Echange : La 3°I en Afrique du Sud

La classe de 3eI part en Afrique du Sud !

Cette phrase peut surprendre, car c’est un projet effectivement assez surprenant. En effet ça fait plus de deux ans qu’est née cette idée auprès de la première équipe de la section internationale, et ensuite mise en place par l’équipe actuelle.

Cette idée est née d’une part par l’ambition et l’identité de la Section Internationale, mais aussi avec l’arrivée dans la classe d’une élève française, Camille, qui a vécu à Port Elizabeth en Afrique du Sud pendant 5 ans. Et je voudrais saluer l’aide apportée par sa famille dans l’élaboration et la construction de ce projet.

La préparation de cet échange (car c’est un échange – on attend les sud africains au mois de mars), a impliqué les élèves, l’administration du collège, l’équipe enseignante dans sa globalité, la direction du collège et les parents. et nous remercions toutes les personnes, parfois anonymes, qui se sont mobilisées de près ou de loin.

Alors, que va-t-on faire là-bas ? Visite de Robben Island (prison de Nelson Mandela), randonnée au Cap de Bonne Espérance, journées à l’école – St George’s College – échange culturel et sportif , … Nous sommes conscients de la chance que nous avons.

Et Nous espérons que vous reviendrez sur ce site pour suivre nos aventures au quotidien.

Une dernière chose – je remercie tous les parents pour la confiance qu’ils nous font (vous pouvez comprendre dans cette phrase que j’inclus mes propres parents…). Bonne lecture à tous.

Alison Veit

Lyon 5h00, une joie régnait sur le terminal 2...

Lyon 5h00, une joie régnait sur le terminal 2 de l’aéroport de St. Exupery. Tous les élèves faisaient leur dernier au revoir à leurs parents. Après avoir enregistré nos bagages, nous avons passé les contrôles de sécurité. Puis, tous excités nous allâmes nous asseoir sur les bancs peu confortables de l’aéroport. Les profs prenaient leurs petit déjeuner.

Après une attente de une heure, nous apprîmes la mauvaise nouvelle : un épais brouillard s’était installé sur Amsterdam et aucun avion ne pouvaient décoller ni atterrir. Nous apprîmes que nous allions rater notre avion pour le Cap. De longues négociations debutèrent entre les profs et les hôtesses. Le verdict final fut que le groupe allait être divisé en 2 : le premiers allaient faire deux escales, Zurich et le Cap et le deuxieme, Zurich, johannesburg et le Cap. Moyennant quoi nous allons tous prendre le même avion pour Zurich à 18 heures. Et nous voilà devant cette interminable attente à l’aéroport de Lyon. Et pour combler le manque de chose anfaire, nous écrivons de petits articles, jouons aux cartes, écoutons de la musique pour adoucir notre déception... Paul Mansat

PS des enseignants : tout le personnel de l’aéroport félicite les élèves pour leur calme.

L’Afrique du Sud...enfin !

Salut tout le monde,
On vous envoie en direct d’ Afrique du Sud les infos du jour. Aujourd’hui on a attendu 13h45 à l’ aéroport de Lyon pour partir tous ensemble à Zurich. Là, on a encore attendu 1h30 avant de se séparer et partir. Le groupe 1 est parti pour le Cap et le groupe 2 est parti à Johannesburg où on a couru aussi vite que Christophe Lemaitre pour prendre le vol pour le Cap.
Histoire du groupe 1 :
Le lundi soir nous sommes partis à 22h30 de Zurich et nous sommes arrivés au Cap à 10 h du matin. Un bus nous attendait, des personnes avec le sourire, on est allé à l’hôtel. Tout le monde a pu se doucher rapidement et ensuite on est reparti à l’aéroport pour récupérer le groupe 2.
Histoire du groupe 2 :
Le lundi soir nous sommes partis a 22h45 avec un peu de retard ce qui a entraîné la course dans l’aéroport de Johannesburg. A l’arrivée du vol, nous avons dû passer les valises de la soute au rayon x et courir à travers tout l’aéroport. Finalement le pilote a bien voulu nous attendre et nous sommes arrivés sain et sauf au Cap !!

L’après- midi :
Dès que nous nous sommes réunis, on a pris la route vers le Cap de Bonne Espérance. Le paysage est magnifique : Table Mountain, la mer, la ville…. Bref tout le monde était "juste" content de sortir finalement de l’avion.
A notre arrivée au Cap, Mme Veit nous prévoit notre sport pour la journée, « pour nous défouler » a-t-elle déclaré. C’était spécial, on va dire. Vous ne pouvez pas imaginer le vent ! On ne pouvait marcher droit tellement le vent nous déstabilisait !! Sur la route nous avons croisé des animaux : Babouins, autruche, pingouins, marmotte.

La rencontre

Arrivée au Cap mouvementée et visite bien trop écourtée pour apprécier pleinement la ville. A l’auberge de jeunesse, les élèves ont été répartis dans 4 chambres de 6. Ce sont des lits superposés qui me rappellent mon internat en Grande Bretagne. Les élèves sont ravis, ils trouvent ça exotique.
Nous faisons une réunion de groupe pour faire le bilan de la journée. Les deux groupes ont vécu deux expériences très différentes de l’Afrique du Sud. Grande discussion.
Mercredi 24
On sent la pression monter, chaque élève va partir dans la famille de son correspondant. On doit reprendre l’avion. C’est une épreuve car on a l’angoisse des annulations et des retards. Tout se passe bien.
Grand moment d’émotion à l’aéroport de Port Elizabeth. Le groupe de St George’s nous attend à la sortie avec drapeaux et panneaux d’accueil. Certains s’embrassent chaleureusement car ils avaient déjà eu un contact par email.
A demain pour la suite de nos aventures...
Alison Veit

Hier, nous avons pris l’avion au Cap pour...

Hier, nous avons pris l’avion au Cap pour Port Elizabeth. Nous avons pris le déjeuner à l’hôtel et nous sommes partis à 8h00.

Après un vol d’une heure, nous sommes arrivés à Port Elizabeth, où nos correspondants nous attendaient. J’ai rencontré Sya, mon correspondant.

Une amie de sa maman nous a emmenés chez lui dans son appartement. A 19h00, la maman de Sya nous a préparés du poulet avec des pâtes. Ce qui m’a étonné est que la famille ne mange qu’avec des cuillères Et à 20h30, je suis allé me coucher.

Le lendemain, je me suis réveillé à 6h00, mais je ne m’en suis pas rendu compte car le soleil se lève tôt en Afrique du Sud. Le petit déjeuner était composé d’un bol de céréales avec du lait, je pense que presque tout le monde a mangé la même chose. Puis un taxi nous a emmenés à l’école (la famille n’a pas de voiture). A 8h00, j’ai présenté la Savoie avec Mahdi à toute l’école. Puis, je suis allé à Isithembiso, le foyer d’accueil de bébés que nous avons aidé. J’y suis allé avec Timothée, Mahdi, Camille et Morgane.

A Isithembiso, 2 dames nous ont accueillis chaleureusement, et cela faisait très plaisir. Les enfants (ou bébés) étaient trop mignons, il y en avait 5, 1 fille et 4 garçons, tous plus gentils les uns que les autres.

A 10h00, nous sommes rentrés à l’école, et sommes allés à l’école primaire pour voir une course de caisses à savon, ce serait bien d’organiser la même chose à George Sand ! Après nous sommes rentrés au collège , avons mangé et sommes allés visiter un stade.

Le stade a été construit dans les années 1880. Il a été fait pour le cricket. Notre guide semblait passionné par ce sport. Nous avons visité la loge VIP et présidentielle et à la fin nous avons reçu des drapeaux de l’équipe et un livre pour le CDI.

A 14h00 (l’heure de fin de cours), nous sommes rentrés chez nos familles.

Paul Mansat

Jour 4

Déjà 3 jours que nous sommes à Port Elizabeth et les mots nous suffisent pas à décrire nos émotions. C’est vraiment extraordinaire. Par petits groupes, nous sommes allées au foyer Isithembiso pour jouer avec les bébés sans famille. A peine arrivées, on se sentait comme dans un cocon rempli d’affection et d’amour. On a vraiment eu l’impression de se retrouver dans une famille, un sentîment de bonheur nous a envahies.

Cours de Xhosa : Molo !
Ce matin, en visitant l’école primaire, nous nous sommes mélangées aux CP. En faisant une ronde, la professeure de Xhosa nous a appris quelques mots en Xhosa et une chanson. Le langage est composé de différents "clics" avec la langue. Fou rire garanti.

Indiya et Lisa

Journée à l’école

Je suis arrivée à St George’s Prep School" vers 7h30 avec Jade. Une fois arrivée, j’ai rencontré beaucoup de ses amis et elle m’a fait visiter l’école. C’est un vieux manoir. Ensuite j’ai retrouvé les autres élèves de la 3eI et nous avons assisté à "The Assembly" (toute l’école est réunie). C’est très strict - personne ne parle pendant que le directeur parle. Nous avons appris aux sud africains à se saluer en français et aussi une chanson. Ils ont fini avec l’hymne sud africain. C’était beau.
En échange, la professeure de Xhosa et des CP nous a appris une chanson en Xhosa et certains mots.
Je suis allée en cours avec Jade. C’était "Social Sciences". Après il y a eu anglais - c’était super bien. On jouait le rôle d’inspecteurs sur une scène de crime : nous sommes allés dans une salle où il y avait deux professeurs faisant les morts et pleins d’indices pour résoudre leur décès et trouver l’assassin. Nous avons ensuite fait une dictée - je n’ai eu que 3 fautes !
Le cours d’après, c’était "Afrikaans". La journée a continué dans les langues avec Xhosa... , dans ces cours, je n’ai rien compris... Donc j’ai aidé une anglaise qui fait partie d’un autre échange, à faire ses devoirs en français.
A midi, j’ai mangé dans un self - il y avait des hot dogs.
Nous sommes sortis de cours à 14h30.

Victoire

dauphins, baleines, pingouins, plage

Nous sommes partis avec les deux minibus de l’école pour faire une visite sur la biodiversité de bord de l’océan indien. Nous avons marché dans un vent à couper le souffle avec un guide et son assistant, elle nous expliquait la flore et les raisons. Tout-à-coup, nous avons vu quelque chose au loin dans l’océan, c’était clairement la queue d’une baleine - elle a dû entendre les hurlements de joie...
Nous avons continué le chemin jusqu’à une plage de sable. Grand défoulement avec baignade dans les vagues (l’eau était assez froide mais ça n’a gêné personne !)
Nous sommes retournés aux minibus mais Alexandre voulait du sable et heureusement. En revenant de sa quête avec Alison, ils ont vu un groupe de dauphins...
Je n’ai jamais vu les élèves sortir d’un bus aussi vite - quel moment extraordinaire.

Alison

patience...


Nous sommes partis visiter "Addo Elephant Park", un parc national sauvage aussi grand que la Savoie ! Nous étions dans des bus - il ne fallait pas sortir (attention les lions !). Nous attendions patiemment l’arrivée des animaux. Il fallait observer attentivement pour trouver les animaux car ils sont bien camouflés. La végétation était surprenante et variée. Notre patience a été mise à rude épreuve. Malgré la pluie, nous avons pu observer des éléphants, des buffles, des zèbres, des kudus, des phacochères... Cette journée était magique, unique, fantastique. Nous l’avons absolument adorée.

Mahdi, Inès, Morgane

Dernière journée d’échanges.

Mercredi matin, nous sommes allés au Red Location Museum. Le musée est situé dans un township de Port Elizabeth et traite de l’apartheid. Nous y avons compris la complexité de ce pays. Chaque ville est divisée en deux mondes différents et opposés.

Ensuite, nous sommes rentrés à l’école, où un groupe d’élèves Xhosa nous a fait une démonstration de danse traditionnelle. Katya et Yann ont dansé le pantsula appris l’an dernier avec Vincent Mantsoé. Les élèves nous ont ensuite appris quelques pas de danse et ont peint les visages des filles avec des motifs traditionnels. Ce fut un moment d’échange intense.

La journée scolaire a été écourtée et tous les élèves nous ont rejoints à la plage. Certains élèves ont joué au foot, d’autres au cricket, et certains ont fait du bobyboard et se sont baignés.

Camille et Mirza.




à lire aussi : Les 3°I accueillent les Sud-Africains en Savoie.