rss Cet article est disponible en format standard RSS pour publication sur votre site web :
http://www.ac-grenoble.fr/college/cuynat.monestier/data/fr-articles.xml

l'Accompagnement Personnalisé fait partie des Enseignements complémentaires

L’AP concerne tous les élèves

  • A partir de la rentrée 2016, tous les élèves bénéficient de l’AP. Il concerne tous les niveaux, de la 6° à la 3°, seul l’horaire diffère entre cycle 3 et cycle 4.

  • Les horaires varient selon les cycles :

- en 6e : 3 h chaque semaine ;

- de la 5e à la 3e : de 1 h à 2 h, selon le projet global de répartition des 4 heures d’enseignements complémentaires par niveau.

  • Proposé pour répondre aux besoins de tous les élèves, améliorer leurs compétences et développer leur autonomie, l’AP relève toujours de la personnalisation, de la différenciation

L’AP engage l’ensemble des professeurs

  • Toutes les disciplines d’enseignement peuvent contribuer à l’AP.

  • La discipline qui propose l’AP à un moment de l’année, met en oeuvre le ou les projets à partir de son programme avec des corpus, des activités associées à la discipline ou ouvrant de manière transversales sur plusieurs champs disciplinaires.

  • Les professeurs documentalistes et les conseillers principaux d’éducation, dans leurs champs de compétences respectifs, ont vocation à apporter leur expertise dans sa conception et à participer à sa mise en oeuvre.

  • Dans le cadre de certains projets d’AP, on peut faire appel à d’autres acteurs, professeurs des écoles par exemple dans le cadre du cycle 3.

  • Il n’y a pas de professeur « spécialiste » de l’AP : il s’inscrit dans un cadre global et s’articule avec les autres modalités d’enseignement.

Spécificité de l’AP

  • Tenant compte des spécificités et des besoins de chaque élève, l’AP est construit à partir du bilan préalable de ses besoins. Il est destiné à soutenir la capacité d’apprendre et de progresser des élèves, notamment dans leur travail personnel, à améliorer leurs compétences et à contribuer à la construction de leur autonomie intellectuelle.
  • En classe de 6e, l’accent est mis sur la transition entre l’école et le collège et sur la nécessaire explicitation du travail scolaire dans les différentes disciplines.
  • Dans le cycle 4, il favorise la construction de l’autonomie dans la perspective de la poursuite d’études.

  • L’accompagnement personnalisé prend des formes variées :

- approfondissement ou renforcement

- développement des méthodes et outils pour apprendre

- soutien

- entraînement

- remise à niveau.

La constitution des groupes varie selon les besoins et donc le projet d’AP.

  • L’élève est donc bien, dans tous les sens, le sujet de l'AP : ce sont ses apprentissages, son rapport au savoir, ses représentations qui sont au coeur d'un travail dont il est l'acteur.

  • L'AP fait partie du parcours de l'élève, il est plus que la succession de « mini projets » juxtaposés, il contribue aux 3 parcours : PEAC ou parcours Education Artistique et Culturel, parcours Citoyen, parcours Avenir.

Textes de références :

- Décret no 2015-544 du 19 mai 2015 ;

- Arrêté du 19 mai 2015 relatif à l’organisation des enseignements dans les classes de collège ;

- Circulaire no 015 – 106 du 30 juin 2015.


Date de création : 2016.05.09 @ 3:28 PM
Dernière modification : 2016.05.09 @ 3:28 PM
Catégorie : Réforme du collège - REFORME DES COLLEGES
Page lue 391 fois
Précédent  
  Suivant