Pourquoi apprendre l’Allemand ?

Au collège et à l’université :

  • Pouvoir lire l’allemand vaut son pesant d’or en chimie en physique, en biologie, dans l’ingénierie, la psychologie, la philosophie, la théologie>, le droit international et l’archéologie. Il s’agit de la langue maternelle la plus parlée en Europe occidentale, et dans le monde elle occupe la cinquième position après le chinois, l’anglais, le russe et l’hindi. L’allemand est essentiel pour partager ses connaissances, et pouvoir le lire s’avère très utile dans les domaines de la littérature et des arts.

Apprentissage :

  • L’allemand est une langue logique, qui s’écrit comme elle se prononce. C’est une langue germanique (elle appartient au même groupe de langue que l’anglais, langue avec laquelle elle a un vocabulaire de base commun). Son apprentissage est très utile pour comprendre la grammaire et s’avère plus facile sur le long terme qu’au début (contrairement à l’anglais) : il y a quelques règles à comprendre et à connaître, et pratiquement aucune exception.

Dans les affaires :

  • Une grande partie des compagnies interrogées affirment qu’à compétences égales elles engageraient quelqu’un qui connaît l’allemand. Pourquoi ? Parce que parler l’allemand est une excellente préparation à un travail productif au sein d’une multinationale désirant exporter vers l’Europe de l’Ouest et de l’Est ou importer de la technologie au Canada.

Recherche et développement  :

  • L’Allemagne est le pays contribuant le plus à la recherche et au développement. Elle investit dix fois plus que le Canada dans l’agriculture, la médecine et la santé, l’énergie non nucléaire, l’environnement, l’information et les communications, la télématique et la transformation des minéraux.