettis artisanaux de 4 cm de diamètre). Pendant trois périodes courtes (quelques minutes), ils ont à produire dans un temps limité (produire = tracer au compas et découper).

 

Il s’agit ainsi de les sensibiliser à la notion d’efficacité du travail. (Lors de la synthèse, il est demandé aux élèves de s’interroger sur la plus ou moins grande efficacité des salariés ainsi que sur des méthodes de calcul pour mesurer cette réalité)

 

Le travail de synthèse permet d’établir la différence entre les notions de production et de productivité. Possibilité de faire réaliser des calculs de productivité. 

 

 

Remarque

Choix d’un des enseignant au regard de la difficulté des élèves à distinguer ces deux notions

 

8ème étape : devoir, barème et remédiation

 

Deux documents : un tableau statistique à interpréter et un texte. 5 questions.

 

1- Remplissez la colonne de droite du tableau      (       / 2 points)

 

2- Déduisez de cette colonne de droite,  la tendance de l’évolution de la productivité chez Renault pendant cette période (vous expliciterez votre raisonnement)  (           / 2 points)

 

3 -  A partir du texte, trouvez un exemple de transformation du capital technique qui modifie la nature du  travail (justifiez votre réponse)   (3 points)

 

4 -   L’augmentation de la productivité dans les usines automobiles  provient-elle forcément d’un choix des entreprises concernant le capital technique ? (Vous répondrez à cette question à l’aide de deux paragraphes d’argumentation nuancés) (10 points)

 

5 - En utilisant  l’analyse effectuée ci-dessus et le tableau n°1, proposez une hypothèse sur le type d’emplois qui risque d’être le plus touché par ces évolutions –  (Justifiez votre réponse) (          /  3 points)

 

 

 

Devoir

 

Attentes et barème

 

Activité de remédiation

A vous de tester !