rss Cet article est disponible en format standard RSS pour publication sur votre site web :
http://www.ac-grenoble.fr/college/cuynat.monestier/data/fr-articles.xml

PEAC...La gestion de l'eau en Egypte

Chadouf_Ipouy_TT217.jpg

Chadouf - Tombe d'Ipouy

Au cours du mois de mars, dans le cadre du PEAC, en lien avec le programme de géographie, a été présenté à tous les élèves de 5e le problème de la gestion de l'eau en Egypte.

Tout a commencé par la célèbre phrase d'Hérodote : "L'Egypte est un don du Nil". Car, avant la construction du barrage d'Assouan, chaque année, la montée des eaux ou crue assurait le dépôt d'une couche de limon qui fertilisait les terres agricoles et permettait la vie en Egypte. Dès le IVe millénaire, les Egyptiens ont donc voulu maîtriser les caprices du fleuve : ils irriguaient et ils cadastraient.

Arpentage_Tombe_de_Menna_2.jpg

Scène d'arpentage - Tombe de Menna

La construction du barrage d'Assouan entre 1958 et 1970 a permis, certes, d'alimenter le pays en eau et en électricité mais elle eut pour conséquence, d'une part, la disparition de la crue en Egypte (obligeant les agriculteurs à utiliser des engrais chimiques) et, d'autre part, la submersion de monuments antiques sous les eaux du lac Nasser.

La communauté internationale (UNESCO) s'est alors battue pour sauvegarder certains d'entre eux comme le temple d'Abou Simbel (époque Ramsès II) : le temple a été découpé pour être déplacé à quelques centaines de mètres de sa position originelle afin de ne pas être englouti par les eaux.

Pour en savoir plus, cliquez sur l'image de gauche : temple d'Abou Simbel au bord du lac Nasser - barrage d'Assouan - démontage du temple d'Abou Simbel

Abou_Simbel_bord_de_leau.jpg Haut_barrage_Assouan_2.jpg Deeplacement_Abou_Simbel.jpg


Date de création : 2017.05.11 @ 10:54 AM
Dernière modification : 2017.05.11 @ 10:54 AM
Catégorie : C.D.I. - Le coin du CDI
Page lue 148 fois
Précédent  
  Suivant