RESULTATS DE L’ENQUETE EQUIPEMENT ET USAGE DES ECRANS EN 6e

vendredi 28 novembre 2014
popularité : 22%

Vous trouverez ci-joint les résultats d’une enquête menée auprès des élèves de 6e.
Elle les interrogeait sur leur niveau d’équipement en téléphonie mobile et en informatique, leurs usages et le niveau de sécurisation de ces usages.

Ils y ont répondu sans donner leur identité donc librement et sincèrement.
Cette enquête permet d’avoir une vision très précise de ces pratiques et usages.

Je vous livre ici quelques commentaires généraux vous laissant le soin du détail en consultant le document joint.

1) Environ 41% des élèves de 6e possèdent un téléphone portable, essentiellement des Samsung et des Apple qui confirment ici leurs places de leaders mondiaux du marché. En revanche, on est loin de l’idée assez répandue d’un suréquipement général de tous les élèves.

2) Parmi les élèves qui ont un téléphone, 55% ont une connexion internet limitée contre 45% pour une connexion illimitée. Chiffres à mettre en rapport avec le fait que 53% des possesseurs ont leur téléphone le soir avec eux dans leur chambre.

3) L’usage principal, à 70,5%, est l’envoi de SMS suivi de l’écoute de musique. La fonction téléphoner ne vient qu’en 3e position avec 55,7% des usages.
C’est bien la confirmation que le téléphone portable est davantage un objet multimédia multi usage qu’un simple appareil de communication téléphonique.

4) 54% des jeunes 6e ont au moins 2 ordinateurs au sein de leur foyer et 17,7% en ont plus de 3. Seuls 3 élèves déclarent n’avoir aucun ordinateur chez eux. Il est intéressant de constater que certains enfants distinguent les ordinateurs chez papa et ceux chez maman.

5) 52% des élèves de 6e ont au moins une tablette à la maison mais 28% n’en ont pas tout. Si l’équipement en ordinateur est globalement complet, celui en tablettes est encore en progression et le marché en pleine expansion.

6) 41,25% des élèves disposent de leur propre appareil informatique (tablette ou ordinateur) dans leur chambre. Si ce n’est pas la majorité des enfants, le chiffre est quand même conséquent, surtout si on le met en rapport avec le fait que dans 49% des cas aucune règle d’accès à internet ou à l’appareil n’existe dans le foyer et que dans 69% des cas aucun logiciel de contrôle parental n’est installé. Ce sont donc des jeunes laissés entièrement libres face aux écrans et les contenus divers et variés d’internet.

7) Les appareils informatiques sont utilisés à 63,4% pour la musique et les vidéos, 55,5% pour jouer, 33,2% pour les réseaux sociaux (rappel : l’ouverture d’un compte Facebook est normalement interdite avant 13 ans). La fonction travailler ne représente que 31,7%. Cela confirme bien l’idée que pour les jeunes adolescents, l’ordinateur est essentiellement un outil de communication et de divertissement avant d’être un outil de travail. Cette considération se développe plus tard.

8) 65% des jeunes interrogés passent 1 à 3 heures par jour sur des écrans. Chiffre qui correspond bien aux différentes statistiques nationales. Mais ils sont aussi 15% à déclarer y être + de 4h. Ce dernier chiffre n’est pas négligeable et révèle une attractivité importante des écrans parfois au détriment de toute autre forme de loisir ou de liens sociaux.

9) 60% des 6e déclarent être régulièrement sur des écrans au-delà de 21h30. Certaines réponses distinguent clairement la semaine et le week-end mais ce n’est pas la règle générale. En rapport, 32,2% affirment être parfois fatigués dans la journée de ce fait. Chiffre relativement important et probablement légèrement sous-estimé.

10) La grosse surprise vient du fait que 73% des jeunes interrogés affirment avoir une bonne voire une très bonne connaissance d’internet alors qu’ils sont 99% à ne pas savoir ce qu’est le hameçonnage ou fishing et 85% à ne pas pouvoir dire combien de temps reste une photo sur internet.
Il y a là un vrai paradoxe entre l’idée que se font ces jeunes de leur niveau de connaissance et la réalité. En fait, ils ne sont que de simples utilisateurs « clients » qui se servent de fonctions (voir des vidéos, écouter de la musique, e-commerce, mails, jeux ….) mais n’ont aucune connaissance technique, même de base, d’internet. Finalement rien d’anormal mais le plus grand risque est bien le décalage entre leur perception de leur niveau de connaissance et la réalité.
Par ailleurs, 25% affirment ne pas toujours connaître personnellement leurs contacts via internet (blogs, réseaux sociaux, tchat ….)

11) 5% des jeunes disent avoir eu des problèmes sur internet, principalement l’importation de virus et des piratages de comptes personnels.

12) Enfin, dernier paradoxe, 82,5% des jeunes ne connaissent pas les risques liés aux usages qu’ils font (vie privée, législation, mise en danger, sites dangereux voire illégaux, dérives sectaires, pornographie, addiction, solitude …) mais en même temps 70% revendiquent n’avoir besoin de rien, d’aucune information ou formation.

Une information/formation va être construite à partir de cette enquête afin de répondre au plus près à la réalité observée plutôt qu’à l’idée que nous pourrions en avoir.


Documents joints

Résultats par classe de l'enquête
Résultats par classe de l'enquête

Agenda

<<

2021

 

<<

Avril

 

Aujourd'hui

LuMaMeJeVeSaDi
2930311234
567891011
12131415161718
19202122232425
262728293012
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois

Statistiques

Dernière mise à jour

mercredi 7 avril 2021

Publication

729 Articles
1 Album photo
Aucune brève
8 Sites Web
93 Auteurs

Visites

14 aujourd'hui
51 hier
802341 depuis le début
2 visiteurs actuellement connectés