DM 1 : Santé et développement durable

(actualisé le )

Corrigé DM 1 :

Partie 1 : Pilier environnemental
1) On a construit un puit qui permet l’accès à de l’eau propre, souterraine(accès à de l’eau potable et saine. Avant ils utilisaient surtout des eaux stagnantes -> impropre + insalubres).
 Conséquences : l’eau est propre, non contagieuse -> moins de maladies
 => une meilleure hygiène => meilleure santé
2) Ce sont des latrines (WC) dans un bidonville.
 Les conséquences de l’absence d’un réseau d’assainement sont que les déchets vont dans l’eau, cela pollue l’environnement et l’écosystème en général. => pollution du milieu par les populations.
 Cela porte atteinte à la qualité de l’eau (microbes, infection...), entraînant un manque d’hygiène, une eau non potable,vecteur de maladies...

Partie 2 : pilier social
1) les pays pauvres sont les plus vulnérables aux pandémies car ils n’ont pas les moyens de se payer les vaccins, les équipements nécessaires, le personnel et infrastructures utiles au traitement de ces maladies. Ils n’ont pas les moyens de financer des campagnes de sensibilisation ou même de vaccination à grande échelle.
Pour éviter cela, il faut que les pays du "Nord" aident financièrement et humainement les pays du "Sud" lors de ces pandémies.
2) Les médecins ghanéens quittent leur pays pour vivre et travailler dans un pays plus développés : ils auront de meilleures conditions de travail et de meilleurs revenus.
Ces départs entraînent un manque (déficit) de médecins provoquant une hausse de la mortalité infantile (moins d’hommes, moins de soins)
Le Ghana doit limiter cette exode (fuite) de médecins et combler le manque d’hommes en embauchant plus.
3) Le fait de ne savoir ni lire, ni écrire empêchent les patients de comprendre les notices et explications de traitement en cas de maladies. Les traitements ne peuvent donc être pris correctement -> inutilité ou inefficacité.
Les personnes les plus touchées sont les enfants et les femmes. Les femmes, mères, ne savent lire les ordonnances ou prescriptions.
Il faut développer l’éducation des enfants et éviter le sexisme en favorisant l’accès des filles à l’école.
4) La mortalité infantile baisse grâce aux larges campagnes de vaccinations.
En France, la vaccination est obligatoire et permet enrayer ou faire disparaître certaines maladies.
Il faut favoriser les grandes campagnes de vaccinations et aussi les grandes campagnes de sensibilisation à la vaccination.

Partie 3 : Pilier économique
1) Les pays pauvres n’ont pas les moyens de payer les brevets de production des médicaments. Ils ne peuvent donc les produire - fabriquer (car ne peuvent payer les droits de production).
Il faut autoriser la fabrication de médicaments génériques (- cher) et faire baisser les coûts des brevets.
2) La santé et l’alimentation sont liés car si l’alimentation est mauvaise ou insuffisante, la santé est moins bonne (sous alimentation ou mal-nutrition)
3) Dans les pays du "Sud", l’agriculture est mal développée, donc peu productive, donc les populations n’ont pas suffisamment accès aux fruits de l’agriculture.
Les famines sont nombreuses, aussi du fait des conditions climatiques qui peuvent vite anéantir les récoltes