Les grilles d’observation

 

 

 

[Accueil] [page précédente]

 

4 grilles sont ici présentées. Elles reprennent les arguments présentés dans les dossiers documentaires fournis. Elles sont fournies aux observateurs de chacun des groupes.

 

 

 

EXEMPLE DE GRILLE D’OBSERVATION DES CHEFS D’ENTREPRISE

 

 

OUI

EN PARTIE

NON

- Le progrès technique permet de mieux organiser la production, on peut donc plus rapidement et à moindre coût.

- Le progrès technique permet de maintenir les cadences de production.

 

 

 

 

- L’informatique permet de sortir plus rapidement un nouveau modèle de voiture.

- Des temps de conception réduit permettent de réduire le coût de production.

 

 

 

 

- Le progrès technique permet d’abaisser le prix des produits.

- Le progrès technique permet de sortir de nouveaux produits, et donc de susciter une nouvelle demande.

- Le progrès technique permet de sortir des biens de meilleure qualité.

 

 

 

- Les entreprises jugent important d’augmenter le nombre de chercheurs pour améliorer leur compétitivité.

 

 

 

Autre argument :

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

GRILLE D’OBSERVATION DES CONSOMMATEURS

 

OUI

EN PARTIE

NON

- Le progrès technique peut se manifester par des innovations de produits ( réfrigérateurs, téléviseurs, téléphone, micro-ordinateur…)

- Ces innovations permettent l’amélioration du confort des logements et  des moyens de communication. Les conditions de vie sont meilleures.

- Au moins un exemple d’évolution de taux d’équipement attendu

 

 

 

 

- Des besoins de santé, d’esthétique, de bien-être permettent d’être satisfaits par des textiles innovants récemment mis sur le marché.

 

 

 

 

- Effets positifs de la climatisation : meilleur confort des logements et véhicules

- Effets négatifs : pollution avec notamment le réchauffement de climatique. Problème pour les générations futures

 

 

 

 

- Baisse du prix des biens grâce au progrès technique permet plus de consommation et donc une amélioration des modes de vie.

- Au moins une donnée chiffrée attendue

 

 

 

Autre argument :

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

EXEMPLE DE GRILLE D’OBSERVATION DE l’ETAT

 

 

OUI

EN PARTIE

NON

- Le progrès technique est synonyme de consommation d’énergie.

- Le progrès technique peut engendrer de la pollution.

- L’Etat doit donc intervenir (taxe, lois,…).

 

 

 

- La France est en retard dans le domaine technologique (nombre de brevets,…).

- L’Etat doit donc soutenir la Recherche Développement (subvention, création de centres de recherche).

 

 

 

- Le progrès technique supprime des emplois.

- L’Etat va donc devoir verser des allocations chômage, mettre en place de nouvelles formations pour les chômeurs.

 

 

 

- En effet, pour concevoir, faire fonctionner des machines de plus en plus perfectionnées, il faut être qualifié. De plus, le progrès technique fait disparaître les emplois peu qualifiés.

- L’Etat doit donc développer le système éducatif et allonger la durée des études.

 

 

 

Autre argument :

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

GRILLE D’OBSERVATION DES SALARIES

 

 

OUI

EN PARTIE

NON

- Le progrès technique est bénéfique aux salariés sous forme de baisse du temps de travail : il a baissé de moitié en un siècle, ce qui permet plus de loisirs.

 

 

 

- le progrès technique est bénéfique au salarié également sous forme de hausse de salaire : il peut donc plus consommer, ce qui augmente la demande et garantit voire augmente les emplois

 

 

 

- le progrès technique a un effet contradictoire sur le contenu du travail : il peut l’alléger en supprimant des tâches pénibles (ex agriculture) mais il peut introduire de nouvelles contraintes telle que le travailleur doit suivre le rythme de déplacement de la pièce ou de la chaîne

 

 

 

- le progrès technique un effet double sur le volume de l’emploi : il en supprime par l’introduction de la machine mais il en crée ailleurs ; Cependant le remplacement n’est pas immédiat, il ne se fait pas avec les mêmes qualifications (d’où la nécessité de se (re)former) et oblige à se déplacer  à l’endroit où l’emploi est créé).

 

 

 

Autre argument :