Témoignage d’un ancien déporté.

Le témoignage de M. Desseaux, ancien déporté de la Résistance



A l’initiative des professeurs d’histoire, M. Christian Desseaux, ancien déporté à Buchenwald et à Dora, est venu témoigner au collège George Sand de son expérience concentrationnaire. Un témoignage bouleversant.



Voici les réactions des élèves :

  • "J’ai trouvé la conférence très intéressante. L’histoire de sa vie nous a permis de nous plonger dans la vie d’un déporté au moment de la guerre. Les élèves étaient très captivés par cet homme qui racontait son histoire. L’émotion que nous avons ressentie nous a permis de mieux comprendre la douleur des déportés dans les camps de concentration".
  • "Lors de cette rencontre, intéressante mais aussi choquante, nous avons pu apprendre plusieurs choses. Une rencontre intéressante : entendre l’histoire de cet homme qui a été déporté. Il nous a appris l’histoire de la France et de l’Allemagne à l’époque de la deuxième guerre mondiale. Choquante : le témoignage était choquant car nous avons pu entendre toutes les atrocités et la torture que les Allemands faisaient aux juifs et aux résistants".
  • "M. Desseaux, quand il nous a expliqué les situations des déportés, les conditions de sa vie... Ca m’a fait un pincement au coeur en pensant à toutes ces victimes innocentes. Il a été marqué par cette période de sa vie et je n’aurais pas aimé être à sa place."
  • "Le témoignage de M. Desseaux nous a profondément touchés ainsi que l’histoire de sa femme juive. Cela nous a permis de comprendre la vie des déportés et toutes les souffrances subies durant cette dure période. Nous avons été horrifiés par ces blessures sur son corps et les maladies dont il a été victime".
  • "Son histoire était émouvante et choquante à la fois. Il nous a raconté sa vie. Il ne trahissait pas ses copains, même sous la torture. Ça m’a beaucoup choqué de voir comment les Allemands les traitaient".
  • "Ce qu’il a vécu a été extrêmement difficile pour lui et pour ses camarades. Il s’est souvenu de tous les détails de cette période malgré son âge".
  • "Son histoire était très émouvante. On ne peut pas se rendre compte de l’horreur qui s’est passée dans ces camps, mais grâce à cet homme, nous avons pu en avoir une idée. Il racontait au présent : cela rendait l’histoire encore plus vivante".
  • "On était admiratif devant ce que ce monsieur a vécu. On avait du mal à imaginer que c’était vrai. On a une seule question à la fin : "Comment a-t’il survécu après tout cela ?". Je trouve qu’il est très courageux de nous faire revivre son histoire".