Première nuit en refuge pour 13 élèves du collège

juin 22, 2017 dans 4ème, Escalade "Jeunes en montagne", Sorties - Voyages


Samedi 10 et dimanche 11 juin a eu lieu la dernière sortie du projet « Jeunes en Montagne ». Treize élèves volontaires de 4ème2 et 4ème4 sont allés dormir au refuge de La Pra dans le massif de Belledonne. Soleil, randonnée, escalade et bonne humeur étaient au rendez-vous !



Après 45 minutes de car jusqu’au parking des Quatre Chemins à Freydières, nous nous mettons en marche sur un chemin ombragé.



                 Une pause bien méritée au bord du lac du Crozet.



                  Petite école d’escalade au-dessus du lac.



    Pas évident de grimper avec des chaussures de montagne !



        Nous passons le Col de La Pra à 2186 mètres d’altitude.



Le refuge de La Pra où Mme Saint-Aman et son mari nous rejoignent pour partager ce beau moment.



Au premier plan, les jeunes alpinistes discutent et se reposent dans un décor grandiose.



Les dortoirs du refuge sont jolis mais un peu humides pendant la nuit !



Dimanche matin : pendant que certain(e)s découvrent l’escalade en dalle en face du refuge…



d’autres partent à l’assaut d’une voie de plusieurs longueurs au-dessus du lac du Crozet.



          Une sortie inoubliable ! Un grand BRAVO aux élèves !


Les 4e4 aux Trois Pucelles : le récit en images

mai 10, 2017 dans 4ème, Citoyenneté, Escalade "Jeunes en montagne", Sorties - Voyages


 Vendredi 7 avril, les 4ème4 ont parcouru les arêtes aériennes des « Trois Pucelles », dans le cadre du projet « Jeunes en Montagne ». Le temps était superbe, et la journée fut riche en émotions et en photos !



Le bus Transisère 5110 nous conduit à notre point de départ : le village de Saint-Nizier.



Nous apercevons au loin notre bel objectif : les Trois Pucelles.



 Nous commençons par une petite heure de marche en forêt…



                                 Une cordée de choc !



 Vérification du matériel : casque, baudrier et longes.



Au 1er plan : le Couteau qui défend les Trois Pucelles. A nos pieds : Grenoble. Au loin : Le Mont Blanc



  Le premier rappel : plus impressionnant que difficile !



                                Mme Sider à l’aise sur la paroi !



                                Une fenêtre sur Belledonne.



                      La fameuse tyrolienne au-dessus du vide.



                Le clou du spectacle : Selim en pleine action !


 

C’est quoi la Via corda ? Les 4ème4 répondent à toutes vos questions !

avril 2, 2017 dans 4ème, Citoyenneté, Français, Sorties - Voyages


Après avoir pratiqué l’escalade à Saint-Egrève, et exploré le trou du Pic St-Michel, les 4ème4 ont parcouru, mardi 21 mars dernier, les falaises du fort de Comboire. Pour cette troisième sortie du projet « Jeunes en Montagne », la motivation et le soleil étaient au rendez-vous !


1) Est-il compliqué de se rendre à Comboire ?

Non, pas du tout ! On peut y aller en transport en commun. Il suffit d’aller jusqu’au Prisme (avec le bus C6 ou le tram C) puis de prendre le bus 21 jusqu’à l’arrêt Col de Comboire. Ensuite, on marche au bord d’une route puis sur un sentier, et on rejoint le pied des falaises en 15 petites minutes.

2) Où se situent les falaises de Comboire ?

Les falaises de Comboire se situent sur les contreforts du Vercors. Elles s’élèvent au-dessus du village de Claix, au sud de Grenoble.

3) Qu’est-ce que la Via corda ?

La Via corda consiste à traverser une falaise pour profiter de la vue et apprivoiser le vide.

4) Quel est le matériel nécessaire pour faire de la Via corda ?

Il faut une corde, un casque, un baudrier (c’est-à-dire un harnais) et deux longes pour « cliper » les mousquetons sur les « mains courantes ». Une main courante est une corde fixée sur la paroi.

5) Comment s’encorde-t-on ?

Tous les membres du groupe sont encordés sur la même corde. Le guide marche en tête et place des protections qui relient la cordée à la paroi. Le dernier doit récupérer le matériel.

6) Quelles qualités faut-il avoir pour faire de la Via corda ?

Il faut être attentif aux consignes de sécurité, être concentré pour ne pas oublier d’enlever et de remettre la corde dans les dégaines, être patient et solidaire avec ses compagnons de cordée, être courageux…

7) Qu’est-ce qui fait le plus peur en Via corda ?

La descente en rappel ! Même si on ne peut pas tomber car le guide nous assure, c’est impressionnant de se laisser descendre dans le vide. Le plus dur est de faire basculer son corps en arrière, ensuite on s’habitue !

8) Quelle est la différence entre la Via corda et la Via ferrata ?

En Via ferrata, on utilise des échelles et des ponts suspendus pour escalader une falaise. En Via corda, on fait tout avec ses mains et ses pieds, en contact direct avec le rocher !

9) Peut-on faire de l’escalade à Comboire ?

Oui, on peut faire de l’escalade à Comboire. Des voies sont équipées pour cela.

10) Que peut-on faire d’autres à Comboire à part de l’escalade et de la Via corda ?

Si on n’est pas attiré par l’escalade et la Via corda, on peut se promener jusqu’au fort de Comboire. C’est une très belle balade qu’on peut faire sans équipement, sauf un pique-nique !

Les 4e4 au sommet !

février 9, 2017 dans 4ème, Citoyenneté, Enseignements, Escalade "Jeunes en montagne", Français, Sorties - Voyages

 

Cette année encore, Mme Périnet, professeure de lettres au collège et passionnée de montagne, fait participer l’une de ses classes à « Jeunes en montagne ».

Initié par la ville de Grenoble, ce programme permet chaque année à quelques 250 jeunes grenoblois de s’initier à la montagne et  ses pratiques et découvrir leur environnement proche.

Les élèves de 4e4 font ici le compte-rendu de leurs deux sorties, entre émotion, découverte des richesses de la montagne et solidarité.


Les 4e4 en Montagne !

« Bonjour ! Nous sommes la classe de 4ème4 du collège Lucie Aubrac. Nous allons vous présenter le projet JEUNES EN MONTAGNE, alors soyez attentifs !

Lors de nos deux premières sorties, comme pour les trois autres à venir, nous sommes financés par la Ville de Grenoble associée au C.A.F (Club Alpin Français), ce qui nous permet d’être encadrés par de vrais guides et d’avoir du vrai matos de montagne !

Grâce à ces sorties, nous découvrons les trois massifs qui entourent Grenoble (la Chartreuse, le Vercors et Belledonne) et nous pratiquons l’escalade et l’alpinisme. C’est l’occasion de se dépasser, de s’entraider et d’apprendre à faire confiance. C’est aussi l’occasion de faire le récit de nos aventures pendant les cours de Français !

Grimpade et rigolade à St-Egrève

« Le mardi 11 octobre 2016, nous sommes allés à St-Egrève en tramway (tram A puis tram E) pour escalader des falaises. Arrivés à destination, nous avons rencontré nos trois guides : Benoit, Simon et Julian (qu’on connaissait déjà car il était venu se présenter au collège). Ils étaient en train de mettre en place le matériel. On en a profité pour pique-niquer. La météo était ensoleillée mais il y avait un vent froid.

Pour escalader, nous avons eu besoin d’un casque (pour ne pas se faire mal à la tête), d’un baudrier (pour accrocher la corde et ne pas tomber) et d’un descendeur. Les guides nous ont aidés à enfiler nos baudriers et à faire le nœud de huit. Pour ne pas tomber, il fallait trouver des bonnes prises de mains et de pieds, mais même si on tombait, un élève ou un professeur était là pour nous assurer.

Certains élèves ont eu peur de la descente en rappel mais, à la fin, tout le monde s’est remis de ses émotions. Nous avons remercié nos trois guides pour cette belle journée et nous avons repris le tram pour rentrer au collège. »

Une belle journée à Lans-en-Vercors

« Le vendredi 27 janvier 2017, nous sommes allés en car à Lans-en-Vercors, accompagnés par deux professeurs. Nous nous sommes arrêtés au local de ski du Parc Paul Mistral pour récupérer le matériel que nous avions essayé en début de semaine. Le trajet jusqu’à la station de ski de Lans a duré 45 minutes. Nous avons vu trois biches et quelques élèves ont failli vomir (à cause de la route, pas des biches !).

Arrivés au parking, nous avons retrouvé nos trois guides : Julian, Ludo et Fabien. Le vent soufflait très fort. Nous avons descendu le matériel des soutes et avons mis nos chaussures de montagne. Les guides nous ont donné un casque et un baudrier chacun. Nous les avons mis dans nos sacs et nous nous sommes mis en marche. Nous avons mis 1h30 pour atteindre Le trou St-Michel. Le trajet fut difficile car certains marchaient plus vite que d’autres. Il y avait de la neige mais il ne faisait pas froid.

Avant de descendre dans le trou, nous avons pique-niqué car nous étions affamés. Puis, nous avons mis nos casques et nos baudriers et les guides nous ont fait descendre en rappel dans le trou. Certains élèves ont eu très peur et ont crié. En bas, nous avons vu tout Grenoble car le trou était au bord d’une falaise et débouchait sur une vire. C’était trop bien ! Ensuite, nous sommes remontés à la surface en grimpant avec les mains et les genoux !

Avant de reprendre la marche, nous sommes allés au bord du plateau du Vercors pour faire une photo de groupe au soleil. A la descente, nous nous sommes bien amusés en glissant sur le ventre et les fesses. Le retour en car s’est bien passé. Nous avons passé une super belle journée tous ensemble ! »

 

fkglkhlkjpmk