Ressources pédagogiques
Démarches pédagogiques
Informations scientifiques
Recherche



Connexion...
 Liste des membres Membres : 11

Votre pseudo :

Mot de passe :

[ Mot de passe perdu ? ]


Membre en ligne :  Membre en ligne :
Anonymes en ligne :  Anonymes en ligne : 2
Contacts
Pour nous contacter :

Les webmestres du site

Thomas Flipo 
Anthony Merle

Directeur de la publication

Nathalie Reveyaz (IA-IPR)
 

Ressources et pistes pour le lundi 16 novembre 2015

Ressources et pistes pour le 16 novembre 2015
et les jours suivants...

 

Après les attentats terroristes qui ont frappé Paris et la Seine-Saint-Denis ce vendredi 13 novembre atteignant une nouvelle fois notre Nation et le cœur de notre République, nous nous devons malgré notre émotion d’accompagner les élèves dans la compréhension de ces événements et des mesures nationales qui en découlent.
Le Président de la République a déclaré l’état d’urgence et trois jours de deuil national. Il a demandé qu’une minute de silence soit respectée dans l’ensemble des services publics ce lundi 16 novembre ainsi qu’un moment de recueillement dans le pays.
La ministre de l’éducation nationale, de l’enseignement supérieur et de la recherche, Najat Vallaud-Belkacem a précisé dans son courrier adressé à tous les personnel que « Dans les écoles et les établissements scolaires, il est important que ce moment de recueillement, dont la forme doit prendre en compte l’âge des élèves, puisse être précédé de ces temps d’échange avec les élèves. » Ce temps d’échange et de dialogue est une étape nécessaire et préalable dans chaque classe. Ce dialogue est un travail pédagogique indispensable pour soutenir les enfants et les adolescents dans la gestion de leurs émotions et la compréhension complète de ces événements violents. Les élèves auront besoin de s'exprimer. Ecouter sera une des premières missions des enseignants.
 
Nous vous proposons des ressources et des pistes pour vous accompagner dans cette construction, avec des repères et des apports et des propositions de pistes pédagogiques.

Des repères, des apports pour les enseignants

  • Qu’est-ce qu’un deuil national ?
Un deuil national est un temps particulier décrété par le président de la République pour marquer l'hommage de la Nation aux défunts d'un événement particulièrement marquant. Pour le marquer, les drapeaux sont généralement mis en berne de signe de deuil
Ainsi par le décret du 14 novembre 2015 portant déclaration de deuil national « Les 15 novembre, 16 novembre et 17 novembre 2015 sont déclarés jours de deuil national en hommage aux victimes des attentats commis à Paris le 13 novembre 2015. » La circulaire NOR : PRMX1527636C signée par le Premier ministre demande de permettre demande que « L’ensemble de nos concitoyens doit pouvoir se joindre à cet hommage. » Il est demandé aux employeurs et aux services publics de favoriser et d’organiser la tenue lundi 16 novembre un moment de recueillement. Les drapeaux sur les bâtiments publics doivent être mis en berne jusqu’à mardi.
 
Les deuils nationaux précédents :
  • En hommage à des victimes civiles
    • Le 8 janvier 2015, journée à la mémoire des victimes des attentats contre la rédaction de Charlie Hebdo
    • Le 14 septembre 2001, journée organisée dans l’ensemble des pays de l’Union européenne en hommage aux victimes des attentats du 11 septembre 2001 aux Etats-Unis.
    • Le 9 mars 1930 pour les victimes d’inondations dans le Tarn qui ont fait plus d’une centaine de morts.
  • En hommage aux présidents de la République défunts selon des modalités différentes :
    • 11 janvier 1996, en hommage au président de la République François Mitterrand
    • 6 avril 1974, en hommage au président de la République Georges Pompidou
    • 12 novembre 1970, en hommage au président de la République Charles de Gaulle

  • Pourquoi organiser un temps de recueillement ?
Prendre un temps collectif et commun pour exprimer sa compassion et sa solidarité par rapport aux familles de victimes. Ce temps de recueillement dans la minute de silence exprime l’union de la Nation face à l’atteinte qu’elle a subie.
 
  • Qu’est-ce que l’état d’urgence ?
Définition : Disposition exceptionnelle Déclarée par décret en Conseil des ministres dans le cadre d’un trouble grave à l’ordre public qui permet à l’autorité administrative (les préfets) de prendre des mesures renforcées pour préserver l’ordre public et prévenir de nouveaux attentats terroristes. Ce décret précise l’étendue du territoire concerné par cette mesure. L’état d’urgence s’applique pour douze jours, au delà une loi émanant du parlement est nécessaire.
 
Loi n° 55-385 du 3 avril 1955 relatif à l'état d'urgence
http://www.legifrance.gouv.fr/affichTexte.do?cidTexte=JORFTEXT000000695350
 
Mise en œuvre de l’état d’urgence et conséquences – 14 novembre 2015
http://www.interieur.gouv.fr/Actualites/L-actu-du-Ministere/Mise-en-aeuvre-de-l-etat-d-urgence-sur-le-territoire-national
 
Intervention du ministre de l’intérieur à la sortie du conseil des ministres exceptionnel – le 14 novembre 2015
http://www.elysee.fr/chronologie/#e11519,2015-11-14,conseil-des-ministres-exceptionnel-2
 
  • "La France est en guerre" François Hollande, président de la République devant le Congrès à Versailles le 16 novembre 2015
- Nature de la guerre ?
- Contre qui ?

Le discours du président de la République devant le Congrès
Discours en vidéo : Lien vers la ressource
Texte du discours : Lien vers la ressource
  • Qu’est que la sécurité nationale ?
Une définition : La sécurité des citoyens et de la société découle du droit à la sûreté. Ce droit est proclamé dans l’article 2 de la Déclaration des Droits de l’Homme et du Citoyen. C’est un droit pour l’individu au même titre que la liberté, la propriété et « la résistance à l’oppression ». Au lieu du terme de sûreté, on emploie aujourd’hui plutôt celui de sécurité.
La sécurité intérieure comprend : 

  • La Sécurité civile assurée par trois grandes forces : la police nationale, la gendarmerie et les sapeurs-pompiers s’occupe des mesures de prévention et de secours nécessaires à la sécurité des citoyens et de leur environnement.
  • La sécurité face aux risques majeurs d’origine naturelle ou technologique (feux de forêt, séismes, cyclones, pollutions et accidents liés à l’activité des hommes).
Des plans de secours sont mis sur pied en cas de situations d’urgence catastrophes comme le Plan Orsec qui a pour but de mobiliser tous les moyens de secours publics et privés ou le Plan Blanc pour mobiliser les établissements de santé pour répondre à une assistance médicale en cas de crise majeure.
 
Défense et sécurité nationale : l'appareil d'Etat en première ligne pour défendre la République - Tristan LECOQ - IGEN
" Le terrorisme vise à détruire la capacité de résistance et de résilience d’une société, soit en frappant en aveugle, ainsi des attentats de 1986 ou de 1995, en France, soit en s’attaquant à des cibles choisies et emblématiques, comme ce fut le cas en janvier 2015 et comme c’est le cas aujourd’hui. " Lien vers la ressource
 
  • Que sont les valeurs qui ont été attaquées ?
Les cibles des attentats de Saint-Denis et de Paris visent la liberté propre des individus de se déplacer, de se divertir.
 
«  Ce que nous défendons, c’est notre patrie, mais c’est bien plus que cela, ce sont les valeurs de l’humanité » François Hollande, président de la République, le 14 novembre 2015
 
Les valeurs de l’humanisme : la dignité, la liberté, l’égalité, la solidarité, la laïcité, l’esprit de justice, le respect de la personne, l’égalité entre les femmes et les hommes, la tolérance et l’absence de toute forme de discrimination. Ces valeurs sont inscrites dans les grands textes Déclaration des Droits de l’homme et du citoyen 1789, la Constitution de la Ve République, Convention européenne des droits de l’homme.
Pour trouver les références aux textes http://www.ac-grenoble.fr/admin/spip/spip.php?article3458
 
  • Réfléchir au relativisme des valeurs
«A chacun sa morale, à chacun ses valeurs» :
Quelques pistes pour penser le relativisme en matière de morale et pour répondre à la phrase : «ils ont leurs valeurs, nous avons les nôtres»... C’est là l’expression du relativisme : à chacun sa vérité, à chacun sa morale... la vérité, la morale seraient propres à chacun, propres à chaque groupe, société... Chacun, chaque groupe auraient les siens...
 
Que dire de cela ? Comment comprendre cela ?
Lire la suite en cliquant sur ce lien

  • L'image, son utilisation et l'information
Les élèves, dont beaucoup auront suivi les événements à partir des réseaux sociaux, auront sûrement entendu voire intégré de fausses informations, véhiculé des images trompeuses, tenu pour vrai des rumeurs. L’enseignant doit donc être bien informé sur ce que l’on sait de ces attaques et de leur déroulement pour éviter de laisser une quelconque place à ces rumeurs et fausses informations. Pour aborder cela avec les élèves, il pourra s’appuyer sur les liens suivants :
http://www.lemonde.fr/les-decodeurs/article/2015/11/15/ces-fausses-photos-qui-circulent-apres-les-attaques-de-paris_4810283_4355770.html
http://www.lemonde.fr/les-decodeurs/article/2015/11/16/attentats-du-13-novembre-4-nouvelles-intox-qui-circulent-lundi_4811107_4355770.html

 

Des pistes pédagogiques

Face à une telle attaque terroriste, l’enfant et l’adolescent peuvent, à condition d'être accompagnés de façon adaptée par les adultes, développer des stratégies positives. Aussi les enseignants doivent-ils engager avec eux un dialogue destiné à les aider dans la gestion de leurs propres émotions.
Les enseignants doivent aussi travailler à renforcer positivement les connaissances de leurs élèves sans rajouter trop de détails inutiles. L’importance étant qu’ils aient compris le sens général de l’événement et qu’ils le formulent eux-mêmes. Ces connaissances devant aussi permettre d'approfondir des questions et des thématiques plus générales relatives aux valeurs humanistes, au Droit, aux règles liées à la liberté, aux fonctions des personnels de la justice et de la sécurité, etc. Il s’agit là de revenir à une des vocations de l’école, celle d’apprendre à symboliser les expériences du monde.
La démarche proposée vise à aider les enseignant à organiser la discussion préalable à la minute de silence.
Il s'agit de donner aux élèves :
  • l'opportunité de s'exprimer sur ce qu'ils ressentent et donc d'être écouté ;
  • un cadre et des outils pour inter-agir dans le respect mutuel et la confiance, tant entre eux qu'avec leur professeur ;
  • des outils à même de leur offrir la possibilité de devenir acteur.
Ressource : Quelques considérations pour aborder la médiatisation d'un évènement violent avec les élèves. http://cache.media.eduscol.education.fr/file/ecole/96/5/aborder_evenement_collectif_violent_383965.pdf
 

Une veille scientifique – Site de l’ENS Lyon - Pour contribuer à la réflexion après les attentats du 13 novembre 2015
Un Éclairage recense les publications récentes des spécialistes de géopolitique et de géographie sur les enjeux révélés par les attentats du 13 novembre 2015. Cette première recension sera appelée à être complétée mais nous avons tenu à la publier rapidement pour aider les enseignants face à leurs interrogations et à celles de leurs élèves : Pour contribuer à la réflexion après les attentats du 13 novembre 2015, Marie-Christine Doceul, Laurent Carroué.    

 
Des propositions de supports ou de démarches pour favoriser l’échange préparatoire au temps de recueillement
  • L’expression de la solidarité internationale : une manifestation, les bâtiments symboliques pavoisés aux couleurs de la France
Le choix d’un ou plusieurs bâtiments symboliques aux couleurs de la France permet de montrer l’indignation et la solidarité internationales face à ces attentats terroristes. Cela pourra être l’occasion de rappeler que de nombreuses autres villes et pays à travers le monde ont déjà été touchés par ce genre d’attaques. La question de savoir pourquoi la France constitue une cible privilégiée pourra également être abordée, tout en nuançant en rappelant que d’autres attaques ont déjà pu avoir lieu dans des pays « occidentaux » alliés à la France dans la lutte contre le terrorisme, mais aussi en expliquant que les attentats islamistes sont également le quotidien de nombreux pays musulmans.
  • Les discours de soutien de chefs d’états étrangers
 
  • Des artistes
U2 au Bataclan :
https://www.youtube.com/watch?v=ygom1qaS5us
 
La Marseillaise au Metropolitan Opera de New York :
https://www.youtube.com/watch?v=OiJlyjK7aJI

  • Des sportifs
De différents acteurs du sport mondial
http://www.lequipe.fr/Tous-sports/Actualites/Attentats-a-paris-le-sport-mondial-affiche-sa-solidarite/607856
 
  • Organisation du temps d’échange,
- détour par des citations pour permettre la discussion autour des valeurs. Lien vers la ressource

- par un raisonnement prenant appui sur leur réflexion
Premier temps d'expression avec un bâton de parole : "Comment peut-on qualifier ce qui s'est passé ce vendredi 13 novembre ?"
Deuxième temps, apport de premières réponses aux interrogations
Troisième temps de réflexion (et de sécurisation : événement traumatisant) avec comme appui sur l'allocution du président de la République François Hollande : Comment le chef de l'Etat qualifie les événements, quelles réponses l'Etat apporte-t-il ?
Lien vers la ressource

- par un débat silencieux à partir un texte littéraire Lien vers la ressource
  • Le choix d’un dessin de presse peut également permettre aux élèves d’aborder le drame de manière moins frontale et abrupte, en s’en tenant dans un premier temps aux symboles et à la sensibilité. L’enseignant veillera à choisir un dessin approprié, c’est-à-dire adapté à l’âge de ses élèves en considérant la proximité de l’évènement.


Des propositions de supports ou de démarches pour poursuivre le travail engagé

- Un travail en langue vivante par la mise en lien d'une citation d'une personnalité du monde anglophone avec une notion culturelle au programme pour bâtir une séquence pédagogique Lien vers la ressource

- Toujours en langue vivante, une réflexion sur la laïcité et la place de la religion, l’exemple du Royaume-Uni - Lien vers la ressource.

 

Date de création : 15/11/2015 : 11:31
Dernière modification : 25/01/2017 : 15:48

Imprimer l'article Imprimer l'article


Institution
Liens directs

logo_tstmg.jpg

Site dédié aux Terminales STMG

 

logo_EDD.jpg

Site académique EDD


Site Histoire des Arts

Site de la DAAC Histoire des Arts
 

logo_centenaire.jpg

Site académique du Centenaire

 

Liens vers les sites nationaux

EduscolHG.png



LogoEdunumHG.png



logo_edutheque.png

 

Edu'bases

logo_geoconfluence.jpg

^ Haut ^