Collège Henri Corbet

Accueil  Nouvelles  Journaux scolaires 
Historique - Henri Corbet

 

Biographie d'Henri Corbet

 

henri_corbet.jpg
   Henri Corbet (1898-1944)

 

Henri Corbet naît le 25 octobre 1898 à Allonzier la Caille. Il entre à l’Ecole Normale d’Instituteurs en 1915 (promotion 1915-1918).

En tant que maître d’école, il occupe trois postes :

- Saint Jean d’Aulps de 1920 à 1924,
- Draillant de 1924 à 1934,
- Margencel de 1934 à 1944.

Il développe de nombreuses activités scolaires et périscolaires : création d’une chorale, aménagement d’un terrain à Draillant, plantation d’arbres fruitiers au bénéfices de la coopérative scolaire, atelier de poteries...

Dés le début de l’année 1942, alors qu’il exerce les fonctions d’instituteur à Margencel, il organise le passage en Suisse de personnalités de la Résistance.

Il fait partie des Mouvements Unis de Résistances à dater de septembre 1943, devient Chef de Centaine, prend part à des parachutages, assure des liaisons... Son activité le signale à la milice.
Il est arrêté le 10 février 1944, torturé, condamné le 2 avril et déporté le 2 juillet 1944.
Il meurt étouffé dans le train qui l’emmène vers Dachau.

Un décret du 24 avril 1946 lui attribue à titre posthume la médaille de la Résistance.
Le Journal Officiel du 8 juin 1949 porte sa citation à l’Ordre de la Nation. Le 30 août 1949, par décret, il est nommé dans l’Ordre de la Légion d’Honneur au titre de Chevalier.

Ainsi en donnant le nom d’Henri Corbet au collège de la vallée, la Municipalité de Saint Jean d’Aulps rend hommage à un instituteur d’une rare valeur morale et intellectuelle, qui a consacré quatre ans de son activité aux écoliers de la vallée d'Aulps.

 

 


Date de création : 07/10/2008 : 08:42
Dernière modification : 20/12/2012 : 10:55
Catégorie :
Page lue 4134 fois

up Haut up

Télécharger les Mentions légales


Site propulsé par GuppY - © 2004-2013 - Licence Libre CeCILL
Document généré en 0.01 seconde