Vidéo

Le raid, en images.

avr 07

Concours de la résistance 2015, en vidéo.

Nous remercions tous les élèves pour leur investissement ainsi que le professeur organisateur Mme Viciana.

Merci à M. Gonon pour le montage.

Vidéo

11 mars 2015, vidéo.

 

mar 18

11 mars 2015, informations.

 

2015

– établissement le plus représenté
– 3ème place en critérium
– 5ème place en championnat

mar 18

la rencontre des 4ème7 avec l’écrivain Elise Fontenaille dans le cadre du prix Alizé.

Rencontre avec Elise Fontenaille

Haute comme trois pommes, le visage illuminé par un sourire continuel, ses yeux bleus pétillants de malice, Elise Fontenaille nous aborde avec l’esprit ouvert et un langage plutôt étonnant pour une dame de la cinquantaine. Rien à voir avec l’écrivain sérieux et un peu ennuyeux que nous nous étions imaginé !

Ancien cancre à l’école, Elise Fontenaille a pourtant toujours aimé lire. C’est une des raisons pour lesquelles, sans doute, il y a vingt ans, elle s’est mise à écrire à son tour, après la naissance de son fils cadet. Elle a mis au monde 25 « enfants de papier » dont certains ont été traduits. L’un d’eux, Nikka, est en cours d’adaptation au cinéma. Son dernier livre, édité par Charlie Hebdo, devait sortir le 7 janvier, de triste mémoire.

L’auteur nous a confié que son métier ne lui laisse pas de vacances : elle n’arrête jamais vraiment d’écrire, même si la rédaction des romans jeunesse représente pour elle une récréation, car elle s’y montre plus optimiste et moins cynique que dans ses romans pour adultes. « J’ai confiance en les jeunes générations, dit-elle. Pour les jeunes, tout n’est pas perdu : il y a encore un espoir de changer. »

Chaque nouveau roman est précédé d’une abondante documentation , et souvent, l’auteur s’inspire de détails de ses expériences personnelles. Ses voyages, notamment, nourrissent son écriture : ainsi, son voyage au Pérou lui a fourni la matière de La Cité des filles-choisies, son périple aux Etats-Unis, de Chasseurs d’orages et c’est de République Dominicaine qu’elle rapporte l’idée d’écrire sur les sœurs Mirabal, dans Les trois sœurs et le dictateur, sélectionné pour le prix Alizé.

Ecrivant plus vite que son ombre (seulement une nuit pour Le Garçon qui volait des avions), elle rédige d’une seule traite puis envoie son premier jet à son éditrice qui apporte des corrections si nécessaire. « J’aime la force et la spontanéité du premier jet », nous confie-t-elle.

Cassant une fois de plus nos représentations de  « l’Ecrivain », l’auteur nous a révélé ses surprenantes conditions de création : dans son lit, son ordinateur sur les genoux et son chat sur les pieds, considérant que le corps doit pouvoir être totalement détendu pour laisser s’exprimer ses doigts et son cerveau.

Nos questions s’épuisant, Elise Fontenaille nous invite à ne pas nous limiter à des sujets purement littéraires. Nous découvrons ainsi quelques-unes de ses occupations favorites : faire le marché dans son quartier de Belleville, cuisiner et déguster, entre autres, un délicieux couscous boulettes ou un kebab. Elle projette d’ailleurs d’ouvrir un restaurant réservé aux moins de 18 ans si sa production littéraire ne lui permettait plus de vivre. Nous apprenons également son goût pour le cinéma et les séries de tous horizons et dans toutes les langues. Ses préférences littéraires vont à L’Ecume des jours de Boris Vian, dont elle aime la liberté d’écriture, et à l’auteur italien Italo Calvino : « Voyez-vous, je suis jalouse : j’aurais aimé écrire Le Baron perché ! »

La discussion touche bientôt à sa fin, et la rencontre avec l’auteur s’est changée en leçon de vie : « si vous voulez survivre dans ce monde, il faut vous vanter, surtout si vous êtes petits ! » Merci à Elise Fontenaille pour cet échange agréable et rafraîchissant qui ne nous a donné qu’une envie : courir lire le reste de ses romans !

mar 08

Volley_ mercredi 25 février

 

25021025_2

 

Le mercredi 25 février, les élèves de l’ AS volley du collège participaient à la dernière compétition district à Pont Evèque qualificative pour les demi-finales départementales à Grenoble le 18 mars prochain.
A la suite de cette compétition, un classement sur l’ensemble des journées a été réalisé et nos élèves se sont illustrés, en effet, les filles terminent 3ème et les garçons 2nd. Ils se qualifient donc pour les phases départementales à Grenoble.
Je les félicite encore pour leur performance, BRAVO A TOUS.

Mme Guichardon

25022015

 

jan 11

Echange franco-allemand, information.

echange_img

 

déc 07

Volley.

mercredi 26 novembre avait lieu la seconde journée benjamin de Volley et là encore nos élèves se sont illustrés, en effet, l’équipe benjamine composée de Tatiana Dartevel, Emilie Brunel, Vergnon Cyrielle, Devarieux Paola termine 1ère et les benjamins garçons avec Colombon Yohan, Briclot Robin et Mancaluso Giovanni finissent 3eme. Cette journée a été une réussite. Félicitations également à ces joueurs!!!

Photos à suivre sur le site du collège bientôt.

déc 07

Cross du district.

Tout d’abord, 16 élèves inscrits pour le cross de district le 19 novembre (moins que l’année dernière mais les élèves de la section triathlon étaient absents car en compétition), nos élèves ont apprécié l’ambiance conviviale du cross et certains se sont illustrés.
Voici les résultats :
Benjamines filles 1 : 1ere PROST Anna ( 3eme au scrach)
22eme REULA Luna
23eme BONY Nora
Benjamines filles 2 : 16eme BRUNEL Emilie
36eme CASTILLO BARRAC Elodie
40eme BENZAIT Nefissa
Minimes filles  : 8eme ALLIAS Sophie
35eme SALVATORI Cassandre
Benjamins garçon 1 : 20eme Maret Luka
37eme BRICLOT Robin
59eme MESSINA Matthieu
Benjamin garçon 2 : 10eme BALMINO Eliott
11eme DOUPEUX Malo
40eme DE CAMPS Dorian
44eme VIGNE Esteban
Minimes garçon : 8eme DESGEORGES Adrien
Bravo aux élèves!!!!

Vidéo

Duathlon, en vidéo.

déc 07

Collège propre

treteaux019

Articles plus anciens «