Enseignement

Fermer Anglais

Fermer Arts plastiques

Fermer Assistants de langues

Fermer Atelier cinéma

Fermer CDI

Fermer EIST

Fermer EPI

Fermer ERASMUS+

Fermer Education Physique et Sportive

Fermer Education musicale

Fermer Espagnol

Fermer Français

Fermer Histoire-Géo

Fermer Italien

Fermer Langues et cultures de l'Antiquité

Fermer Mathématiques

Fermer Option défense et citoyenneté

Fermer SVT

Fermer Santé scolaire

Fermer Séjours pédagogiques

Fermer ULIS

Fermer Vie scolaire

Citations

"L'éducation est l'arme la plus puissante qu'on puisse utiliser pour changer le monde"

Nelson Mandela

 

 

Visites

 186579 visiteurs

 2 visiteurs en ligne

Option défense et citoyenneté - Rencontre avec les militaires du 1er Spahis (épisode 1)

Rencontre avec les militaires du 1er Spahis (épisode 1)

 

Jeudi 21 octobre, nous nous sommes rendus au 1er Spahis à Valence pour découvrir, en compagnie des soldats du 1er escadron, l’histoire de notre régiment partenaire, ses traditions ainsi que le matériel utilisé par ces militaires.

Nous avons tout d'abord visité le musée du régiment qui a été récemment rénové et complété d’un monument de granit en hommage au millier de spahis morts pour la France, depuis sa création en 1831. On nous a retracé l'histoire du régiment depuis sa création en Afrique du Nord au XIXe siècle jusqu’aux opérations extérieures les plus récentes.

9spahisoct21.jpg

© 1er Régiment de Spahis

1914, tandis que les premiers coups de canon de la Grande Guerre retentissent, débarque à Sète une unité fraichement constituée par le général Lyautey dont le 1er régiment de spahis basé à Valence est aujourd’hui l’héritier des traditions. C’est cette troupe, composée d’un recrutement majoritairement marocain, qui va d’abord opérer en France jusqu’en janvier 1917 (1ère bataille de la Marne, course à la Mer, service aux tranchées), avant de s’illustrer sur le front d’Orient avec la prise d’Uskub le 29 septembre 1918. La ville tombe après un raid à cheval éprouvant, obligeant les bulgares à signer l’armistice. Ce fait d’armes, cette victoire est devenue la fête régimentaire.

10spahisoct21.jpg

Il y a ensuite les campagnes au Levant durant l’entre-deux-guerres. C’est le début d’une série d’opérations nombreuses et difficiles se déroulant de 1920 à 1927.

Lors de la bataille de France en mai 1940, la 3e Brigade de Spahis s’illustre au village de La Horgne (Ardennes) où les Spahis du 2e Algériens de Tlemcen et du 2e Marocains de Marrakech affrontent des unités blindées allemandes chargées de la percée. La 3e Brigade de Spahis est alors engagée dans un combat de défense ferme, afin de gagner les délais nécessaires à la préparation d’une contre- attaque qui n’aura jamais lieu. Le fait d’armes de La Horgne est devenu un symbole du courage et de l’abnégation des Spahis. En huit heures de combat défensif, les Spahis de la 3e BS ont perdu environ 50 tués et une centaine de blessés. Les soldats capturés en fin de journée par les troupes allemandes ont reçu les Honneurs de la guerre de la part de leurs ennemis. 

11spahisoct21.jpg

Reconstitution du village de La Horgne

Au Levant, le capitaine Jourdier, commandant le 1er escadron, choisit de passer en Palestine avec une partie de son unité le 30 juin 1940. L’escadron Jourdier se joint ainsi aux Forces Françaises Libres du général de Gaulle et constituent le noyau du futur 1er Régiment de Marche de Spahis Marocains.

Le 1er RMSM a participé à la libération de Paris comme unité de reconnaissance de la 2ème Division Blindée du général Leclerc et à la libération de l’Alsace où le spahi Lebrun a gravi les 142 mètres de la flèche de la cathédrale de Strasbourg, pour y planter le drapeau français, honorant ainsi le serment de Koufra du général Leclerc. Le régiment, mais également 33 spahis, ont reçu le titre de Compagnon de la Libération décerné par le Général de Gaulle entre 1940 et 1946, comme le rappelle la belle fourragère verte et noire qu’ils arborent sur leurs tenues avec la croix de Lorraine au revers de laquelle est inscrite la devise « PATRIAM SERVANDO – VICTORIAM TULIT » (« En servant la Patrie, il a remporté la Victoire »).

C’est ensuite la participation aux guerres coloniales en Indochine et en Afrique du Nord.

12spahisoct21.jpg

Puis le stationnement à Spire en Allemagne pendant la guerre froide. En 1984, le 1er Spahis s’installe à Valence et débute sa professionnalisation. De retour de la guerre du Golfe en 1991 (opération Daguet), c’est en héros que les Spahis sont acclamés par les Valentinois, fiers de leurs militaires, installés depuis déjà 7 ans dans leur ville.

Depuis lors, différents escadrons du régiment sont intervenus dans les Balkans, au Liban, en Côte d’Ivoire, au Tchad, en RCA, au Mali.

Cette présentation, très vivante, des collections du musée nous a beaucoup plu. Nous sommes ensuite allés visiter les lieux de vie des soldats du 1er escadron (chambre, espaces communs etc.).

 

La matinée s’est terminée par une présentation du matériel utilisé dans la cavalerie blindée.

Le 1er régiment de Spahis, qui appartient à la 6e brigade légère blindée, opère sur des engins roues-canon de type AMX10RCR et VBL (véhicule blindé léger). Rapidité, mobilité, puissance de feu sont au cœur de ses missions.

4spahisoct21.jpg

© 1er Régiment de Spahis

AMX10RCR

Motorisation moteur de 280 ch, vitesse 80 km/h, autonomie 800 km

Armement : canon de 105 mm, 2 mitrailleuses de 7.62 mm

Équipage de 4 hommes : pilote, tireur, chargeur, chef d’engin.

18saphisoct21.jpg
13spahisoct21.jpg 14spahisoct21.jpg

17spahisoct21.jpg

VBL

Motorisation : moteur 95 ch, vitesse 95 km/h sur route et 5,4 km/h sur l’eau, autonomie 600 km

Armement modulable : mitrailleuse 7.62 mm, mitrailleuse 12.7 mm en tourelleau, poste de tir Milan

Equipage de 3 hommes : pilote, combattant porté, chez de bord.

 

6spahisoct21.jpg

© 1er Régiment de Spahis

8spahisoct21.jpg

© 1er Régiment de Spahis

7spahisoct21.jpg

© 1er Régiment de Spahis

16spahisoct21.jpg

Nous avons également testé les casques et les gilets de combat, pour notre plus grand plaisir. 

5spahisoct21.jpg 15spahisoct21.jpg

1spahisoct21.jpg

© 1er Régiment de Spahis

Photo souvenir sur la Place d’Armes

Nos remerciements appuyés pour cette belle matinée de visite et d'échanges qui s'est déroulée dans une ambiance détendue et joyeuse. Elle nous a permis de mieux comprendre le monde de la défense à travers ses acteurs, son histoire et ses savoir-faire actuels. Riche d’enseignements, cette matinée nous a permis de nouer des liens concrets avec les soldats du 1er escadron.

 

L’après-midi, nous avons assisté à la cérémonie pour l’inauguration du nouvel emplacement du monument aux morts de Guilherand granges. Les politiques représentées par Mme Sylvie GAUCHER, maire de Guilherand Granges, par Monsieur Mathieu DARNAUD sénateur de l’Ardèche et par Monsieur Bernard Roudil, sous-préfet de l’Ardèche, étaient présentes ainsi que l’ensemble des corps d’armée de la région. Invitée par Michel Mienville, adjoint aux affaires patriotiques de la commune et artisan du projet, la classe a choisi d’y participer en faisant une lecture. Jibril a donc lu, sans se laisser impressionner, la fin du discours de réception de Jean d’Ormesson à l’Académie française en 1974.

Voir la vidéo de Mistral TV Drôme Ardèche

3spahisoct21.jpg

 


Date de création : 05/11/2021 @ 18:20
Dernière modification : 05/11/2021 @ 18:20
Catégorie : Option défense et citoyenneté
Page lue 139 fois

Imprimer l'article Imprimer l'article

Infos générales

Fermer Les équipes

Fermer Menu de la semaine

Fermer Sections Sportives foot et rugby

Fermer Association sportive UNSS

Fermer CVC

Fermer Club nutrition

Fermer Conseils de classe

Fermer Danse

Fermer Fournitures scolaires

Fermer Foyer

Fermer Intendance

Fermer PIX

Fermer Webradio

Fermer Webradio 2019-2020

Fermer Webradio 2020-2021

Fermer Webradio 2021-2022

Outils
Parcours Avenir
Calendrier
Lettre d'information
Pour avoir des nouvelles de ce site, inscrivez-vous à notre Newsletter.
S'abonner
Se désabonner
237 Abonnés
^ Haut ^