Vous êtes ici : Accueil > Espace pédagogique > Disciplines > Mathématiques > Pour les 6èmes > Autour du cerf-volant...
Publié : 4 novembre 2010
Format PDF Enregistrer au format PDF

Autour du cerf-volant...

L’étymologie du mot ne fait aujourd’hui plus de doute : d’après le dictionnaire de l’Académie française et le dictionnaire de la langue des XIXe et XXe siècles publié par le CNRS en 1977, le mot « cerf-volant » (1669) viendrait de serp-volante, serp étant un mot féminin en ancien français pour désigner un serpent. Le mot serp est d’origine méridionale. En occitan, cerf-volant se dit sèrp-volaira et désigne bien un serpent-volant. Pierre Augustin Boissier de Sauvages (1710-1795) dans son Dictionnaire languedocien-françois donne même deux variantes ser ou serp pour désigner le serpent.

En breton (sarpant-nij), en wallon (dragon) mais aussi dans la plupart des langues d’Europe, on retrouve la même étymologie ou appellation pour le cerf-volant : « dragon » ou « serpent volant ».

Cette appellation peut évoquer les textes et légendes mentionnant des serpents ailés et des dragons volants que l’on retrouve dans la Bible[1], dans des mythologies de différentes civilisations et dans les légendes en France jusqu’au XVIIIe siècle mais elle se rapporte surtout très directement à la forme des premiers cerfs-volants introduits ou représentés en Europe : avec leurs têtes féroces et leur longues queues ils figuraient effectivement des dragons ou serpents volants (voir la première illustration en Europe figurant un cerf-volant dans De Nobilitatibus de Walter de Milemete en 1326, et la première description écrite, dans Bellifortis de Konrad Kyeser en 1405, dans Kites, an Historical survey de Clive Hart, 1967.

Le mot serp ayant disparu de la langue française, il a été alors transcrit phonétiquement, mais de façon erronée, dans « cerf-volant », les mots sèrp et cerf se prononçant de la même façon. Cette transcription n’a pas de rapport avec le cerf, le mammifère, même s’il avait une symbolique très forte au Moyen Âge (et a été parfois même représenté ailé, à la manière d’un Pégase). Elle proviendrait par contre d’un rapprochement avec le nom commun du lucane (insecte coléoptère) appelé « cerf-volant » du fait que les grandes mandibules du mâle ont une forme qui ressemble à celle des bois d’un cerf. Quelques dictionnaires étymologiques anciens ont pu ainsi attribuer par erreur l’origine du nom du jouet cerf-volant à cet insecte

Voir en ligne : Definition Wikipedia

portfolio