"NON au harcèlement à l’école" ! Jeudi 7 novembre, journée nationale Non au harcèlement

(actualisé le ) par MME UNAL, SVT

Le harcèlement à l’école est l’affaire de tous,

Le harcèlement entre élèves touche environ 700 000 élèves français de l’école au lycée et davantage si on ajoute les familles, les témoins et les auteurs.
Parce que lutter contre les violences à l’école est une dimension essentielle du climat scolaire,
Le collège Evire a décidé d’agir contre le harcèlement par l’intermédiaire du Comité d’Education à la Santé et la Citoyenneté, en formant des élèves et d’adultes volontaires : les Vigil’Anges.

Un plan de prévention et de lutte contre les violences et le harcèlement entre élèves est mis en place et s’articulera autour de plusieurs actions :

  • séances de sensibilisation de tous les élèves 6è du collège
  • journées de formation pour les personnels volontaires de l’établissement « Comprendre le phénomène de bouc-émissaire pour mieux le prévenir et le traiter »
  • mise en place de jeunes "sentinelles" et d’adultes "référents" formés en janvier 2018 par rapport aux phénomènes de harcèlement et de bouc-émissaire.

Ces actions seront menées en partenariat avec l’association Passage, et divers intervenants formés par la Ligue Française de Santé Mentale.

Concours national Non au harcèlement, pourquoi pas vous ? :

Pour tout savoir sur le Concours national Non au harcèlement 2018 : ce prix est ouvert aux élèves du cycle 3 jusqu’au lycée, ainsi qu’aux structures péri et extra-scolaires (centres de loisirs, centres sociaux, maison de l’enfance)

Les prix Non au harcèlement 2017

Coin ressources

Ce sujet vous intéresse, vous pouvez trouver des ressources ici : paroles d’experts, outils de sensibilisation...

Vous êtes auteur de harcèlement,
Vous êtes élève victime ou témoin,
Vous êtes parent ou professionnel,
QUE FAIRE ?

Vous trouverez ici des réponses à vos questions.