Atelier d’écriture : la BD

(actualisé le )

La bande dessinée est née au XIXème siècle, aux Etats-Unis, avec le comic, suite de dessins racontant une histoire drôle. Elle est facilement reconnaissable : sur une planche (une page) sont disposées des bandes (d’où son nom, « bande dessinée ») découpées en vignettes, dans lesquelles les paroles des personnages sont rapportées dans des bulles.

 
 

On peut distinguer deux sortes de récits en BD :
-  Le gag : c’est une histoire racontée en une seule planche ou une seule bande, dont la chute (le dénouement) est toujours imprévue et drôle.
-  Le récit en plusieurs planches : l’album raconte une seule histoire, publiée à l’origine par épisodes dans des journaux.

Réaliser une planche de BD

 

Les élèves de 5° J ont réalisé deux bandes de trois vignettes de BD à partir du court récit suivant. Ils devaient inventer les paroles des personnages et les placer dans des bulles.

- Vignette n° 1 : deux amis se promènent dans la rue.

- Vignette n° 2 : ils voient un jeune homme à terre.

- Vignette n° 3 : ils se penchent sur lui pour le secourir.

- Vignette n° 4 : le jeune homme se relève brusquement et attrape leurs sacs.

- Vignette n° 5 : le jeune homme s’enfuit en courant, les sacs à la main.

- Vignette n° 6 : les deux amis restent assis par terre, éberlués.

Voici donc les meilleurs gags avec leurs petites fautes d’orthographes  :