Collectionnite aiguë

« La collectionnite aiguë »

Demande
Vous collectez et collectionnez des objets inattendus.
Vous voulez présenter votre collection d’objets insolites à votre classe.
Comment la présentez-vous ?

Contraintes
Deux séances de pratique et une séance de présentation.
Techniques et matériaux libres.
Présentation dans le collège.
Réalisation individuelle.
Chaque élève réalise une photographie numérique de sa collection, pour la présenter devant la classe lors de la dernière séance (il est trop long d’installer et présenter en une séance d’heure ; cette solution permet d’introduire la prise de vue photographique dans cette séquence).

Notions et questions abordées : installation, accumulation, collection, exposition, organisation, prise de vue, point de vue, cadrage.

Références
Les cabinets de curiosités.
Alan McCollum, Plaster surrogate, 1982-1984 et Over 10000 individual works, 1987-1988.
Arman, Long term parking, 1982, accumulation, 19.5 x 6 x 6 m, 59 automobiles dans 1600 tonnes de béton et mesurant 19.5 m de haut.
Bernd et Hilla Becher, Chevalements, Grande-Bretagne, France, Belgique, Allemagne, 1962-1970, 120 x 144 cm, Centre Canadien d’Architecture, Montréal, Québec, Canada.
Annette Messager, Les piques, 1992-93, 183 piques métalliques, objets rembourrés, technique mixte, dimensions variables.
Christian Boltanski, Réserve des morts suisses, 1990, boîtes en étain et papier journal, Centre Julio Gonzalez, Valencia, Espagne.

Relations aux programmes
La prise en compte et la compréhension de l’espace de l’oeuvre : il s’agit, pour en comprendre la portée artistique, d’affiner la perception des dimensions de l’espace et du temps comme éléments constitutifs de l’oeuvre: oeuvre in situ, installation, environnement et les différentes temporalités de celles-ci : durée, pérennité, instantanéité. L’espace de présentation de l’oeuvre : rapport entre l’échelle de l’oeuvre et l’échelle du lieu, accrochage, mise en scène, éclairage ; l’espace scénique et ses composants : cube scénique de la représentation picturale et théâtrale, scénographie, profondeur, corps, lumière, son.
L’espace, l’oeuvre et le spectateur dans la culture artistique. Il s’agit d’aborder l’oeuvre dans ses dimensions culturelles, sociales et politiques (symbolisation, engagement de l’artiste, oeuvre de commande, oeuvre publique, mécénat) et sa réception par le spectateur.

Les situations permettent aux élèves d’expérimenter et de réaliser des productions en rapport avec l’espace. Ils sont amenés à :
– Produire in situ ;
– Exposer leurs travaux selon différentes modalités.

Professeur : Didier Chave