Concours Raffuté 2014

par BIBARD

Mardi 3 juin, un intervenant venant de Berlin, Ken , est venu au collège pour animer une journée sur le thème du slam.

Il s’agissait du premier prix du concours Raffuté (http://www.raffute.org/fr), auquel nous avions participé en janvier à l’occasion de la journée franco-allemande. C’est la Team-Friends, composée de Candie, Jessie, Mélanie, Marko, Lucile, Jade et Maïlys (5è2 et 5è5) qui a permis à la classe de remporter ce prix.


 
Voici les animations auxquelles nous avons participé durant cette journée :
- Un jeu en mouvement dans le but de se présenter : nous nous sommes déplacés en marchant et lorsque nous nous trouvions face à une personne, nous lui disions « Hallo, ich bin… Wie geht’s ? » , et l’autre répondait « ich bin .. . Es geht mir gut ! »
- Nous nous sommes divisés en deux groupes. Une partie de chaque groupe est sortie de la salle pendant que ceux qui restaient à l’intérieur choisissaient une lettre chacun, pour former un mot allemand. Ensuite, nous devions nous déplacer dans la pièce en répétant la lettre qui nous avait été attribuée, pendant que l’autre partie de la classe écoutait les lettres de chacun, pour ensuite reformer le mot de départ. Ensuite ce fut le même principe, mais cette fois-ci il fallait choisir une phrase et chaque mot était attribué à un élève.
- Nous avons ensuite fait un long débat sur le thème « à quoi ça sert d’apprendre des langues ? ». Nous en avons déduit que cela pouvait servir pour notre futur métier, pour visiter de nouveaux pays et pour faire la connaissance de gens venant du le monde entier.
- Nous avons également réfléchi sur la différence entre lire et regarder un film, puis le rapport entre la littérature et le cinéma. Nous nous sommes mis dans la peau d’un réalisateur qui va voir son producteur et doit essayer de le convaincre de le soutenir financièrement pour son film.
- Nous avons fait ensuite un jeu avec une feuille sur laquelle était inscrit l’alphabet entier. Nous devions nous mettre en file indienne et écrire un mot allemand pour chaque lettre. Il y avait deux équipes, donc de la concurrence. 
- Nous avons aussi créé un Elfchen. C’était cool, mais vous allez nous dire : c’est quoi un Elfchen ? Il s’agit d’un poème composé de 5 vers. Le premier vers contient un mot, le second deux mots, le troisième trois mots, le quatrième quatre mots et le cinquième un seul mot. Ken nous a expliqué les contraintes à respecter, nous avons composé un Elfchen tous ensemble, puis nous nous sommes répartis en groupes de deux personnes, et chaque groupe devait créer son propre Elfchen, tout en allemand, ou en mélangeant l’allemand et le français. La plupart d’entre nous a choisi de tout faire en allemand.
- Ensuite nous avons discuté sur les points communs entre les poètes et les rappeurs : tous ont pour but de faire passer un message, d’exprimer leur pensée et de divertir.
- Nous avons réfléchi à ce que sont les grands thèmes de l’humanité à travers les âges : la vie et la mort, l’amour et la haine, la guerre et la paix, la richesse et la pauvreté …
- Nous avons eu environ dix à quinze minutes pour écrire individuellement un texte sur un de ces thèmes.
- A la fin de la journée, nous devions lire notre production, texte ou Elfchen, devant les autres.

 

Nous vous invitons à jeter un oeil à nos productions en cliquant sur ce lien : 
—> http://www.calameo.com/read/0035081964702b4c48a88 <—

Ce que nous avons pensé de cette journée :
Pour commencer, nous avons apprécié de faire le poème (Elfchen), car nous pouvions nous exprimer en liberté.
Cette activité était très amusante.
Nous avons fait un jeu où nous devions nous mettre dans la peau d’un réalisateur, c’était très drôle.
Ken était très sympa.
Cette journée était très amusante et nous avons beaucoup aimé les activités ludiques que nous avons faites.
Certains d’entre nous ont quand même trouvé qu’il était difficile d’écrire et de trouver l’inspiration en si peu de temps.
Mais au final, tout le monde s’est bien amusé, en français et en allemand ! :)

Article rédigé par les élèves de 5è2 et 5è5 section bilangue