Description : http://web-adm.in.ac-grenoble.fr/squelettes/intranet/images/LOGO_AC_GRENOBLE.jpg

Cahier d’oral Baccalauréat -  session 2017  

Yann Clémençon                                                                   
 yann.clemencon@ac-grenoble.fr     

Mireille Filletroz
mireille.filletroz@ac-grenoble.fr

Amélie Genix
genixamelie@hotmail.com

Chers collègues,

Comme toutes les années, nous venons vous solliciter pour la conception du cahier d’Oral de SES. Ce cahier permet de proposer des sujets inédits tous les ans à nos élèves, permettant un traitement juste de tous les candidats. Ce cahier est le fruit du travail collaboratif de tous les collègues de SES de l’académie, chaque établissement confectionnant un sujet, relu par une commission de relecture.

Cette année, il y a un changement d’équipe. En effet, Véronique étant passé du côté obscur de la force (elle est devenue adjointe d’un collège), elle ne pourra plus continuer cette mission, qu’elle a tout de même brillement mené pendant 10 ans. Nous pouvons certainement la remercier pour son travail qui  a assuré l’égalité de traitement de nos élèves dans l’académie.

Les sujets d’oraux de SES sont des sujets de baccalauréat comme les autres, et à ce titre, ils doivent obéir à des règles strictes de confidentialité, à partir du moment où ils transitent par le rectorat. La collecte des sujets est donc sécurisée et l’accès aux sujets dans leur version définitive est restreint.

La collecte des sujets est sécurisée : une boite mail sécurisée a été mise en place avec le nom d’un enseignant par établissement, qui recevra personnellement les informations nécessaires au dépôt des sujets. Pour autant, il n’est pas question que la charge de confection du sujet incombe uniquement à l’enseignant référent. Nous insistons pour que ce travail soit la résultante d’une collaboration entre tous les collègues de l’établissement.

L’accès aux sujets dans leur version définitive n’est possible que le jour de l’oral, dans le centre d’examen. Les sujets sont dupliqués sous forme papier par les services du Rectorat, en double exemplaire (l’un pour l’élève, l’autre pour le professeur). Leur nombre doit donc être limité. Au vu du nombre de candidats qui choisissent SES à l’oral, il a été décidé d’avoir 30 sujets (couvrant l’enseignement spécifique et les deux enseignements de spécialité). Comme nous sommes environ 80 établissements dans l’académie, et que notre taux de retour a été relativement élevé jusqu’à ce jour, nous sollicitons la moitié des établissements. C’est donc la fin de l’alphabet que nous sollicitons cette année (de LA RAVOIRE à VOIRON).

Attention, cette proposition n’est viable que si le taux de retour reste élevé !

Les sujets ne devront être ni trop originaux ni trop complexes (gardons présent à l’esprit que les élèves qui passent le rattrapage sont souvent les plus fragiles). Ils devront être strictement conformes au programme, c’est-à-dire n’utiliser que les notions explicites de Terminale. Le sujet à traiter devra scrupuleusement correspondre aux indications complémentaires. L’oral est une épreuve de rattrapage, se déroulant en un temps très limité (30 minutes de préparation et 20 minutes de présentation). Bien que cela ne soit pas stipulé dans les textes officiels nous vous suggérons de proposer des questions principales dans lesquelles le plan est apparent du type « après avoir…., vous….. » ou assez simple à trouver (exemple : Quels sont les avantages et les inconvénients du protectionnisme ?).
Nous ne demandons que des sujets d’enseignement spécifique, que la commission de relecture modifiera pour les adapter aux enseignements de spécialité.

Par ailleurs, une petite nouveauté : cette année nous souhaiterions que vous accompagniez votre sujet avec quelques éléments de corrigés (réponse aux questions, détails des calculs demandés, proposition de plan pour le sujet à traiter…). En effet, comme les collègues faisant passer l’oral découvrent le sujet presque en même temps que les élèves, cela permettra à chacun d’avoir quelques pistes d’attentes potentielles (sans que cela soit un carcan obligatoire de réponse pour les élèves). Ces éléments doivent être mis sur une seconde page après le sujet proposé.

Les sujets devront être des originaux. En aucun cas ils ne doivent être repris in extenso dans des annales ou des sites académiques. La chartre de confidentialité que vous signerez re précisera cet élément qui est important pour le rectorat.

Pour des questions de lisibilité des documents et d’économie de temps, merci d’utiliser un format modifiable, c'est-à-dire « .doc » ou « .docx ». Un document entièrement scanné ne peut pas être retravaillé par les membres de la commission de relecture, qui se réunira le lundi 6 Février 2017. Merci d’indiquer dans le nom du fichier le numéro du chapitre, la ville et le nom de l’établissement et (ex : E 1.1 echirolles-marie-curie.doc).

Sur le site académique, vous pouvez trouver :

Maquette et thème doivent être impérativement respectés

N’oublions pas que ce cahier d’oral est une production collective permettant d’avoir un outil de qualité au moment de l’oral du baccalauréat. Il facilite le travail des examinateurs et permet un traitement égalitaire des candidats.

Les sujets doivent nous être transmis avant le 13 janvier 2017, afin que la commission de relecture puisse se réunir le lundi 6 Février.

 

Merci pour votre coopération et à bientôt.

 

Catherine Bruet (IA-IPR de S.E.S) et Yann Clémençon (PFA de S.E.S)