Ressources pédagogiques
Démarches pédagogiques
Informations scientifiques
Recherche



Connexion...
 Liste des membres Membres : 11

Votre pseudo :

Mot de passe :

[ Mot de passe perdu ? ]


Membre en ligne :  Membre en ligne :
Anonymes en ligne :  Anonymes en ligne : 2
Contacts
Pour nous contacter :

Les webmestres du site

Thomas Flipo 
Anthony Merle

Directeur de la publication

Nathalie Reveyaz (IA-IPR)
 

logo_institution.jpgInfo. I.A.-I.P.R. - Lettre de rentrée - sept. 2015

Grenoble, le 15 septembre 2015

  

Mesdames et Messieurs les professeur d’histoire-géographie

S/C Mesdames et messieurs les chefs d’établissements

Objet : Lettre de rentrée

Chères et chers collègues,
 

En ce début d’année, nous vous adressons tous nos voeux de réussite pour vous et vos élèves.

Nous souhaitons la bienvenue à tous les collègues qui rejoignent notre académie cette rentrée. Nous félicitons chaleureusement tous les lauréats de concours, toujours nombreux, et tenons à souligner l’implication forte des collègues formateurs dans ces formations, gage d’une préparation de très grande qualité.

Nous tenons à vous remercier pour l’année écoulée et les excellents résultats des élèves aux différents examens nationaux : DNB, baccalauréats, BTS, quelles que soient les disciplines et les filières. Cette année encore, l’académie de Grenoble fait partie de celles dont les élèves réussissent le mieux. De même, l’amélioration de la fluidité des parcours de formation, engagée depuis quelques années, a été bien consolidée l’an dernier et ses effets sont confortés par les résultats aux examens.

Merci également à ceux d'entre vous qui se sont engagés dans l’accompagnement de nos jeunes collègues. Nous vous invitons à conduire un accueil collectif de ces stagiaires dans les établissements. Les professeurs formateurs académiques (PFA) sont là pour vous aider dans cette entreprise, pour vous permettre de faire de l’établissement un véritable lieu de formation professionnelle, complémentaire de l’université et de l’ESPE.


Malgré nos efforts, notre Ecole reste encore profondément inégalitaire : elle fait très bien réussir les enfants issus des milieux sociaux les plus favorisés mais obtient de moins bons résultats avec les jeunes issus de milieux moins favorisés. La Loi pour la Refondation de l’Ecole de la République du 8 juillet 2013 a comme objectif majeur de permettre à l’Ecole de jouer à nouveau son rôle d’ascenseur social, de permettre à tous de réussir.


C’est un défi immense et collectif. Cette refondation de l’Ecole est avant tout d’ordre pédagogique. Elle doit tous nous conduire à mobiliser notre créativité, notre imagination pour innover, expérimenter de façon à aborder les difficultés des élèves autrement.

Cela s’appuie sur quelques principes.
Le premier est celui de l’éducabilité de chacun et donc de chaque élève, quel qu’il soit, quelles que soient ses difficultés. L’Ecole a le devoir d’être inclusive. Or, aujourd’hui, 140000 jeunes sortent, chaque année, du système scolaire sans qualification. Il nous revient de trouver les moyens de soutenir chaque élève, de l’aider, de le faire progresser, de tirer le meilleur de lui-même pour une orientation ambitieuse et réussie. L’évaluation formative, bienveillante et constructive participe de cette évolution.

Le second principe est que les savoirs ne sont pas la finalité même s’ils sont essentiels. Enseigner n’est pas uniquement transmettre des connaissances, c’est surtout donner les capacités de les utiliser en situation.

Le troisième principe est celui de l’estime de soi. Les élèves doivent croire en eux, en leurs capacités pour se construire dans une relation de confiance, de responsabilisation. Un climat scolaire serein est indispensable à de bons apprentissages.

Dans ces évolutions indispensables, une attention particulière et de chaque instant aux valeurs de la République est réaffirmée. La mise en place de l’enseignement moral et civique (EMC) dans tous les établissements et dans toutes les filières a cette finalité. Si cet enseignement est confié, en collège, aux professeurs d'histoire-géographie, chaque enseignant, dans chaque discipline, chaque personnel, doit s'engager dans la mise en place du parcours citoyen et la promotion des valeurs de la République. Chaque atteinte aux principes de la laïcité doit être relevée et traitée. Des formations sont proposées cette année pour consolider notre culture commune sur ces questions.

La Loi pour la refondation de l’Ecole conduit à faire évoluer nos métiers. Le référentiel de compétences des métiers du professorat et de l’éducation paru au BO n°30 du 25 juillet 2013 définit les compétences qui sont aujourd’hui nécessaires à l’exercice du métier. Parmi ces compétences, votre capacité à mobiliser le numérique dans un cadre éducatif fera l’objet d’une attention toute particulière de notre part.

Le grand chantier de cette année concerne les collèges.

Après l’école primaire, la nation a décidé de concentrer son action sur le collège. Nous avons une année pour nous préparer.

Une part d’autonomie supplémentaire est accordée aux collèges : introduction de programmes curriculaires articulés sur le nouveau socle, mise en place d’enseignements complémentaires. Il s’agit d’un défi pédagogique considérable mais néanmoins stimulant car il invite à explorer de nouvelles approches pédagogiques à l’instar de ce qui a été initié lors de la réforme du lycée : pédagogie différenciée, de projet, inversée, co-enseignement, et bien d’autres. Des chercheurs, des expériences à l’étranger, ont montré que ces pratiques ont fait leurs preuves, elles sont mobilisées dans certains établissements de l’académie.

Un plan de formation ambitieux, sans précédent, équivalent à cinq jours de formation pour chaque enseignant de collège est mis en place, pour cette année scolaire. Il a pour objectif de vous permettre de conduire sereinement une réflexion avec les équipes de direction, les corps d’inspection, des équipes de formateurs et de construire le projet pédagogique de l’établissement pour l’an prochain. Il a également pour objectif de vous apporter un état de la science sur ces nouvelles pratiques. S’y ajouteront trois jours sur le numérique. Nous remercions tout particulièrement ceux d’entre vous qui se sont engagés pour participer à la formation de leurs collègues.


PROGRAMMES ET ENSEIGNEMENT MORAL ET CIVIQUE
La mise en oeuvre de la loi pour la refondation de l’Ecole se traduit cette année scolaire par la mise en oeuvre de l’Enseignement Moral et Civique. Cet enseignement concerne tous les élèves de toutes les sections sur un horaire dédié d’une demi-heure hebdomadaire de la sixième à la terminale. Le programme est publié au BO spécial n°6 du 25 juin 2015. Pour le collège et l’école primaire, il est organisé par cycles et nécessite de fait un travail d’équipe pour la construction, en cycle 3 et en cycle 4 de progressions cohérentes en lien avec les capacités psychosociales des élèves.

- Cet enseignement en collège continue d’être associé à l’histoire et la géographie, sur la base d’une 1/2h hebdomadaire.

- En lycée, l’EMC se substituant à l’ECJS, cet enseignement peut être assuré par tout enseignant, quel que soit sa discipline. Les professeurs d'histoire et géographie ont vocation, comme les autres, à participer à cet enseignement.

- Pour la session 2016 du DNB, l’enseignement moral et civique se substituera à l’éducation civique dans le cadre de l’épreuve et sera noté sur 10 points sur un total de 40. Les sujets seront bien sûr conçus sur la base de ce nouveau programme, en tenant compte du fait que les candidats ne l’auront suivi que pendant une année. Le BOEN n°33 du 10 septembre 2015 apporte les précisions nécessaires tant sur la définition de l’épreuve que sur l’aménagement exceptionnel du programme pour l’année 2015-2016.

- La finalité de ce nouvel enseignement est de permettre la construction d’une culture morale et civique chez les élèves. Il vise à la fois la formation du citoyen comme pour l’éducation civique et la formation de la personne. C’est pourquoi l’EMC s’inscrit dans le parcours citoyen au sein des établissements. L’EMC s’articule autour de valeurs, de savoirs et de pratiques. Dans une démarche d’éducation citoyenne et républicaine, l’objectif est de transmettre un socle de valeurs communes, les valeurs de l’humanisme, la liberté, l’égalité, la fraternité, la laïcité, l’esprit de justice, le respect et l’absence de toutes formes de discriminations.

- L’EMC n’est pas en rupture avec l’éducation civique mais va vers l’approfondissement d’une démarche d’éducation citoyenne et républicaine fondée sur les valeurs de l’humanisme qui repose sur la réflexion et la mise en activité des élèves. Les débats argumentés, étude de cas, présentation des dilemmes moraux, lecture de textes, pratiques de jeux de rôle, activités théâtrales, engagement dans des projets, sont autant de possibilités pour aider à la structuration d’un jugement moral et sont le coeur de cette pédagogie active.

- La transmission des valeurs ne peut se réduire à l’horaire de l’EMC, c’est pour cela qu’il est indiqué dans le point 6 des principes généraux du programme «Tous les enseignements à tous les degrés doivent y être articulés en sollicitant les dimensions émancipatrices et les dimensions sociales des apprentissages scolaires, tous portés par une même exigence d'humanisme. Tous les domaines disciplinaires ainsi que la vie scolaire contribuent à cet enseignement. » Les valeurs enseignées, pratiquées en EMC se retrouvent dans toutes les disciplines et les projets de l’établissement incluant ceux de vie scolaire. Cette cohérence structure, dans le parcours citoyen, l’EMC et les projets de l’établissement.

- Des ressources sont à votre disposition sur le site académique dans la rubrique laïcité - http://www.ac-grenoble.fr/admin/spip/spip.php?rubrique1053 . Votre chef d’établissement peut accéder aux ressources liées aux formations de la Grande mobilisation de l’Ecole sur les valeurs de la République sur le site intranet de l’académie. Le site académique disciplinaire s’est enrichi d’une rubrique EMC- http://www.ac-grenoble.fr/disciplines/hg/index.php?lng=fr. La DGESCO vient de mettre en ligne les premières ressources pour accompagner la mise en oeuvre de cet enseignement. http://eduscol.education.fr/pid33120/enseignement-moral-et-civique.html. Des formations au plan académique de formation seront proposées en lien avec la mise en oeuvre de l’EMC.

- En terme de mise en oeuvre, nous vous invitons pour les objets d’études que vous souhaitez traiter à cibler une des quatre dimensions - la sensibilité, la règle et le droit, le jugement et l’engagement - en les articulant les unes aux autres. Pour le collège, pour le choix des objets d’études privilégiez, les liens avec les questions d’histoire et de géographie pour favoriser l’acquisition des connaissances et des notions par les élèves.

Nous connaitrons durant le 1er trimestre les programmes du collège, arrêtés par la Ministre, qui entreront en vigueur à la rentrée 2016 pour les quatre niveaux avec une nouvelle maquette du DNB. Nous ne manquerons pas de vous informer au fur et à mesure de notre connaissance de ces éléments importants.

Nous vous rappelons que vous trouverez des informations très utiles sur notre site académique (www.ac-grenoble.fr/disciplines/hg/)


FORMATIONS INITIALE ET CONTINUE
La formation des personnels est un axe majeur de la loi d’orientation et de programmation pour la refondation de l’école de la République du 8 juillet 2013. Elle constitue une ressource essentielle en ces temps d’évolution des programmes et des problématiques de nos disciplines. Nous vous encourageons fortement à suivre au sein de vos établissements toutes les actions de formation accompagnant la réforme du collège, ainsi que les actions individuelles proposées au Plan Académique de Formation (attention les stages figurent dans les rubriques disciplinaire ou interdisciplinaires) accompagnant en priorité cette réforme. Nous vous signalons en particulier les stages suivants :

  • les journées de l’inspection (JDI) qui seront consacrées à la mise en place de l’EMC (1er trimestre) avec public désigné par les IA-IPR sur proposition des chefs d’établissement en accord avec les équipes. Tous les établissements doivent être représentés.
  • trois stages « enseigner la ville », « géopolitique du monde actuel » « guerre, mémoires et enjeux » pour les professeurs de lycée exclusivement
  • le cycle de conférence en histoire et géographie :
    • en géographie : Serge Bourgeat, Lycée Edouard Herriot, Voiron, épistémologie de la géographie et programme scolaire du secondaire et Céline Vacchiani-Marcuzzo, Maitre de conférences à l'université de Champagne Ardennes, Villes et métropoles en Afrique.
    • en histoire : Aurélien Lignereux, Maitre de conférences à l'IEP de Grenoble, l'Empire des Français (1799-1815) et Sylvain Venayre, Professeur d'histoire à l'UPMF, L'invention de la France, les historiens français du XIXe siècle et la nation.
  • les stages interdisciplinaires : laïcité et citoyenneté, histoire de l’immigration, histoire des arts, éducation au développement durable.
  • la formation proposée en partenariat avec le mémorial de la Shoah. Des actions de formation sur les nouveaux programmes d’histoire et géographie vous seront proposées dans le cadre de la formation spécifique d’accompagnement de la réforme du collège.


Vous pourrez également participer aux actions suivantes :

  • la journée académique, histoire de l’immigration en partenariat avec le MNHI,
  • jeudi 17 mars 2016 : festival de géopolitique de Grenoble à GEM sur le thème « Dynamiques africaines»,
  • jeudi 31 mars 2016 : colloque éducation à la défense du trinôme académique,
  • le colloque « Commémorer la guerre » en lien avec le Centenaire de la Première Guerre mondiale.

Pour votre information, le festival international de géographie de Saint-Dié (FIG) du 2 au 4 octobre porte sur le thème « Les territoires de l’imaginaire, utopie, représentation et prospective. Pays invité : l’Australie » et les Rendez-vous de l’Histoire à Blois du 8 au 11 octobre sur le thème « Les empires». Il s’agit d’événements importants pour nos disciplines, inscrits au Plan National de Formation.


CYCLE DE COMMEMORATION, CNRD, DEFENSE
L’année 2016 marque le deuxième temps fort des commémorations de la Première Guerre mondiale. Elle s’inscrit dans le souvenir des deux batailles de Verdun et de la Somme qui ont rythmé les événements militaires de 1916 et laissé une empreinte mémorielle durable. Dans ce cadre et en lien avec les programmes d'enseignement et les différents dispositifs pédagogiques transversaux, il sera accordé une attention particulière à la commémoration de ces batailles au sein des établissements scolaires, en insistant particulièrement sur la dimension mémorielle nationale et internationale des deux événements. Les équipes pédagogiques sont invitées à inscrire cette perspective commémorative en s’appuyant sur les outils mis en place et sur les objectifs pédagogiques portés par l’école de la République, en mettant en oeuvre et en poursuivant des actions pédagogiques souvent innovantes. Il conviendra à cette occasion, dans le cadre disciplinaire et de la mise en oeuvre de projets interdisciplinaires, de confronter les élèves avec les mémoires contemporaines d'autres pays qui ont été engagés dans le conflit. L’enseignement disciplinaire en langues vivantes, en lien avec l’histoire et la géographie, sera particulièrement adapté à cette approche interdisciplinaire. Les commémorations patriotiques du Centenaire, entendues comme un temps d’apprentissage civique d’une histoire commune et de souvenirs partagés, font partie intégrante des onze mesures présentées à la communauté éducative par Madame la Ministre de l’éducation nationale en janvier 2015. L’approche interdisciplinaire et ouverte sur l’éducation aux médias, comme sur la découverte de l’autre ou de l’espace proche des élèves, et participe pleinement de la formation civique des élèves.

Concernant le Concours National de la Résistance et de la Déportation, le jury national a arrêté le thème suivant « Résister par l’art et la littérature » pour l’année 2015-2016. Nous vous invitons fortement à faire participer vos élèves à ce concours, dont les enjeux sont autant historiques que civiques. Ce concours national, auquel le président de la République a réaffirmé tout son attachement lors des commémorations liés au 70ème anniversaire de la Résistance, de la libération du territoire et de la victoire sur la barbarie nazie, permet de transmettre des valeurs qui se rattachent aux droits de l’Homme et aux principes de la démocratie, de susciter un esprit de tolérance et une démarche de solidarité, de préparer la vie de citoyen, mais aussi de rapprocher les générations. Pour la session 2015-2016, la Fondation de la Résistance est chargée de l'élaboration du document pédagogique. Il sera accessible dans le courant du mois d'octobre 2015. Pour plus d'informations, vous pouvez consulter le site Éduscol : http://eduscol.education.fr/cnrd et le portail officiel du concours, réalisé et animé par Canopé, accessible à l’adresse suivante https://www.reseau-canope.fr/cnrd.

Le Trinôme académique sera très heureux de vous accueillir lors des journées d’information et d’échanges qu’il organise tout au long de l’année, qui sont ouvertes à tous et qui sont l’opportunité exceptionnelle de rencontres d’acteurs de la défense et de la sécurité et de visites de lieux significatifs. Pour constituer vos dossiers de financement auprès de la Direction de la mémoire, du Patrimoine et des Archives (DMPA), nous vous invitons à consulter la circulaire et le vademecum académique. Pour toute intervention de personnel de défense et de sécurité dans vos classes, nous vous demandons, avant de contacter les Délégués Militaires Départementaux, d’utiliser systématiquement la procédure « Demande d’intervention de Militaire » et la fiche spécifique que vous trouverez sur le site académique.

Nous vous rappelons que pour être inscrit sur la liste de diffusion de l’inspection, ouverte à tous les professeurs d’histoire-géographie de l’académie il est indispensable de contacter un des IA-IPR pour lui communiquer votre adresse courriel académique et votre souhait d’être destinataire des messages. Nous vous invitons également tous à compléter et actualiser la partie curriculum vitae de votre dossier sur I-prof.

Nous avons la chance d’être acteurs du système éducatif à un moment où celui-ci repense ses fondamentaux. Saisissons cette chance pour, ensemble, permettre à tous les jeunes de ce pays de réussir.

Au plaisir de vous rencontrer, nous vous souhaitons à toutes et à tous, chères et chers collègues, bon courage et de nombreuses satisfactions pour cette nouvelle année scolaire en vous remerciant par avance de votre investissement et de votre professionnalisme.


 

Les IA-IPR d’histoire et géographie

Pascal BOYRIES - Bruno ELDIN - Nathalie REVEYAZ - Séverine VERCELLI

C

Télécharger la lettre : pdficon1.gif


Date de création : 15/09/2010 : 11:01
Dernière modification : 27/09/2015 : 21:46
Catégorie : Info. I.A.-I.P.R.

Imprimer l'article Imprimer l'article


Institution
Liens directs

logo_tstmg.jpg

Site dédié aux Terminales STMG

 

logo_EDD.jpg

Site académique EDD


Site Histoire des Arts

Site de la DAAC Histoire des Arts
 

logo_centenaire.jpg

Site académique du Centenaire

 

Liens vers les sites nationaux

EduscolHG.png



LogoEdunumHG.png



logo_edutheque.png

 

Edu'bases

logo_geoconfluence.jpg

^ Haut ^