Espace pédagogique
Vie au collège

Traditionnellement la classe de quatrième étudie la géologie. cette discipline, difficile car liée à des problèmes d'échelles spatiale et temporelles abstraites, reste néanmoins fascinante par certains aspects. C'est le cas du volcanisme.

Cet article, à travers quelques photographies, vous donne un aperçu de l'approche que l'on peut  faire en classe... et, pourquoi pas, l'envie de partir à la rencontre  des volcans !

Il est bien sûr possible d'utiliser ces photos, libres de droits, pour illustrer une leçon.

15juil pompei (16)001.jpg

 

 Le vésuve (Italie). Un volcan célèbre pour son éruption de type explosif, en 79. La ville de Pompéï et d'Herculanum ont été englouties par des nuées ardentes. Pline l'ancien a décrit précisément cette éruption, son texte constitue un document scientifique de qualité pour comprendre la puissance d'une éruption... et se poser des questions quant au danger encouru par les quelques 800 000 Napolitains vivant au pied du volcan assoupi, mais toujoujours actif (Notion de risque : un aléa, l'éruption probable ; un danger, la population très forte et non organisée).

 etna vulcano7001.jpg

 etna vulcano8001.jpg

 L'étna (Sicile). Le plus imposant et le plus actif des volcans italiens. Si ses éruptions, de type effusif, sont moins dangereuses, elles causent cependant des dégâts (on voit ci-dessous les pylônes d'un remonte-pente engloutis dans la lave). Les cratères très nombreux (plus de 300 !) constituent un édifice culmminant à 3345 m d'altitude. Ci contre, le cratère sommital, encore fumant (actuellement de la vapeur d'eau pour l'essentiel) montre qu'il est en pleine activité. Les éruptions sont actuellement fréquentes, en témoignent les coulées récentes, sur les flancs nord (en 2002) et sud (en 2006). Il est facile de les distinguer par leur couleur noire (ci-dessus), la roche n'étant pas encore soumise à l'altération ; et par la végétation calcinée encore en place (ci-dessous, à droite)

 etna vulcano6001.jpg

 26juil etna nord (20)001.jpg

 etna vulcano4001.jpg

 islande75001.jpg

 grece29jui.jpg

 Lors d'une éruption effusive, la lave est expulsée de deux manières :

- des projections, qui en retombant, constituent un édifice en forme de cône (comme si l'on faisait tomber du sable au sol à travers un entonnoir). La succession de plusieurs éruptions peut se "lire" par la superposition d'autant de strates les unes sur les autres (ci-dessus à droite, Santorin, Grèce)

- des coulées qui s'épanchent sur les flancs de l'édifice, et, en refroidissant, se solidifient peu à peu. Il se forme alors des figures typiques, cordées, un peu à la manière d'une pâte à pain que l'on ferait glisser sur un plan (ci-dessus)

Ci contre une figure de refroidissement de la lave : des prismes ou orgues basaltiques (Cabo del Gata, Andalousie)

 PICT0039001.jpg

 Parmi les nombreux signes précurseurs d'une éruption, de nombreux petits séismes annoncent l'arrivée du magma en surface. Afin de prévenir celles-ci, des sismographes sont installés sur les flancs des volcans sous surveillance (Santorin, Grèce)

 grece30jui.jpg

 alpes049001.jpg

 Figure insolite au coeur des Alpes (Massif du Chenaillet) : des basaltes en forme de traversin ou "pillow lavas", liés à une éruption sous-marine, tels qu'on peut les identifier au niveau de la dorsale médio-Atlantique ! Les Alpes, une chaîne de montagne "cicatrice" d'un ancien océan refermé !

 islande189001.jpg

 islande134001.jpg

   Ci dessus, deux exemples de paysage islandais, terre de volcans, où la vie n'est qu'à peine installée. A droite, une coulée de grande dimension a refroidi en surface avant de s'écouler entièrement et de laisser une galerie aux dimensions gigantesques !

 

Quand le magma rencontre de l'eau dans une fissure... un phénomène de surpression peut entrainer la formation d'une bulle de vapeur qui se dégage en créant un magnifique geyser (Islande)

 

 islande169001.jpg

 islande171001.jpg


Date de création : 03/12/2007 @ 23:13
Dernière modification : 27/01/2008 @ 18:08
Catégorie : Espace pédagogique - S.V.T.
Précédent  
  Suivant


Réactions à cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire.
Soyez donc le premier !

Visites

   visiteurs

   visiteur en ligne