ENQUETES SUR LES ENTREPRISES

Contexte de l'activité

Programme : Entreprises et production : Qui produit des richesses ? Comment et combien produire? (Enseignement d'exploration - 1,5 h par semaine)

Notions étudiées préalablement :  Production marchande et non marchande ; entreprises ; facteurs de production ; coûts.

Durée de l'activité : @ 4 x 55 mn pour la réalisation et 2 x 55 mn pour les exposés.

Objectif de la séance : réaliser une enquête : recueillir et traiter de l'information.

Contexte : en classe entière, travail en groupes (24 élèves) avec dans la classe un tableau numérique interactif, une flotte de vingt tablettes numériques (iPad) et une connexion WiFi.

Les séances peuvent sinon se dérouler en salle informatique ou avec une classe mobile avec un équipement pour deux élèves.

 

Description de l'activité

Suite à une visite d'entreprise, les groupes relèvent des informations à partir d'un questionnaire établi par chacun, et réalisent un diaporama afin de présenter à la classe l'entreprise visitée.

Une activité similaire mais plus développée avait été décrite sur ce site pour l'enseignement de S.E.S. en 2000 (en utilisant une salle informatique et dans le cadre précédent de l'enseignement de SES : programme différent mais proche sur ce thème et sur 2,5 h pour l'élève).

 

Première séance : il s'agit de former les groupes puis commence le travail : choix de l'entreprise locale à visiter, rédaction d'un courrier pour la demande de visite (qui permet à l'enseignant de vérifier que l'objet de l'activité est compris, puisqu'il doit être présenté dans ce courrier) et réalisation du questionnaire (ici on s'appuie sur les cours précédents et on s'interroge sur les questions à aborder pour décrire l'entreprise et son activité). Chaque groupe doit envoyer à l'enseignant par messagerie électronique la lettre (qui peut être finalisée pour la séance suivante si ce n'est déjà fait). Tout le travail de rédaction est réalisé sur la tablette à partir d'une application "traitement de texte" (ici Pages).

Deuxième séance : le travail se concentre sur le questionnaire : l'enseignant ayant demandé de terminer celui-ci pour cette séance, les groupes vont confronter leur questionnaire à celui construit par un professeur de SES avec ses élèves (Catherine Philbert, document original sur le site de l'académie de Strasbourg) qui leur est distribué. Sur ce document papier, ils classent les questions posées en quatre catégories selon un code couleur :

En vert, les questions posées sur le document et qu'ils ont aussi notées pour leur enquête ; en bleu, les questions posées sur le document, comprises par les élèves mais inadaptées à l'entreprise qui va être visitée ; en noir, les questions posées sur le document, comprises par les élèves mais auxquelles ils n'avaient pas pensées (elles compléteront le questionnaire du groupe) ; en rouge, les questions posées sur le document non comprises par les élèves (après explications au groupe ou à la classe par le professeur de la classe, ces questions peuvent compléter le travail du groupe si elles sont pertinentes dans le cas étudié).

A la fin de cette séance, les questionnaires sont terminés et validés par le professeur (ils peuvent être affinés et présentés au professeur pour une séance ultérieure mais avant la visite d'entreprise).

Hors-classe : les élèves ont pris contact avec l'entreprise à visiter (par mèl, téléphone et/ou en envoyant le courrier rédigé) et ont obtenu un rendez-vous pour la visite lors des vacances scolaires début mars ; les parents ont été prévenu par courrier. S'ils le pouvaient, en plus des réponses au questionnaire, les élèves pouvaient faire des photos ou rapporter des documents de l'entreprise. Sur les 7 groupes, deux n'ont pas pu effectuer la visite dans les délais (ils travailleront par la suite sur le site en ligne d'une entreprise pour la réalisation du diaporama et l'exposé, groupe 1 et 2)

Troisième et quatrième séance : pendant ces deux heures, les élèves réalisent un diaporama sur les iPads à partir de l'application Keynote, dans le but de préparer une intervention orale pour présenter l'entreprise étudiée. Ils doivent pour cela faire un tri dans les informations recueillies (tri plus ou moins dicté par la structure de leur questionnaire) puis construire une structure pour le diaporama et enfin réaliser celui-ci.

Une fois terminé, le fichier est envoyé par mèl au professeur avant les séances d'exposés (2h)

Les 7 productions : Groupe 1 - Groupe 2 - Groupe 3 - Groupe 4 - Groupe 5 - Groupe 6 - Groupe 7 ; elles sont telles qu'elles ont été présentées à la classe, sans aucune correction du professeur, ni pour l'orthographe, ni pour le contenu. Certaines informations ne sont pas indiquées dans le diaporama mais présentées lors de l'exposé oral.

La présentation orale : lors des exposés, l'auditoire pouvait poser des questions à la suite de la présentation puis faire des commentaires sur le travail des groupes : qualité du diaporama (structure et esthétique), qualité des informations fournies (Suffisantes ? Claires?), qualité de la présentation orale (Lecture des notes écrites ? Complète le diaporama ?). Attention : les élèves de la classe ont bien remarqué que le groupe 3 avait fait une erreur dans le choix de l'objet de sa visite...

 

Remarques finales

Ce travail a, semble-t-il, motivé les élèves : ils en ont beaucoup parlé autour d'eux... La motivation ne vient pas de la seule utilisation des tablettes (on s'en servait déjà régulièrement lors des cours) mais plutôt du projet et de l'autonomie dont disposaient les élèves pour le réaliser. les reproches faits par les élèves reposent sur le temps trop limité selon eux pour bien réaliser leur diaporama et préparer leur exposé et sur le fait qu'il y avait du travail hors-classe (notamment la visite d'entreprise). Mais la contrainte temps est une contrainte qu'il faut apprendre à gérer et le travail hors-classe, même pour les plus réticents, a été effectué correctement (cela étant toujours variable selon les élèves mais tous ont été actifs).

Pour disposer de plus de temps, on aurait pu s'associer à l'enseignement personnalisé et travailler en partie dans ce cadre.

En ce qui concerne l'usage des iPads, le bilan est mitigé :

Il est très confortable de disposer de l'outil dans la classe ; on travaille en groupe avec ses outils habituels, cours, manuels... et on dispose d'un accès Internet et d'applications de production quand on en a besoin. C'est l'usage de l'application pour le diaporama qui a cependant posée certains problèmes : les élèves avaient déjà acquis des capacités pour la bonne utilisation de la tablette mais ils ont une meilleure maîtrise de l'outil de PréAO sur un ordinateur et ils sont un peu déconcertés pour retrouver les fonctions qu'ils connaissent dans l'application Keynote. L'insertion de photos dans une diapo passe obligatoire par un envoi par mèl (ou par Dropbox) puis un copier/coller car il n'y a pas de gestion de fichiers (on ne peut donc pas déposer le fichier sur l'ENT) ni d'entrée USB (on ne peut donc pas récupérer ces photos de sa clé). La poursuite du travail hors-classe sur le diaporama passe par l'envoi du fichier dans un format utilisable sur ordinateur (la plus part du temps le format ppt) et la compatibilité est imparfaite (modification des tailles de police et donc un affichage différent). C'est pour cette raison qu'il vaut mieux pour l'exposé oral, projeter à la classe le fichier par l'iPad via le vidéoprojecteur (à partir d'un adaptateur VGA - mais on ne visualise qu'en mode diaporama et non en mode réalisation de diapo) que projeter un fichier envoyé dans un autre format que celui d'origine car on risque d'obtenir une mise en page des diapos différente de celle prévue. Compte tenu de ces remarques, il semble qu'il aurait été plus efficace d'effectuer cette partie du travail en salle informatique avec des ordinateurs.

 


Didier Anselm – LOG 2010-2011

(document créé dans le cadre d’un TRAAM - Travaux Académiques Mutualisés)