Complément d’information

JPEG - 4.5 Mo
Complément d’information à l’article paru le 21 05
Une rentrée progressive dans les collèges.

L’ensemble des personnels du collège George Sand ont tenu à apporter un complément d’information à cet article.

A partir du 13 mars et de la fermeture des établissements scolaires, les enseignants, ainsi que les élèves, se sont retrouvés dans une situation inédite, non préparée et hors norme, qui a poussé chacun à s’adapter, à inventer, à innover, tout en composant avec des contraintes aussi bien professionnelles que personnelles.

Dans ce contexte, la classe virtuelle a été le support qui s’apparentait le plus à la classe normale, avec des horaires fixes qui contraignaient les élèves à respecter un rythme, autant que faire se peut, scolaire. Cependant, ces classes virtuelles ne constituent qu’un outil très adapté à des familles bien équipées en informatique et avec une connexion de qualité, ce qui est loin d’être le cas de tous les élèves et même le cas de tous les professeurs.

Les enseignants ont donc mis en place des procédés novateurs et ils ont avancé pas à pas dans ces nouveaux savoir-faire pédagogiques, dans de nouveaux modes de communication avec les élèves, afin de développer chez eux les compétences « méthodes et outils pour apprendre » et « formation de la personne et du citoyen ». Il y a ainsi eu une grande variété de propositions faites aux élèves : cours détaillés, adaptés à l’enseignement à distance, appui sur des vidéos, propositions plus ouvertes, chaque professeur ayant adapté sa pratique en fonction de ses classes, des retours des élèves, des accès informatiques disponibles.

Beaucoup de familles ont choisi après le 18 mai de garder encore leurs enfants à domicile. Les protocoles sanitaires imposent de réduire au maximum le nombre d’adultes circulant dans la journée face aux élèves. La majorité des professeurs a donc dû continuer l’enseignement à distance. Dès lors, le travail proposé au collège ne pouvait être classique.

Les élèves qui ont repris ont été accompagnés par les mêmes professeurs toute la semaine. Les collègues de musique, d’arts plastiques, d’EPS et de technologie sont des professionnels. Ils ont encadré et motivé les élèves présents. Ils ont réfléchi à apporter à ces journées de reprise un équilibre et une variété d’apprentissages dans des conditions où les normes sanitaires étaient écrasantes.

Toute la communauté éducative a été mobilisée sur cette reprise progressive (conseil pédagogique et assemblée générale virtuelle) pour accueillir les élèves présents du mieux possible autour des valeurs de responsabilités et de solidarité et en suivant les consignes ministérielles (accueil bienveillant, apprentissage des gestes barrières, retour sur le vécu du confinement, reprise du travail).