L’importance de l’Eglise au Moyen-Age

(actualisé le )

L’Eglise est très présente :

Rappels :

La foi chrétienne est complètement diffusée dès l’an mille dans l’occident.

La peur de la mort est très présente chez les personnes du Moyen Age : le jugement dernier est dans tous les esprits, et s’assurer un passeport pour le paradis est l’affaire de tous

Les rois et les empereurs ont largement aider à la diffusion de la chrétienté, car c’est avec elle qu’ils légitime leurs pouvoirs : ils ont alors un caractère sacré

L’Eglise omniprésente

  • sur l’échelle d’une vie : L’Eglise rythme la vie des hommes : les sacrements sont des rites de passages : le baptême, le mariage et l’extrême onction sont des obligations

  • dans le temps : L’Eglise rythme la vie des hommes : les fêtes religieuses marquent l’année et la messe dominicale ponctue la semaine.
    Eglise qui encadre


L’Eglise encadre les populations
L’Eglise utilise ses richesses (dîme, dons des fidèles) pour l’assistance aux pauvres et aux malades : aumône…

Elle s’occupe également de l’enseignement.
L’Eglise s’efforce de limiter la violence des laïcs en imposant aux seigneurs une nouvelle morale de la guerre.

Ainsi, les combats sont interdits à l’intérieur des églises ; les chevaliers ne peuvent pas s’attaquer aux plus faibles…