Publié : 18 mai 2013

L’UPI devient ULIS

Depuis juillet 2010, l’ Unité Pédagogique d’Intégration est devenue une Unité Localisée d’Inclusion Scolaire.

http://www.education.gouv.fr/cid52478/mene1015813c.html

Cette structure est donc une unité d’accueil et de scolarisation pour des élèves présentant un handicap et non une classe à part. Les élèves suivent les cours auxquels ils sont en capacité d’assister avec une classe du collège, pour les autres cours, ils sont accueillis en ULIS où des apprentissages adaptés leurs sont proposés.


1. ULIS, qu’est-ce que ça veut dire ?

Les ULIS (Unité localisée pour l’intégration scolaire) sont des dispositifs qui ont pour mission d’accueillir, dans des collèges, des élèves en situation de handicap.


2. Qui sont les élèves ?

Les élèves d’ULIS ont entre 11 et 16 ans.
C’est un groupe d’une dizaine d’élèves en moyenne (effectif maximum préconisé dans le BO).
Ils peuvent rester 4 ans dans l’ULIS au collège.
Pour être accueilli en ULIS, une demande d’orientation doit être faite par la famille auprès de la MDPH (Maison Départementale des Personnes Handicapées) où elle est examinée par une commission (CDA).

3. Où sont les élèves avant de rentrer dans l’ULIS ?

Ils peuvent être : en classe ordinaire (école élémentaire ou collège), en classe de SEGPA, en CLIS, en IME, dans une autre ULIS …

4. Où iront les élèves d’ULIS après le collège ?

Ils pourront approfondir et réaliser leur projet d’orientation professionnelle comme les élèves ordinaires :
En ULIS Pro (ULIS au lycée)
En établissement spécialisé (IME avec section professionnelle)
En apprentissage.
En lycée professionnel...


5. Quel sont les objectifs de l’ULIS ?

Restaurer ou construire une image de soi positive

Permettre la consolidation de l’autonomie personnelle et sociale du jeune.

Concrétiser à terme un projet d’insertion professionnelle concerté.

Développer les apprentissages sociaux, scolaires, l’acceptation des règles de vie de la communication scolaire et l’amélioration des capacités de communication


6. Quel est le programme en ULIS ?

Il est en fonction du projet, du handicap du jeune et il s’articule autour des compétences du LPC (livret de compétences propre à tous les élèves de 3 à 16 ans).
Chaque année un PPS (Projet Personnalisé de Scolarisation) permet de fixer, en équipe de suivi de scolarisation, les objectifs et les aménagements pour l’année scolaire.


7. Pourquoi les élèves de l’ULIS sont-ils aussi en classe ordinaire ?

Parce que l’ULIS n’est pas une classe mais une Unité de scolarisation. Les inclusions en classes ordinaires permettent aux élèves :

De développer des apprentissages disciplinaires

De faire l’expérience du grand groupe

D’améliorer leurs capacités de communication

De consolider leur autonomie personnelle et sociale

Tout cela dans le cadre de leur projet individualisé (PPS).

8. Qui sont les personnels de l’ULIS ?

Un coordonnateur qui est un enseignant spécialisé (professeurs des écoles, formé à la scolarisation des élèves en situation de handicap) qui enseigne, est garant du projet de chaque élève et qui coordonne les emplois du temps et les interventions des différents partenaires.

Une AVS (Auxilliaire de Vie Scolaire) collective qui peut accompagner les élèves dans les inclusions scolaires, les relations sociales et qui aide à l’encadrement des élève en salle ULIS (travaux de groupe ou de niveaux, adaptations du matériel, aide aux devoirs, reprise des cours d’intégration, aide motrice...)

Tous les adultes du collège sont appelés à travailler avec les élèves de l’ULIS (enseignants, infirmière, CPE, surveillants, COP, personnel de restauration, documentaliste ….).

Des services d’aide et de soins (SESSAD, CMP …) interviennent également sur le temps scolaire.

9. Qu’est-ce que ça apporte au collège ?

C’est un dispositif enrichissant :

Pour le jeune en ULIS : favorise son épanouissement psychique, intellectuel et social,

Pour les élèves du collège : expérience de l’ouverture à l’autre, du respect des différences, de la coopération, de la solidarité.

Pour nous tous : vivre une approche positive du handicap.

Voir en ligne : Circulaire