Terre vivante

juillet 24, 2014 dans 6ème, CDI, Club UNESCO, Ecole ouverte, Elèves allophones, Liaison écoles primaires - collège, Sciences, Sorties - Voyages


 

A 750 mètres d’altitude, un jardin qui nous invite à changer nos pratiques quotidiennes…


La session 2013-2014 du Club Unesco du collège s’est terminée le samedi 21 juin par la visite de la ferme écologique de Terre vivante située dans le Trièves.

Créée en 1994, Terre vivante veut démontrer que « l’écologie n’est pas une utopie ». Depuis 1999, c’est un centre de formation et d’apprentissages ouvert à tous les publics pour mettre en pratique jardinage biologique et écologie au quotidien.

L’un des objectifs de la visite du 21 juin dernier était de sensibiliser les élèves à la nécessité de faire évoluer les pratiques dans notre vie quotidienne, en matière d’habitat, de gestion de l’eau, d’économie d’énergie, de recyclage des déchets… Ainsi, les élèves ont participé à différents ateliers où ils ont pu mettre en œuvre leur ingéniosité et leur sens de l’observation.

Ils se sont ainsi métamorphosés en éco-architectes pour découvrir les caractéristiques de la  maison écologique, c’est-à-dire la maison qui respecte la santé de l’Homme et protège la nature. Quels matériaux utiliser ? Comment disposer les constructions pour économiser l’énergie et tirer profit au maximum des bienfaits de la nature ? Comment recycler les matériaux au lieu de les déposer à la déchetterie ? Comment chauffer efficacement l’eau…

 

Comment chauffer de l’eau en utilisant des matériaux rudimentaires : récipient en verre, feuilles d’aluminium, bout de bois… L’animatrice mesure la température pour déterminer le plus ingénieux du groupe.


 

Comment disposer les habitations pour économiser l’énergie ? Un vrai casse-tête !


 


Les élèves ont observé et admiré les jardins et les potagers de Terre vivante. Ils ont pu constater que l’absence de chimie, l’utilisation des bons outils, la gestion raisonnée de l’eau, l’association intelligente des plantes entre elles permettent de produire en harmonie avec le site naturel.

La beauté et la quiétude du cadre ainsi que les activités proposées ont permis au groupe de passer une journée belle et riche en enseignements.

 

 

Pour en savoir plus sur Terre vivante : http://www.terrevivante.org

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Le Club UNESCO à Paris

décembre 20, 2013 dans 6ème, CDI, Club UNESCO, Ecole ouverte, Liaison écoles primaires - collège, Sorties - Voyages

 

 

 

Le 7 décembre dernier, le club UNESCO du collège s’est rendu à Paris pour y rencontrer tous les clubs UNESCO de France et célébrer avec eux  le 65ème anniversaire de la Déclaration Universelle des Droits de l’Homme.

 

Le matin, les différents clubs ont participé à des ateliers-jeux qui reposaient sur les valeurs promues par l’UNESCO : la paix, l’égalité, la justice, la tolérance… Chaque groupe a réfléchi sur l’une de ces valeurs en l’illustrant par un dessin, un texte, une scène de théâtre…

 OLYMPUS DIGITAL CAMERA

 

12h30 marquait l’ouverture du repas interculturel composé de tous les mets apportés par chacun des participants.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

L’après-midi s’est poursuivie avec la projection du film Home de Yann Arthus-Bertrand : nous avons vu défiler des images de notre Terre vue du ciel, une Terre défigurée depuis des décennies par les activités de l’homme : pollution industrielle, déforestation, gaspillage des matières premières… Les images sont à la fois terribles mais rendent compte aussi de la beauté de notre planète. Yann Arthus-Bertrand alerte sur le fait que rien n’est irréversible : la prise de conscience aujourd’hui et la réorientation de notre mode de vie le plus tôt possible peut nous sauver.

 Home

Rendez-vous peut-être en décembre 2014  pour une nouvelle édition des Clubs UNESCO à Paris !

 

 

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

 

Le Club UNESCO à la rencontre de Gaston Kaboré

décembre 5, 2013 dans 6ème, CDI, Club UNESCO, Ecole ouverte, Liaison écoles primaires - collège, Sorties - Voyages

 

 

 

 

 

 

Le mercredi 27 novembre, les membres du  Club UNESCO avaient rendez-vous à 14h30 précises au cinéma Le Méliès pour visionner le film Rabi, réalisé en 1991 par le cinéaste burkinabé, Gaston Kaboré.

Que raconte le film ? Rabi est un jeune garçon de 10 ans qui vit avec sa famille dans un village de brousse. Son avenir est tout tracé : il deviendra forgeron, comme son  père. Un jour, celui-ci lui rapporte une tortue qui a manqué  le faire tomber de son vélo. Rabi oublie alors son travail d’apprenti forgeron pour s’occuper entièrement de l’animal. Irrité par l’attitude de son fils, le père décide de rendre sa liberté à la tortue.  Rabi est inconsolable. Pugsa, le sage du village, touché par son chagrin, lui offre une nouvelle tortue, énorme cette fois. Le jeune garçon tente de la domestiquer en lui infligeant des mauvais traitements et  l’animal devient pour ses camarades un objet de moqueries.

Grâce à Pugsa, Rabi va apprendre le respect de la nature et de la vie, tout simplement.

Cette belle fable écologique, qui donne à voir une société très éloignée de ce que l’on connaît, qui vit au rythme lent des saisons et de la nature, nous parle de transmission de valeurs fondamentales : le sens de la responsabilité, l’exercice de la liberté individuelle, la préservation de tout ce qui nous entoure…

 

Gaston Kaboré (à gauche) et Maxime Djeudjé

Gaston Kaboré (à gauche) et Maxime Djeudjé

 

Nous avons eu l’immense privilège que Gaston Kaboré assiste à la séance de cinéma et réponde, après la projection de son film, aux nombreuses questions du jeune public.

Ainsi, nous avons appris que Rabi est un film de commande, financée par la BBC, désireuse de favoriser le regard croisé de plusieurs cinéastes sur le thème de l’environnement. Le tournage a duré 9 semaines dans un village traditionnel situé à une trentaine de kilomètres de Ouagadougou.

Le cinéaste a confié que Rabi  est une histoire originale, mais largement inspirée de sa propre vie.

Il a insisté sur le fait qu’il a voulu dans ce film mettre en valeur la vie simple de villageois qui vivent à l’unisson de la nature, qui répond tant bien que mal  à leurs besoins fondamentaux.

Certains enfants ont remarqué la retenue et la grande  pudeur qui caractérisent l’expression des sentiments entre Rabi et ses parents ; la volonté du cinéaste de faire parler ses personnages en langue moré, la langue nationale des Mossi qui forme l’ethnie la plus importante du pays alors que les personnages auraient pu s’exprimer en français, la langue officielle au Burkina.

Gaston Kaboré a rappelé la philosophie à l’œuvre dans Rabi : « toute vie doit être respectée ».

 Ce moment passé en compagnie de Gaston Kaboré fut plein d’émotion et heureux ; c’est une chance sans pareil de pouvoir écouter un artiste qui valorise la culture mossi à travers sa langue,  mais aussi son mode vie traditionnelle et la transmission de valeurs universelles.

 

 

 

Le Journal du Club UNESCO

octobre 11, 2013 dans Club UNESCO, Ecole ouverte, Liaison écoles primaires - collège

Le film « Sur le chemin de l’école » réalisé par Pascal Plisson marque l’ouverture de la  session 2013-2014 du Club UNESCO au collège Lucie Aubrac.

Mercredi 09 octobre, les membres du Club l’ont en effet visionné ; ils ont ainsi découvert la vie  de quatre enfants vivant dans des régions déshéritées du monde et les obstacles gigantesques qu’ils rencontrent pour se rendre à l’école : des heures de marche sur des chemins caillouteux et escarpés ou des pistes ensablées, des rencontres avec des animaux potentiellement dangereux…

Ces figures héroïques et admirables de combattivité ne peuvent que susciter et  bousculer la réflexion des enfants d’ici sur la nécessité d’agir pour que le droit à l’éducation se transforme en réalité. Le film permet aussi de relativiser les difficultés rencontrées dans les systèmes éducatifs de nos pays riches en même temps que déplorer le sens  perdu de l’école pour beaucoup d’enfants.

 Nous proposons aux élèves quelques pistes de réflexion :

  •  quelles actions concrètes peut-on mettre en place pour favoriser le droit à l’éducation ?
  • quel lien entre le droit à l’éducation et les droits de l’Homme ?
  • comment sensibiliser son entourage sur le droit à l’éducation pour tous les enfants du monde ?

En prolongement du film et au terme de cette séquence, nous vous ferons part des réflexions et travaux des élèves sur ce thème.

Le CLUB UNESCO

octobre 10, 2013 dans Arts, CDI, Club UNESCO, Ecole ouverte

UNESCO

Le 25 septembre dernier étaient conviés au collège élèves et parents désireux d’en savoir plus sur la nouvelle session du Club UNESCO.

Maxime Djeudjé, représentant régional des Clubs UNESCO en Rhône-Alpes, a rappelé à cette occasion la philosophie qui sous-tend l’action de ces clubs : aider les enfants et adolescents à devenir des citoyens, grâce à la réflexion, grâce à l’engagement dans des causes fondamentales, comme le droit à l’éducation, la solidarité, l’ouverture aux autres…

Cette nouvelle session du Club UNESCO va donc se déployer autour de deux volets :

        – la citoyenneté : les élèves réfléchiront à partir de thèmes qu’ils auront choisis (la démocratie, le handicap, l’égalité homme/femme, les droits de l’enfant, la pauvreté…) et les mettront en relation avec leur environnement proche ou plus lointain. Le point d’orgue de l’année 2013 sera la journée du 07 décembre : tous les Clubs UNESCO se donnent rendez-vous à Paris pour mettre en commun leurs réflexions et travaux et faire vivre l’interculturalité, si chère à l’UNESCO.

         – l’art en mouvement : nous poursuivons cette année le projet « Connaître mon quartier, découvrir ma ville », initié en octobre 2012. L’un des objectifs est de porter un regard neuf sur le quartier de la Villeneuve, par exemple à travers les nombreuses oeuvres d’art qui y sont disséminées ; observer et accompagner les transformations en cours dans le quartier qui tente une percée sur l’extérieur ; démasquer et débusquer l’insolite et la beauté du lieu, qui souvent résistent au premier regard ou à l’oeil blasé… Nous essayerons d’établir un dialogue entre le quartier et l’histoire de la ville de Grenoble. Passer de l’un à l’autre nous aidera sans doute à mieux appréhender l’originalité et la singularité d’un quartier, qui est l’une des manifestations concrètes des utopies des années 60 et 70.

Le Club UNESCO se réunit tous les mercredis de 13h30 à 15h au collège. Nous vous tiendrons informés régulièrement des activités réalisées et des projets mis en place. 

 

 

fkglkhlkjpmk