Skip to main content Help Control Panel

Collège Fernand BERTHON

3- Les disciplines «   Français «  

Fiche méthode brevet

Voici une fiche méthode pour les quatre exercices du brevet (questions réécriture dictée et rédaction)

I.Méthode pour le texte questions:

1. Je lis attentivement le texte et j'essaye de déterminer :

-De quoi est-il question dans ce texte? (thème)

-Ce texte est-il plutôt triste ou gai?

  • Quels sont les différents personnages? Quelles sont les relations qu'ils entretiennent?

-Où et quand se déroule l'action?

2. Je lis les questions en entier une première fois.

Il ne faut pas oublier que les questions sont posées dans un ordre particulier et que certaines questions vous mettent sur la voie de la réponse à la question suivante.

3. Je rédige mes réponses aux questions.Si vous ne le faites pas, c'est 0 à la question.

4. Pour les questions de compréhension, je sais que pour les réussir il suffit de relire attentivement et calmement le texte. Toutes les réponses sont dans le texte.

Astuce: quand je cite un passage du texte je le mets toujours entre guillemets.

Astuce:quand on vous demande d'analyser la situation d'un personnage, ne confondez pas les sensations ( chaud, froid, odorat, ouïe, vue, toucher...),les sentiments ( la joie, la peine, la colère, la tristeee, le bonheur...) et le jugement ( émis par la raison)

5. Lors de cette partie de l'épreuve les questions de grammaire  porteront sur:

-statut et point de vue du narrateur.

-valeurs du présent,de l'imparfait et du passé simple.

  • nature et fonction d'un mot.

  • nature et fonction d'une proposition subordonnée.

-les expansions du nom.

  • les figures de style ( métaphores, comparaison, antithèse....)

Astuce : quand on vous demande "quel est l'effet produit par cette figure de style? Il faut explqiuer ce que l'auteur a cherché à exprimer avec cette image. Donc il faut revenir au sens global du texte.

  • les types et formes de phrases( mise en valeur : C'est...que, c'est...qui)

-le champ lexical d'un mot

  • le genre du texte: théâtre, roman, poésie, lettre ou autobiographie

-le type du texte: narratif, descriptif, argumentatif, explicatif.

  • les relations logiques ( opposition, conséquence, cause.....)

  • le mode et le temps d'un verbe.

  • le discours direct et le discours indirect.

-la versification pour la poésie.

-les pronoms personnels: (je, me moi), ( tu, te, toi) ( il, le, le)

En somme, tout ce qui a été fait depuis le début de l'année...

II. La réécriture:

Vous devez réécrire un court passage du texte sur lequel vous avez travaillé en tenant compte de certaines consignes.Attention, la consigne peut être double: vous pouvez avoir à modifier le temps des verbes et le pronom sujet. Toute modification entraîne le plus souvent: problèmes d'accord du participe passé, modification de déterminant possessif...

On peut vous demander de changer :

1. Les pronoms sujets ( je : il, par exemple)

2.Le système des temps ( du présnet au passé composé, par exemple...)

3. Le discours direct en discours indirect ou le discours indirect en discours direct.

4. La voix ( de la voie passive à la voie active ou le contraire)

Astuce: travaillez déjà sur le passage donné, au crayon de papier et soyez très attentif. Lors de la recopie, relisez- vous très attentivement car les fautes de copie du texte seront sanctionnées.

III. La dictée

1. J'écoute attentivement le texte que l'on me dicte pour repérer les verbes qui se terminent par le son "é" et les verbes qui se terminent par le son "ai". En effet, dès que l'on entend le son "é", il existe plusieurs manières de l'écrire:

-le son "é": er, é, és,ées

Exemple: je vais travailler ( remplacé par vendre, ok donc er)

Exemple: j'ai mangé ( remplacé par vendu, ok donc é car conjugué avec l'auxiliaire avoir donc il n'y a pas d'accord)

Exemple; elle est rentrée ( car le participe passé est employé avec le verbe donc on accorde le pp.)

Exemple: le pp est employé comme un adjectif: des robes rangées. Le pp s'accorde comme avec l'auxiliaire être.

-le son "ai": ai, ais, ait, aient

Exemple:j'aimai, je rangeai, je lavai.......ce sont des verbes qui expriment une action, ils sont conjugués à la 1ère personne donc ai.

Exemple: il était, il se promenait.Ce sont des verbes qui expriment une description, il sont conjugués à la 3ème personne donc ait.

Exemple: ils étaient, ils se promenaient. Idem sauf que c'est à la 3ème personne du pluriel.

2. Je me relis et je vérifie:

  • L'accord sujet-verbe

  • le participe passé

  • l'accord adjectif-nom

  • la conjugaison des verbes

  • le passé simple

  • a, à, ou, où

  • et, est

  • ces, ses, c'est

-on, ont

IV. La rédaction.

1. Je lis attentivement le sujet et je repère les mots clés concernant le type de texte à écrire (narratif, descriptif, argumentatif..) et le thème que je dois développer.

Puis j'établis le plan de mon devoir qui doit être à tout prix structuré en paragraphe ( un paragraphe = une idée)

2. Plusieurs types de sujet sont proposés:

a. Ecrire un récit complexe( qui mêle narration et description)

Exemple de sujet donné: "Le personnage se souvient finalement de l'histoire du meurtre. Imaginez son récit. Vous y insérerez des passages descriptifs et un dialogue.

Je choisis un point de vue et un narrateur ( je ou il selon ce qui est demandé dans le sujet)

Je fais progresser mon récit.

Je respecte l'univers du récit.

J'organise mon récit et je l'enrichis d'une description

J'utilise les bons temps grammaticaux: imparfait pour la description et passé simple pour la narration.

J'insère un dialogue si cela m'est demandé.

Je varie les verbes introducteurs de paroles.Je les conjugue au passé simple. (voir cours discours direct et indirect)

Je respecte la disposition d'un dialogue.

J'utilise le présent dans le dialogue.

b. Ecrire un texte autobiographique

J'utilise le pronm personnel "je"

Je respecte le va-et-vient entre le moment du souvenir et le moment de l'écriture.J'utilise le passé simple et l'imparfait pour raconter les souvenirs et j'utilise le présent d'énonciation pour commenter ces souvenirs.

Je raconte tantôt en adoptant le point de vue de l'enfant, tantôt en adoptant le point de vue de l'adulte: j'utilise le lexique des sentiments et celui de l'analyse de soi: sentir, se souvenir, la joie; la peur, le mal de ventre, l'extase...

J'indique dans mon texte à quel point je suis sincère.J'utilise des modalisateurs comme "peut-être", "il me semble" pour montrer une mémoire hésitante.J'utilise des verbes qui expriment l'opinion et le jugement: je pense, à mon avis, selon moi, je juge que....

c.Ecrire une lettre.

Exemple de sujet donné: "Vous souhaitez présneter votre candidature au député de votre région pour participer à l'Assemblée nationale des jeunes. Vous lui écrivez une lettre où vous détaillez un projet précis que vous comptez défendre. Il visera à ameliorer un aspect de la vie des enfants ou des adolescents.

1. J'adopte la bonne mise en page

-lettre officielle: en haut à gauche, mon nom, prénom, mon adresse/ en haut à droite le nom et l'adresse de celui à qui cette lettre est destiné. J'indique l'objet. Puis au milieu de la page j'écris madame, Monsieur.Je vais à la ligne je fais un alinéa et j'écris, "Je vous écris+ le but"(formule d'appel)Je rédige ma lettre.Je n'oublie pas la formule de politesse. ("Je vous prie d'agréer mes respectueuses salutations")Je signe ma lettre.

  • lettre personnelle, modèle:

Vienne, le 1er avril

Ma chère + prénom

Formule d'appel qui exprime le but de cette lettre.

Formule de politesse: "Je dois à présnet te laisser...."

"Je t'embrasse affectueusement" ou "Salut"

Votre prénom ( par exemple Sarah)

d.Ecrire un texte argumenté.

J'exprime ma thèse: cette une phrase qui exprime l'idée ou le point de vue que vous allez défendre.

Je développe des arguments solides.Je les introduis par des connecteurs logiques.

Je développe des exemples concrets que je puise dans ma culture ou mes expériences.Je les introduis par des connecteurs logiques.

Je termine mon raisonnement par une phrase de conclusion.J'utilise les connecteurs "enfin" ou "finalement".

J'utilise des marques qui signalent mon implication dans mon discours:

-des modalisateurs: j'affirme, je suis sûr, il est évident

  • des champs lexicaux du bon et du mauvais: bon important, prépondérant, impossible impensable, évident, mauvais, ignoble....

-des phrases exclamatives et des questions rhétoriques.

  • des figures de style comme hyperbole ou l'antithèse: "J'ai mille fois pensé que...."

e. Ecrire un dialogue argumentatif.

Exemple de sujet donné:"Deux personnes débattent de l'intérêt des vols spatieux et des la présence de l'homme dans l'espace alors que tant de personnes vivent encore dans des conditions terribles ou meurent de faim sur terre de nos jours. Imaginez leur dialogue, qui enchaînera les arguments.

Je respecte les codes du dialogue ( ponctuation, disposition, verbes introducteurs variés et conjugués cette fois-ci au présent car nous ne sommes pas dans du récit)

Je veille à ce que chaque personnage développe une argumentation sur la thématique donnée. Je veille à illsutrer mes arguments par des exemples.

Je crée une dynamique dans le dialogue: l'un refuse l'argument de l'autre et propose un nouvel argument.

J'utilise des questions rhétoriques pour émouvoir , attendrir ou convaincre l'autre.

f. Ecrire un portrait ou une description:

Exemple de sujet donné: "Vinca fait à son tour le portrait de Philippe. Rédigez ce portrait à la 3ème personne du singulier. Vous ferez alternez discours narratif ( dans lequel vous expliquerez les différentes actions entreprises par le personnage) et le discours descriptif ( dans lequel vous dresserez un portrait physique et psychologique ( qualités et défauts) du personnage).Vous ferez part des réflexions personnelles et des commentaires de Vinca."

Je choisi le point de vue indiqué par le sujet de rédaction.Nom de la personne qui voit.

J'organise ma description: vue d'ensemble puis détail.( de la description physique à la description psychologique)

J'utilise des adjectifs variés, des compléments du nom, des propositions relatives pour enrichir mon portrait. J'utilise un vocabulaire précis ( forme, taille, couleur, aspect)

J'utilise des champs lexicaux.

J'emploie des verbes des perception comme admirer, observer, contempler, entendre. Ex: "Ce que j'admirai chez lui, c'était son charisme..Je constatai aussi qu'il était toujours joyeux..."

J'emploie des comparaisons: "Il était pourtant têtu comme un mule" et des métaphore.

J'utilise correctement les temps:dans un récit au passé, la description est à l'imparfait.

Au cours de l'année deux types de sujets seront rajoutés:"écrire un article de presse" et "écrire une scène de théâtre"

3. Au cours de ma rédaction, je vérifie sans cesse que je suis bien dans le sujet car le hors-sujet= pas la moyenne.

4. Je me relis attentivement et j'utilise la méthode proposée pour la relecture de la dictée.J'accentue surtout mon effort de relecture sur les points suivants:

  • la conjugaison du passé simple ( accord sujet verbe)

  • les participes passés

  • l'accord dans le GN ( déterminant, adjectif, nom)

  • les phrases correctes et bien construites.Une phrase doit toujours posséder un verbe au minimum.

Attention!

Si vous ne faites pas de pragraphe: ce n'est pas la moyenne. Je vous rappelle qu' une idée=un pragraphe.

Si vous ne respectez pas le sujet donné: ce n'est pas la moyenne.

Bon courage à vous. Avec de la concentration et du travail, vous pouvez tous y arriver.