LE PROGRAMME DE PHILOSOPHIE DE TERMINALE

I.   Si explication de texte et dissertation sont les formes à travers lesquelles se fait l'apprentissage de la réflexion
philosophique en Terminale, les notions, repères [distinctions conceptuelles] et oeuvres en constituent la matière.
La forme et la matière soivent se travailler régulièrement et également pour viser l'excellence (notes de 18 à 20/20)

II    LES NOTIONS [Abrégé]
Division et cohérence des 5 champs. Le programme de terminale se divise en 5 Champs et n Notions [28/L, 24/ES, 20/S]. Tout sujet est d'abord conscient de soi et de son rapport au monde, ou à tel objet en particulier. Problème : cette conscience vaut-elle connaissance ? [Champ I].  Mais chacun  est aussi le sujet d'une culture qui lui préexiste. Problème : cette culture me prédestine-t-elle ? [II]. Depuis la naissance de la philosophie dans l'antiquité grecque, la rapport au monde du sujet occidental se caractérise, de façon plus déterminée, par le rapport de la raison au réel : Problème : rien n'est-il sans raison ? [III]. L'appartenance de tout sujet à une communauté organisée implique une politique et relève d'une morale dont il participe, qu'il le veuille ou non. Problème : dois-je y consentir ou leur résister ? [IV-V].

1. Le sujet
   
Conscience
    Inconscient

    Désir

    Autrui  [L / ES]
    Perception [L]
    Existence et temps [L]
3. La raison et le réel
    Démonstration
    Vivant
    Matière et esprit
    Vérité
    Interprétation [ES]
    Théorie et expérience [L]
4. La politique
   
Société et
État
    Justice et droit
    Echanges [ES]

Cf. précisions S, L, ES lors du cours de présentation.
2. La culture
    Art
    Travail et technique
    Religion
    Histoire [L / ES]
   
Langage [L / ES]

___________
DICTIONNAIRE

*

5. La morale
    
Liberté
     Devoir
     Bonheur

FICHES DE REVISION BAC : L'INTEGRALE DES NOTIONS EN VIDEO / MOOC PHILO FRANCE TV

III    LES REPERES [Dictionnaire]
Définition générique : distinctions conceptuelles constitutives de toute culture philosophique élémentaire.
Objectif : leur maîtrise permettra à l'élève de mieux saisir le sens et la portée des problèmes de philosophie.

ILS MARQUENT SOIT UNE OPPOSITION stricto sensu
Absolu/relatif — Abstrait/concret — Analyse/synthèse En théorie/en pratique — Essentiel/accidentel — Médiat/immédiat — Objectif/subjectif — Transcendant/immanent
SOIT UNE PROXIMITE à bien distinguer
Expliquer/comprendre — Légal/légitime— Obligation/contrainte — Origine/fondement — Persuader/convaincre — Ressemblance/analogie
SOIT UNE DIFFERENCE entre des termes opposés ou liés
En acte/en puissance Cause/fin — Croire/savoir — En fait/en droit — Formel/matériel — Idéal/réel — Intuitif/discursif — Principe/conséquence
SOIT UN ENCHAINEMENT LOGIQUE OU DIALECTIQUE (s'enchaînant dans une progression)
Contingent/nécessaire/possible —  Genre/espèce/individu — Identité/égalité/différence — Universel/général/particulier/singulier

IV   LES OEUVRES [de 2005 à 2017]

Objectif de leur étude : enrichir la réflexion de l'élève sur les problèmes de la philosophie "par une connaissance directe de leurs formulations et de leurs développements les plus authentiques".

V   LA METHODE : L'EPREUVE DU BACCALAURÉAT
A. Définition des 2 types d'exercice du baccalauréat : EDT et D. B.  Leurs objectifs respectifs : analyse et synthèse.


***
© Pierre Rostaing et ses élèves. RETOUR