III) 1799-1804

(actualisé le )

Le consulat


Devenu consul, Bonaparte concentre tous les pouvoirs.

Le suffrage universel est rétablit, mais il est indirect. Il consulte le peuple par le plébiscite.

Sous l’apparence d’une démocratie, il instaure une dictature personnelle. Il devient consul à vie en 1802.


Restaurer la paix

Bonaparte veut régler la question religieuse qui divise les français depuis 1790.

De plus, pour réconcilier les républicains et les royalistes, il maintient le calendrier révolutionnaire et autorise le retour des émigrés.

Parallèlement, il signe la paix avec l’Angleterre en 1802. Pour la 1° fois, La France est en paix depuis 1792.

Réorganisation de la société

Bonaparte étend son pouvoir sur tout le pays : les prefets représentent l’état. C’est la centralisation.

La légion d’honneur est crée en 1802, récompense pour des services civils et militaires.

Il consolide les acquis de la révolution : Il fait rédiger le code civile qui confirme les libertés individuelles.

Il crée une monnaie stable, le franc germinal..

 

Le sacre

Un autre plébiscite transformera le consulat en Empire.

Le 2 décembre 1804, Bonaparte se fait sacrer Empereur sous le nom de Napoléon I.

Il gouverne alors comme un monarque absolu.