LES ORGANISATIONS PRODUCTIVES

Contexte de l'activité

Programme : Qui produit des richesses ? (Enseignement d'exploration)

Notions étudiées préalablement :  Biens et services marchands et non marchands ; les différentes organisations productives.

Durée de l'activité : @ 55 mn.

Objectif de la séance : rechercher sur des sites des informations pour comparer les organisations productives (évaluation formative)

Contexte : en classe entière (36 élèves) avec dans la classe un tableau numérique interactif, une flotte de vingt tablettes numériques (iPad) et une connexion WiFi.

La séance peut sinon se dérouler en salle informatique ou avec une classe mobile avec un équipement pour deux élèves.

 

Description de l'activité

Une activité similaire mais plus développée avait été décrite sur ce site pour l'enseignement de S.E.S. avant 2010.

Par groupes de deux : il s'agit de compléter un tableau comparatif à partir de sites de trois organisations productives dont les adresses sont fournies.

Le choix a été de présenter cela sur le TNI et les élèves ont utilisé les tablettes, ont construit le tableau dans l'application 'Pages' et l'ont complété en surfant sur Internet à partir du navigateur 'Safari'.

Mais on peut fournir un document texte, dans un ENT par exemple, avec le tableau et les adresses indiquées et faire faire le travail sur les ordinateurs d'une salle informatique.

        

 

Ministère de l'education

Genepi

Cours Legendre

Objectif

     

Type de production  (marchand ou non)

     

Bénéficiaires

     

Ressources

     

Type de travail

     

Type d'organisation productive

     

Synthèse en classe entière : le travail étant réalisé, les élèves envoient par mèl leur fichier (ou le dépose sur l'ENT ce qui n'est pas possible à partir des iPad dans le nôtre).

Le professeur affiche un des fichiers sur le TNI et les élèves de la classe le commentent et on corrige ensemble les éventuelles erreurs. Dans la séance on a pu travailler sur trois tableaux.

Les élèves corrigent sur leur tablette les erreurs de leur production au fur et à mesure des remarques et questions collectives, chacun pouvant vérifier la compréhension qu'il a des informations obtenues.

Deux exemples de production de groupes d'élèves (non corrigés) : groupe1 - groupe2


Didier Anselm – LOG 2010-2011

(document créé dans le cadre d’un TRAAM - Travaux Académiques Mutualisés)