Retards et Absences : démarches à respecter…

La lutte contre l’absentéisme est l’une des priorités du collège et nous souhaitons privilégier les contacts directs avec les parents. Voici donc les procédures à suivre en cas d’absence et de retards.

Lorsque votre enfant ne peut pas se rendre au collège (maladie ou autre), vous pouvez prévenir les CPE à partir de 7 h 30 tous les matins. Dès son retour, l’élève devra remettre à la Vie Scolaire un billet rose préalablement signé par les parents.
Nous vous rappelons qu’un appel téléphonique ne suffit pas.

Lire la suite

Dispositif sentinelles et référents

Les 28 et 29 janvier puis 4 et 5 février 2016, 9 élèves et adultes ont bénéficié à la demande de Mme Vergain , CPE, d’ une formation sur les phénomènes de  bouc-émissaire, violences et discriminations en milieu scolaire. Cette « équipe  » a été sensibilisée à ces phénomènes de bouc-émissaires et a reçu des outils de repérage et d’analyses efficaces afin de mieux lutter contre toutes les formes de violence, de harcèlement et d’exclusion au collège.

Financée par l’Agence Régionale pour la Santé mentale et dispensée par Eric VERDIER psychologue communautaire et fondateur du dispositif, la formation « sentinelles et référents » s’est organisée sur 4 jours pendant lesquels un parent d’élève, un éducateur de l’association » passage », le principal adjoint, la conseillère principale d’éducation, deux enseignants(les adultes référents)  et neuf élèves de 5ème et 4ème (les élèves sentinelles) ont tour à tour visionné des films, reçu des apports théoriques, échangé, et été mis en situation.

Les élèves sentinelles, tous volontaires et choisis  pour leurs qualités humaines, leur engagement et leur implication auprès de leurs camarades sont, dans ce dispositif, investis d’une double mission, repérer, réconforter les victimes de harcèlement et de violences et agir sur les témoins passifs(dans le déni de la violence faite à la victime) en les culpabilisant de ne pas intervenir  et leur faisant reconnaître la souffrance du bouc-émissaire. En aucun cas l’intervention ne portera sur la personne ou le groupe »harceleur »à propos desquels les référents joueront leur rôle.

Tous les mardis de 12h45 à 13h30, les sentinelles accompagnés d’un référent recevront les élèves qui souhaitent s’exprimer sur ce sujet et une adresse mail a été mise en place pour que ceux qui n’osent pas parler puissent se manifester de manière discrète : sent.ref.clergeon @gmail.com

Ce  dispositif qui a vocation à s’ouvrir à d’autres sentinelles et référents dans les mois à venir fonctionnera d’autant mieux que nous serons tous,enfants,parents,personnel éducatif et enseignant ou simples citoyens vigilants et attentifs aux jeunes en souffrance.

 

 

Comment traiter le thème de la mort de façon humoristique?

À travers ce chapitre, nous étudions une forme d’expression artistique présente à partir du XIVe siècle dans le décor de certaines églises: la danse macabre.

Ce diaporama vous en présente les caractéristiques:

histoire des arts danse macabre

Pour réécouter « Danse macabre » de Camille SAINT-SAËNS, cliquez ci-dessous: