Enseignement

Fermer Anglais

Fermer Arts plastiques

Fermer Assistants de langues

Fermer Atelier cinéma

Fermer CDI

Fermer EIST

Fermer EPI

Fermer ERASMUS+

Fermer Education Physique et Sportive

Fermer Education musicale

Fermer Espagnol

Fermer Français

Fermer Histoire-Géo

Fermer Italien

Fermer Langues et cultures de l'Antiquité

Fermer Mathématiques

Fermer Option défense et citoyenneté

Fermer SVT

Fermer Santé scolaire

Fermer Séjours pédagogiques

Fermer ULIS

Fermer Vie scolaire

Citations

"L'éducation est l'arme la plus puissante qu'on puisse utiliser pour changer le monde"

Nelson Mandela

 

 

Visites

 159792 visiteurs

 1 visiteur en ligne

Français - Rencontre avec Emilie Mercier

RENCONTRE AVEC EMILIE MERCIER AUTOUR DU BISCLAVRET

 

 

Point d’orgue d’un projet initié par Karine Bohly, la documentaliste, et leurs professeurs de français, trois classes de 6e et 5e du collège ont eu le privilège lundi dernier de rencontrer Emilie Mercier, réalisatrice et décoratrice d’animation. Cette dernière est venue leur parler de son métier, mais surtout du « Bisclavret », le court métrage produit par Folimage qu’elle a réalisé en 2011, salué depuis par 9 récompenses. Les élèves connaissaient déjà bien l’histoire moyenâgeuse de ce loup-garou puisqu’ils en avaient étudié le texte originel, le Lai rédigé au XIIe siècle par Marie de France, avant d’en voir l’adaptation en film d’Emilie Mercier.

bisclavret.jpg
Celle-ci leur a donc livré quelques éléments d’explication sur les étapes de sa fabrication : les recherches préalables, le storyboard, la création des dessins autour du répertoire visuel de l’art du vitrail (transparence et variété des couleurs, graphisme des formes), l’animatique et la post-production avec le montage et la bande-son. Pour conclure cet atelier, les élèves ont présenté à la réalisatrice la suite imaginée à cette fable sur le couple, le merveilleux et la justice. Les échanges qui s’en sont suivis leur ont permis de percevoir le sens caché de cette histoire : la dénonciation d’une société médiévale où les choses permises aux femmes étaient bien loin de celles des hommes …
mercier1.jpg mercier2.jpg

Emilie Mercier a répondu à nos questions :

 

Qu'est-ce qui vous a conduit à animer cet atelier dans notre collège ? 

J'ai fait ce film pour le plaisir de créer des images autour d'un texte que je trouve magnifique, pour faire entrer le spectateur dans un monde à part. Mais j'espérais aussi que mes images permettraient à un jeune public de percevoir la beauté mystérieuse de ces vers et des idées de cette époque. Je souhaitais que l'animation soit un outil pour apprécier notre langue dans une version un peu plus difficile, venue du fond des temps : le texte a environ 800 ans ! Ensuite, l'édition d'un DVD par mon coproducteur de Roubaix a permis à ce film de voyager des médiathèques au milieu scolaire.

 

Dispensez-vous des cours dans des écoles d'animation ?

Oui mais c'est tout récent, après vingt-cinq ans dans les studios. Pour le moment, j'enseigne le décor d'animation à Paris, tout en continuant à dessiner pour les films d'autres réalisateurs.

 

Qu'est-ce que vous appréciez le plus dans ces échanges avec nos jeunes ? 

Leur curiosité, leur sensibilité et leur sens de l'observation. Toutes les questions sont intéressantes, il ne faut pas avoir peur de se tromper car ce qui est important, c'est de réfléchir - c'est-à-dire poser des questions. J'ai adoré qu'un élève demande pourquoi les filles de la Dame n'avaient pas de nez - point de bascule capital de cette histoire. D'autres ont très bien perçu la beauté des vers, au point d'en écrire eux-mêmes avec grand talent.

 

Qu'avez-vous pensé de ces séances de lundi ?

Dans la culture actuelle des jeunes, ce film est un ovni, je crois qu'on entre dans cet univers ou pas du tout. Les enseignants du collège Charles de Gaulle de Guilherand ont donc fait un travail de sensibilisation remarquable. Je me souviens d'une prise de conscience de l'amour des mots au même âge, grâce à la passion de mes professeurs de français.


Vous habitez notre belle région ?

Je me suis installée à Valence il y a dix ans pour y travailler, sans avoir conscience de la beauté de la région. Aujourd'hui elle me plaît tant que je souhaite y rester même si le milieu audiovisuel, très concentré sur Paris, me ramène souvent vers ma ville d'origine.

 

Quels sont vos projets du moment ? Avez-vous d'autres films en préparation ?

J'ai plusieurs idées de films qui sont à développer, toutes très différentes.

Mais j'aimerais également continuer dans la direction de ce premier film, autour de textes et de figures de notre patrimoine.

 


Date de création : 02/12/2016 @ 18:38
Dernière modification : 05/12/2016 @ 08:27
Catégorie : Français
Page lue 2177 fois

Imprimer l'article Imprimer l'article

Infos générales

Fermer Les équipes

Fermer Menu de la semaine

Fermer Sections Sportives foot et rugby

Fermer Association sportive UNSS

Fermer CVC

Fermer Club nutrition

Fermer Danse

Fermer Fournitures scolaires

Fermer Foyer

Fermer Intendance

Fermer Webradio

Fermer Webradio 2019-2020

Outils
Parcours Avenir
Calendrier
Lettre d'information
Pour avoir des nouvelles de ce site, inscrivez-vous à notre Newsletter.
S'abonner
Se désabonner
226 Abonnés
^ Haut ^