Par : Eleve
Publié : 11 janvier 2010

Las fiestas cubanas

En todas las casas, prepararán un belén de Navidad durante los primeros días de diciembre.

Para la comida, los cubanos comerán un cerdo asado.

JPEG - 30.4 ko

Habrá una fiesta en las calles donde tocarán maracas !

A medianoche, el 31 de diciembre, comerán una uva por cada campanada.

Los niños cubanos recibirán los regalos el 6 de enero (el día de los Reyes Magos).

Dans tous les foyers, on prépare la crèche de Noël et cela dès les premiers jours de décembre. D’autres crèches de Noël sont en carton, bois, avec personnages de grandeur naturelle à l’extérieur des maisons, soit en avant sur les parterre ou sur le toit des maisons. Ils se rassemblent et viennent en foule dans les rues en faisant entendre les "maracas", les castagnettes, les clochettes et en chantant tout le long du trajet des chants à l’ Enfant-Jésus.

Les enfants ne reçoivent pas leurs cadeaux à Noël, mais seulement au Jour des Rois, le 6 janvier. Ce repas inclut un porc entier puits-rôti assaisonné avec le mojo, le yucca, le riz et les haricots noirs, les plantains, le cidre de pomme espagnol et le vin. Les desserts ont inclus le flan, les turrones, les écrous et les dattes. Avec le consentement du Pape Jean Paul II, le Cuba a permis à Noël d’être célébré provisoirement en 1997 et officiellement en 1998.

Dans la nuit du 31 décembre, les gens se réunissent dans les maisons et aux douze coups de minuit, c’est la coutume de s’empresser de manger douze raisins. Si on y réussit, on est assuré de bonheur et de prospérité durant toute l’année.

Portfolio automatique :