L’Incubateur du Numérique Éducatif (INÉ)

L’Incubateur du Numérique Éducatif, porté par la Délégation Académique au Numérique, réunit des personnels de direction, des inspecteurs du premier et second degré, des enseignants de l’ESPE, des chercheurs, des représentants de Canopé et du CNED.

La démarche consiste à initier et accompagner des pratiques nouvelles, en mesurer les effets, puis mutualiser les observations, afin dajuster lensemble des actions, dont la formation, aux besoins.

Ainsi, les visites des écoles et des établissements qui ont été réalisées cette année ont-elle permis de mieux comprendre les conditions nécessaires au développement dune culture numérique.

E-sidoc

E-idoc est un portail internet pour optimiser le système d’information documentaire du CDI. Il propose un éditeur de contenu pour répondre aux besoins et attentes spécifiques des enseignants documentalistes.

http://www.crdp2-poitiers.org/soldoc/e-sidoc/

Le projet consite à utiliser l’outil du collège à l’école élémentaire.

2 collèges de l’académie et les écoles élémentaires de leur secteur travaillerons en collaboration sur cet outil au cours de l’année scolaire 2014-2015

ENT Premier Degré

Actuellement plusieurs ENT sont en cours d’expérimentation dans les départements de l’académie, il s’agit là de profiter de ce contexte pour évaluer, dans le cadre de l’incubateur du numérique, les usages de l’ENT au niveau du cycle 3 dans le premier degré. Ce travail devrait permettre de mettre en évidence les apports au sein de la communauté éducative de l’école primaire et  les effets sur les apprentissages.

Dans le même temps le groupe choisira une des deux solutions libres expérimentées (Néro ou Beneyluschool) dans l’académie et évaluera le modèle économique d’un hébergement au rectorat. L’objectif est de proposer aux communes un ENT à moindre coût…

English For Schools à l’école

Dans le cadre de l’incubateur du numérique, Monsieur le Recteur a souhaité que la plateforme English for Schools soit expérimentée dans plusieurs écoles de l’académie. La DAN a choisi de demander à une circonscription par département de trouver une école volontaire pour mettre en place cette expérimentation. L’objectif est d’identifier et de mettre en valeur des scénarios pédagogique.

Présentation de la plateforme : http://www.education.gouv.fr/cid72316/english-for-schools.html

BYOD

Le BYOD pour personnaliser son apprentissage

L’acronyme BYOD est l’abréviation de l’expression anglaise “Bring Your Own Device”, qui signifie en français “apportez vos appareils numériques”.
Actuellement, l’usage du numérique dans les établissements scolaires ne peut plus se cantonner à la seule utilisation de la salle informatique; en raison des diverses contraintes qu’elle présente. Aujourd’hui, les enseignants et les élèves possèdent souvent des terminaux mobiles performants (smartphone et/ou tablette). Par conséquent, nous pouvons nous demander dans quelles mesures est-il possible d’utiliser ces appareils personnels à des fins pédagogiques ?

À partir de l’analyse de pratiques du BYOD en classe, nous tenterons également de répondre à ces interrogations :

  •  Comment mettre les outils numériques du quotidien de l’élève au service des apprentissages ?
  • Quelles plus values pédagogiques apportent l’utilisation de ces terminaux numériques personnels en et hors classe ?
  • Quelles règles du jeu mettre en place?

La Classe Numérique

Ce projet consiste à  mettre à la disposition d’une division de sixième les outils numériques qui permettent d’anticiper ce que sera l’école de 2020. Avec l’ambition de favoriser la réussite de tous les élèves et de les rendre compétents dans un monde où la connaissance est de plus en plus médiatisée par le numérique.

La réflexion portera notamment sur l’évolution des acquis des élèves, les changements de la pédagogie. Cela implique une réflexion sur les notions de temps scolaire, de lieux d’apprentissage (avec notamment la question du lien domicile/établissement).

Cette démarche de pédagogie du numérique devra développer une pédagogie de projet, et les acquis des élèves seront évalués de manière transversale, en prenant appui sur le Socle commun. Une démarche expérimentale pourra éventuellement être mise en ouvre par les enseignants, en lien avec la CARDIE.

Une classe de sixième entrera dans cette expérimentation, qu’elle suivra pendant les 4 années de scolarisation au collège. Parallèlement. L’académie assurera le suivi, l’accompagnement et la formation des équipes éducatives. Une subvention initiale sera accordée par l’académie à l’établissement pour démarrer le projet. Le Conseil Général de l’Isère se chargera de l’ameublement, de la connexion, et de la maintenance du matériel.