rss Cet article est disponible en format standard RSS pour publication sur votre site web :
http://www.ac-grenoble.fr/college/cuynat.monestier/data/fr-articles.xml

Les Enseignements Pratiques Interdisciplinaires font partie des enseignements complémentaires

  • Une façon différente de travailler : les EPI doivent permettre de construire et d’approfondir des connaissances et des compétences par une démarche de projet conduisant à une réalisation concrète, individuelle ou collective

  • 2 à 3 heures hebdomadaires prélevées sur les cours traditionnels (toutes les disciplines contribuent aux EPI au cours du cycle)

  • A chaque établissement de définir, pour chaque niveau, quels thèmes sont travaillés, quelles matières sont impliquées.

L'organisation des EPI

  • Elle relève pour une grande part de chaque établissement.

  • Elle varie en fonction des besoins des élèves accueillis et du projet pédagogique de l’établissement.

  • Il appartient au conseil pédagogique de chaque établissement de :

- décider la répartition du volume horaire qui leur est dédié entre EPI et AP (4h hebdomadaires à répartir, dont 2 à 3h pour les EPI)

- fixer, pour chaque niveau, quels EPI seront traités, avec quelles matières et pour combien de temps (trimestre, semestre, etc.)

- préciser les modalités de regroupement des élèves en EPI et du recrutement de ces regroupements, c'est-à-dire si les EPI seront imposés ou choisis par les élèves, s'ils seront formés sur les groupes-classes ou sur des groupes inter-classes, etc.

Programmes.

  • Les EPI sont pensés comme une manière pour le professeur de réaliser une partie de son programme différemment : "le programme d’enseignement du cycle 4 fixe le cadre des contenus enseignés [dans les EPI]". D'autre part, leurs contenus seront établis en fonction des objectifs de connaissances et de compétences du socle commun de connaissances.

  • Les EPI s'inscrivent dans l'un des 8 thèmes de travail suivants :

- Corps, santé, bien-être, sécurité ;

- Culture et création artistiques ;

-Transition écologique et développement durable ;

- Information, communication, citoyenneté ;

- Langues et cultures de l’Antiquité ;

- Langues et cultures étrangères ou, le cas échéant, régionales ;

- Monde économique et professionnel ;

- Sciences, technologie et société.

  • Au moins 6 de ces thèmes seront traités par chaque élève au cours du cycle 4, à raison d'au moins 2 thèmes différents traités chaque année.

  • les EPI doivent également contribuer à la mise en œuvre des 3 parcours éducatifs : le parcours citoyen, le parcours d'éducation artistique et culturelle (PEAC) et le parcours individuel d'information et de découverte du monde économique et professionnel (PIIODMEP).

  • Toutes les disciplines doivent contribuer aux EPI au cours du cycle 4.

Principes du travail en EPI.

L'interdisciplinarité :

chaque EPI mêle plusieurs disciplines autour d'un thème, de manière à permettre aux élèves de

« comprendre le sens de leurs apprentissages en les croisant ». (Les EPI impliquent donc, entre les professeurs, une importante concertation pour laquelle temps et organisation ne sont pas précisés par les différents décrets.)

La pédagogie par projet :

les EPI favorisent une démarche de projet conduisant à une réalisation concrète, individuelle ou collective (site internet, magazine, maquette, etc.), qui fera l'objet d'une évaluation afin de placer l'élève dans une démarche active qui l'amène à utiliser et concrétiser savoirs et compétences.

Petits groupes ?

En tant que tels, les EPI n'ont pas lieu en effectifs réduits.

L'EPI de base a lieu en classe entière : toute latitude est laissée au professeur de constituer des petits groupes de travail ("îlots") ou non.

Le texte de la réforme du collège indique que le projet est censé être individuel ou collectif : le travail peut donc lui aussi être individuel ou collectif. Il appartiendra aux professeurs de définir les modalités de travail de leur EPI (travail en groupes ou non, taille de ces groupes, etc.), comme c'est d'ailleurs le cas actuellement de n'importe quel cours classique.

Ces temps de travail doivent favoriser l'usage des outils numériques et des langues vivantes étrangères et développer l'expression orale, l'esprit créatif et la participation.

Les EPI sont-ils de nouveaux IDD ?

  • Les IDD ne s'appliquaient qu'en classes de 5e et 4e : les EPI concernent les classes de 5e, 4e et 3e
  • Les IDD bénéficiaient d'une dotation horaire spécifique ; les heures d'EPI sont prélevées sur les enseignements communs ;
  • Contrairement aux IDD, les EPI sont très encadrés par les programmes (forme, thème, durée) ;
  • Les EPI feront l'objet d'une évaluation qui sera prise en compte pour l'attribution du futur diplôme national du brevet.

http://www.reformeducollege.fr/cours-et-options/epi


Date de création : 2016.05.09 @ 4:15 PM
Dernière modification : 2016.05.09 @ 4:15 PM
Catégorie : Réforme du collège - REFORME DES COLLEGES
Page lue 479 fois
Précédent  
  Suivant