Pour commencer l’interview d’une infirmière de Romans-Sur-Isère en unité COVID – Par Antoine

Interview d’une élève du collège : Constance C – Par Sybille – propos recueillis le 29/04/2020

Constance C., 13 ans est à l’internat du collège sport nature de la Chapelle- en-Vercors. Elle est confinée chez elle, à Lans-en-Vercors, et elle attend avec impatience la fin de la pandémie.

Sibylle : Où es tu confinée ? Et dans quelles condition ?

C.C : Chez moi à Lans-en-Vercors, et je n’ ais pas de jardin.

S.T.C. : Avec qui es tu confinée ?

C.C. : << Avec ma famille >>.

S.T.C. : Est ce que tu aime bien le confinement ? Et pourquoi ?

C.C. : non je n’aime pas le confinement, parce que je doit partager ma chambre avec ma sœur, parce que j’ai du mal à travailler à cause de mes frères et sœurs qui me dérange quand je travaille et je trouve qu’il y a un peut trop de travaille donné par les professeurs .

S.T.C. : comment occupe tu tes journées ?

C.C. : J’occupe mes journées en travaillant, en me baladant et en mangeant, parce que je ne peut pas faire grand chose de plus.

rS.T.C. : Qu’est-ce que tu peux faire gâce au confinement ?

C.C. : Je peux me lever, plus tard et je peux mieux profiter de ma famille .

S.T.C. : Qu’est-ce que tu ne peux plus faire à cause du confinement qui pour toi est important et qui te manque ?

C.C. : Je ne peux plus allez à l’internat, je ne peux plus voir mes amies et je ne peux plus aller en vacances avec ma famille .

S.T.C. : A tu appris quelque chose durant ces deux mois ?

C.C. : non rien de spécial .

S.T.C. : Comment continues-tu à travailler avec le confinement ?

C.C. : je continu de travailler grâce à pronote .

S.T.C. : Est ce que tu respecte le confinement ?

C.C. : oui je respecte le confinement .

S.T.C. : Et est ce que tu penses que le confinement est nécessaire ? Et pourquoi ?

C.C. : Oui comme ça les hôpitaux ont moins de patients à soigner à la fois

Un confinement naturellement actif par Kenzo

Kenzo-Gouadma-Un-nouveau-livre

Et pour finir, comme c’est dimanche un petit peu de décalage avec un angle particulier par Mme Dorin