Projet Erasmus KA2 Partenariats stratégiques : réunion du Comité de Pilotage

2015-03-03réunion copil

Le comité de Pilotage du projet Erasmus s’est réuni lundi 3 mars : L.BERGER Principal, L.BOIRARD Gestionnaire, K.BIDEGORRY Professeur d’H.Géographie, P.PAGLIUZZA Chargée de médiation culturelle du Grand Bivouac, M.CORNEUX Professeur de français, MA DUCLOZ professeur de mathématiques, P.CHOLLET Professeur d’anglais, O.DEPEYRE Professeur de SVT P.LETRANGE Professeur de S.Physique, E.MARCHESE Documentaliste, F.FOMBONNE-ROUVIER Directrice du CAUE, R.BULTEZ Professeur de Technologie.

Dans le cadre du programme européen Erasmus+, le collège s’est investi dans l’écriture d’un projet de Partenariat stratégique qui  a pour vocation de proposer des pratiques pédagogiques et des outils innovants; de promouvoir l’échange de bonnes pratiques entre partenaires européens; de soutenir l’amélioration continue des dispositifs de formation des enseignants et d’encourager le développement d’études et travaux conjoints.

Le projet est intitulé « Imagine aujourd’hui, ta ville européenne de demain – Des idées pour façonner l’avenir ». Il  propose aux élèves participants d’imaginer une ville virtuelle qui répondra  aux enjeux de la « résilience » et de la durabilité, c’est-à-dire comment faire face aux défis actuels de l’humanité et comment façonner l’avenir, dans une approche d’Education au Développement Durable – Solidarité internationale (EDD-SI).

 La ville virtuelle prendra forme dans un espace numérique collaboratif (plateforme web) où seront regroupés les apports de chaque participant sous des formes variées (images, sons, videos, créations artistiques) et avec un espace d’échanges entre participants.

Les résultats de ces réflexions, débats, idées, questionnements, seront partagés sous la forme de conférences publiques junior, filmées et sur-titrées.

Le projet regroupera sept partenaires stratégiques sur une durée de 36 mois :

  1. Cinq établissements scolaires : France, Bulgarie, Roumanie, Danemark et Espagne (à confirmer)
  2. Deux associations culturelles françaises ayant une forte implication dans l’éducation auprès des scolaires qui apporteront plus-value, aide et expertise à la mise en œuvre du projet  : L’association du Grand Bivouac et Le Comité d’Architecture, d’Urbanisme et d’Environnement de Savoie (CAUE)

 

Il est prévu des réunions transnationales de petites délégations de professeurs et d’élèves mais pas de voyage de classes ou de groupes d’élèves. Le but est avant l’échange de pratiques pédagogiques et des activités d’enseignement et des  réalisations communes.

En effet, durant les trois années du projet, il sera proposé sept modules  de travail consacré à l’exploration des enjeux d’une ville durable et résiliente. Chaque module sera décliné en activités d’apprentissage et d’enseignement en classe ainsi qu’en activités se déroulant au cours des réunions transnationales.

Les résultats de ces réflexions, débats, idées, questionnements, seront partagés et réunit sous forme de conférences publiques « junior », construites, écrites  filmées et sur-titrées par les élèves. Les conférences se dérouleront devant un public à l’occasion des  regroupements transnationaux et permettront la dissémination du projet.

Les thèmes de travail durant les trois années seront :

  1. Architecture et urbanisme: En quoi l’architecture d’une ville future doit-elle répondre aux défis environnementaux?
  2. Population et citoyens: Une ville est, et a toujours été, une mosaïque d’individus, de communautés. En quoi cela sera-t-il un défi pour une ville dans le futur?
  3.  Alimentation : En quoi l’approvisionnement en nourriture devient-il un enjeu majeur dans un futur où l’humanité sera essentiellement urbaine
  4. Les énergies : En quoi les choix énergétiques d’une société conditionnent-ils son économie, son urbanisme?
  5. Arts, Culture et loisirs : Quel challenge devra être relevé par une ville du futur pour devenir ou demeurer un pôle culturel où les arts et les loisirs s’épanouissent?
  6. Economie et métiers: Une ville du futur, poumon économique d’une région, d’une nation, transformera-t-elle les métiers, voire le système économique de celle ci? Comment anticiper les mutations à venir ?
  7. Les enjeux de la gouvernance : Quelle place aura la ville du futur dans notre citoyenneté? Quels seront les modes de gouvernance ?

Le dossier doit être déposé auprès de l’agence européenne début Avril et nous aurons la réponse en juin. En attendant, la réflexion du comité de pilotage et l’écriture du projet continue,  il reste encore beaucoup à faire  pour un hypothétique résultat mais la dynamique d’équipe est très forte sur ce sujet et c’est  déjà très encourageant !