Les contes verts du chat perché

(actualisé le )

Delphine et Marinette à la ferme

 

Delphine et Marinette sont sorties pour jouer à la ferme avec tous les animaux. La poule, l’âne, le poussin, le cochon, la vache, le mouton, et le canard. Delphine et Marinette arrivent dans la grange, Delphine dit :

- Venez on va jouer tous ensemble, on va jouer à la grande famille des animaux.

- Tu n’as pas vu Delphine et Marinette ? dit la maman à Christian.

- Elles sont dans la grange en train de jouer avec les animaux.

- Je vais les chercher.

- Marinette, vient m’aider pour laver le cochon !

- Oui je viens !

 - Delphine, Marinette vous rentrez ! Oui on vient maman.

- Delphine, demain on pourra rejouer à la grande famille des animaux ?

- Si tu veux.

- Delphine, Marinette allez vous laver on y va !

- Demain c’est mercredi, les filles iront jouer dit le papa.

- Ce soir, on mangera des pâtes.

Delphine, Marinette allèrent ensuite au lit.

- Bonne nuit…

- Le lendemain matin, Delphine et Marinette descendirent de leur chambre.

- Demain, on mangera la poule dit le papa. Delphine et Marinette avaient entendu derrière la porte. Il faut prévenir la poule.

- Papa, maman, on va jouer à la grange. Poule, poule il faut que tu partes loin, papa et maman veulent te manger. Sinon il faut qu’on te cache mais où ?

On va trouver…

- Maman, papa on peut aller à la rivière ?

- Oui vous pouvez et prenez tous les animaux avec vous.

- Oui. Delphine et Marinette vont à la grange.

-Venez tous, on va à la rivière, on va s’amuser. En arrivant à la rivière tout le monde couru.

- Alors poule, il faut que tu partes où il faut qu’on te cache, mais où ?

- Moi je sais, on va te cacher dans notre chambre

- Bonne idée

- Maman, on est rentré, allez tous à la grange.

- Viens poule, on va te mettre dans notre chambre Delphine et Marinette étaient derrière la porte, elles entendaient des voix.

- Je vais chercher la poule. Delphine et Marinette allez dans la cuisine

- Je ne trouve pas la poule !

- Maman, papa, on ne veut pas que vous mangiez la poule parce que la poule vous fait des œufs le matin, maman fais de bons gâteaux avec les œufs.

- Oui vous avez raison la poule sert a beaucoup de choses.

La poule est soulagée.

- Viens poule, on va jouer à la grande famille des animaux.

 Marine

 

 

 

A LA FERME AVEC DELPHINE ET MARINETTE

 

 

Delphine et Marinette arrivent à la ferme de leur oncle pour passer la journée. Le fermier fait la visite aux deux filles et elles demandent le nom des animaux car le fermier a un taureau, des chèvres, des poules, des veaux et des vaches.

« Les vaches s’appellent : Agatine, Unique, Risette, Pimprenell, Timide, Tendresse, Volga, Valériane, Taty, Vanoise, Surprise, Saline, Rose, Urgeline, Toscane, Vectra, Varsovie, Vittel, Uzolie, Roussette et la nouvelle vache s’appelle Odieuse.

Les taureaux s’appellent Charognard.

Les 4 veaux s’appellent Brindille, Bricole, Chicorée et Candia.

Et la chèvre s’appelle Rosa. »

 

Un peu plus tard, Delphine et Marinette mettent les sonnettes aux vaches sauf à Pimprenell, Timide, Tendresse, Volga et Valériane car elles sont trop méchantes. Le fermier vient les voir et leur demandent :

- Pourquoi ces vaches là n’ont pas de sonnette ?

- Parce qu’elles sont méchantes.

- Mais non, elles ne sont pas méchantes à ce point.

- Mais si elles sont méchantes.

 

Le soir venu, ils font tous une fête. Pendant la fête, quelqu’un vient voler les poules mais le fermier a le temps d’apercevoir le voisin alors il avertit la police.

La police arrive à la ferme et arrête le voleur. Delphine et Marinette allèrent chercher les poules qui étaient cachées chez le voisin.

Le fermier, Delphine et Marinette étaient contents de retrouver leurs poules mais il manquait une poule. Delphine et Marinette allèrent voir dans le poulailler et la vire cachée dans un coin. C’est super il ne manque plus de poule.

On apprit plus tard que le voleur avait eu 4 mois de prison.

 Delphine et Marinette finirent leur journée en allant donner à manger aux vaches. Delphine donna le foin et Marinette des croquettes sauf à Timide et Tendresse.

Le soir venu, elles rentrèrent tranquillement chez elles.

Mickaël C.

La peur de Delphine et Marinette

 

Un jour Delphine et Marinette dormaient. Quelque chose arriva sur la figure de Delphine, ça la gratta et quand elle mit sa main, elle sentit comme une petite bête. Elle cria et sa soeur se réveilla et lui demanda :

- Pourquoi tu cries ?

- Il y avait une bête sur ma figure !

- Ah d’accord.

Une demi heure plus tard la bête revint et Delphine la revit. Elle cria de nouveau :

- Un rat ! Un rat tout noir. Il a des yeux verts luisants et il fait peur dans le noir !

A force d’entendre les cris, le voisin sonna à la porte des filles. Elles coururent réveiller les parents qui dormaient bien. Le voisin s’informa de la situation et proposa aux filles son aide.

Toutes les portes furent rapidement fermées et chacun s’arma d’un balai et tapa dans les objets Le rat fit l’erreur de sortir de sa cachette et les filles sautèrent sur l’occasion pour l’assommer d’un bon coup de balai. Elles retournèrent au lit, ainsi que les parents et le voisin rentra chez lui.

Le lendemain matin, avant de partir à l’école, elles relâchèrent le rat dans un champ et ce dernier ne remit plus jamais les pattes dans leur maison…

 

Tevrat

 Tevrat

 

A la ferme

 

Nous nous appelons Margaux, Jonathan, Boban et Alexis et nous sommes arrivés à la ferme de Delphine et Marinette, deux gentilles voisines. Elles nous présentent tous les animaux de leur ferme. Un peu plus loin, on voit une chèvre qui a l’air bien triste. On s’approche et elle nous raconte son histoire. Depuis ce matin, son fils a disparu et elle a beaucoup peur qu’il ne revienne pas car un énorme loup rôde dans les parages. A cause d’une blessure à la patte, elle ne peut pas quitter la ferme pour le rechercher.

- Nous irons à ta place, ne t’inquiète plus.

Nous voilà donc partis à la recherche du chevreau. Au bout de plusieurs heures de marche, on entendit un hurlement : Houuuuuuuu.

- Un loup ! C’est sûrement ce loup qui rôde autour de la ferme. Il a peut-être trouvé le chevreau. Pourvu qu’on arrive à temps...

Mais non, malgré nos recherches, on ne trouva aucune trace du chevreau ni du loup.

- Rentrons avant que la nuit tombe, nous repartirons demain.

Le lendemain matin, alors que nous étions prêts à partir, le chevreau arriva tout seul. Il était bien sale mais sain et sauf. Il nous expliqua qu’il avait trouvé une grotte pour dormir et pour se protéger du loup. Il nous conduisit le plus vite possible à cette grotte mais il fallut quand même franchir un vieux pont qui était sur le point de s’écrouler puis s’entraider pour traverser un fleuve dont le courant était très fort.

Arrivés devant l’immense entrée de la grotte, nous avions un peu peur. On sortit nos lampes et avançâmes. A l’intérieur, on découvrit quelques squelettes humains et un étrange sac. On l’ouvrit et surprise, dedans une carte sur laquelle était inscrit les mots suivants : Celui qui trouvera le trésor aura une chance inoubliable...

Nous étions très contents et prêts à nous lancer dans cette grande aventure de chasse au trésor mais ceci est une autre histoire...

 

Margaux, Jonathan, Boban et Alexis