Vendée Globe J+59 jeudi 7 janvier 2021

Pas de gros pépins pour nos skippers depuis l’an dernier ! Tous restent dans la même optique : finir la course. Certains concurrents ont été ralentis par quelques voiles déchirées (Dutreux, Hermann) ou le pilote en panne (Merron), mais la plus grosse avarie revient à Isabelle Joschke qui se retrouve privée de quille mobile : elle ne pourra plus utiliser tout le potentiel de son bateau. La moitié des marins ont passé le cap Horn en ce début d’année dont 6 dans la nuit du 4 au 5 ! Mais l’océan Pacifique ne se montre pas tendre avec eux : la course s’étale maintenant sur près de 13000 km. Destremau passe sous l’Australie, précédé d’Huusela et Barrier (25ème) sous la Nouvelle-Zélande. 2000 km devant eux, Giraud, Merron, Cousin, Shiraishi, Costa (20ème), Le Diraison, puis Beyou, Roura, Boissières, Hare (15ème) qui s’approchent du cap Horn et du fameux « phare du bout du monde ». Attanasio passe actuellement ce 3ème cap, dans les remous de Tripon et Cremer qui ne sont qu’à 2000 km du leader. Hermann, Sorel (10ème), Joschke, Pedote, Le Cam, Dutreux, Burton (5ème), Ruyant, Seguin et Dalin « chassent » Bestaven qui remonte l’Atlantique le long des côtes d’Amérique du Sud et n’a plus que 10000 km à naviguer !