Rentrée des classes 2020

août 25, 2020 dans Non classé

Affichage Rentrée 2020ATTENTION: LE PORT DU MASQUE EST OBLIGATOIRE DANS TOUT LE COLLEGE ET DOIT ETRE FOURNI PAR LES FAMILLES;

SANS MASQUE, LES ELEVES NE POURRONT PAS ACCEDER AU COLLEGE.

MERCI DE VOTRE COMPREHENSION.

Le dessin de presse pour rire et réfléchir

janvier 11, 2020 dans Arts, Citoyenneté, Education aux médias, Non classé

 

Depuis 2018, des collégiens et lycéens de Grenoble s’emparent du dessin de presse, pour décrypter, commenter et représenter l’actualité, aux côtés de dessinateurs journalistes professionnels. Au collège Lucie Aubrac, Katy Munoz, professeure d’arts plastiques, accueille depuis un an le dessinateur Jacques Sardat, dit clé de 12, pour initier les élèves à l’art difficile du dessin de presse : il s’agit, en quelques coups de crayon, de parler de l’actualité, pour provoquer le rire et susciter la réflexion.

Cette année, les collégiens ont planché sur le thème du harcèlement. Vous trouverez ci-dessous quelques-uns de leurs dessins.

Depuis le 07 janvier 2015 et les attentats contre les dessinateurs de Charlie Hebdo, le dessin de presse est devenu le symbole de la liberté d’expression.

Transmettre l’art du dessin de presse auprès des jeunes, c’est non seulement rendre hommage aux dessinateurs assassinés ou bâillonnés dans le monde entier mais aussi apprendre la distance nécessaire qui permet de rire de soi et parler des sujets les plus sensibles, qu’ils soient politiques, économiques, sociaux ou religieux.

« Un dessin réussi prête à rire. Quand il est vraiment réussi, il prête à penser. S’il prête à rire et à penser, alors c’est un excellent dessin ». Tignous, dessinateur à Charlie Hebdo, assassiné le 07 janvier 2015.

Vers la cité éducative

janvier 6, 2020 dans Liaison écoles primaires - collège, Non classé, Réseau

La Cité éducative, dispositif phare du ministère concernant 80 territoires prioritaires, dont celui de Grenoble/Echirolles, peut encore paraître bien abstrait pour les personnels et les parents. Néanmoins, après une longue phase de concertation, elle s’apprête à rentrer dans leur quotidien. Petit tour d’horizon de ce big bang en douceur, destiné à ré-intéroger nos manières de travailler.

lagrandeallianceeducative

La connaissance par les équipes du projet de Cité éducative est inversement proportionnelle aux moyens pourtant importants dont il disposera pourtant. En effet, ce dispositif phare du ministère de l’éducation nationale est doté de plus de 100 millions d’euros (2019-2022) pour l’ensemble des 80 territoires labellisés en septembre dernier. Néanmoins, si sa concrétisation prend du temps, c’est parce que depuis les principaux acteurs de la Cité éducative Grenoble/Echirolles multiplient les tours de table en vue de définir des objectifs et un plan d’action commun à ces réseaux aux pratiques forcément diverses. Une démarche forcément longue et parfois fastidieuse pour accorder les violons et réfléchir aux synergies possibles pour rendre plus efficace l’intervention de ces acteurs qui maillent sans parfois jamais se rencontrer les parcours de vie des jeunes de 3 à 25 ans. Mais il semble que ce soit l’objet même de cette cité éducative : induire une alliance éducative entre des partenaires naturels ; tordre le bras aux méfiances réciproques en obligeant la mise en cohérence des dispositifs pour un meilleur maillage du territoire au profit des jeunes, mais aussi de tous les acteurs de la Cité éducative. En bref, favoriser la systématisation de procédures qui tiennent souvent aux liens interpersonnels de ces différents acteurs ; si elles n’existent pas les produire grâce à l’existence d’une instance chargée de favoriser une plus grande transversalité et complémentarité dans la réflexion et la mise en œuvre de son action.  Néanmoins, la Cité éducative ne repose pas uniquement sur la mise en lien, mais pourra mettre de l’huile (pécuniaire) dans les rouages des différents réseaux pour répondre aux problématiques les plus prégnantes comme le manque de personnels de santé dans les écoles ou de structures d’accompagnement à la scolarité dans le quartier. La 1ère phase vient tout juste de se terminer. Les objectifs étant maintenant fixés, les appels à projets devraient rapidement se concrétiser selon un timing très serré.


 

Les objectifs de la Cité éducative

Conforter le rôle de l’école

Rechercher une meilleure mixité sociale et scolaire ; Améliorer le bien-être de tous, élèves et personnels ; Renforcer le suivi personnalisé des élèves en amont et sur la durée  ; Encourager l’ambition scolaire ; Encourager la coopération avec les parents ; Renforcer les alliances éducatives à l’interne et avec les partenaire

Promouvoir la continuité éducative

Favoriser la socialisation précoce des enfant ; Faciliter l’implication des parents et les conditions d’exercice de la parentalité ; Développer la prévention santé-hygiène ; Favoriser la persévérance scolaire et la lutte contre le décrochage ; Promouvoir l’éducation artistique et culturelle ; Développer la pratique sportive et les activités de bien-être corporel ; Mieux diffuser la culture scientifique et technique ; Investir davantage les lieux et les temps où les services publics sont en retrait ; Développer l’accompagnement personnalisé des jeunes ; Promouvoir les valeurs collectives et la prévention des risques

Ouvrir le champ des possibles

Faire découvrir les filières de formation et du monde du travail ; Favoriser la maîtrise de la langue et lutter contre l’illettrisme et l’illectronisme ; Aider à l’insertion professionnelle des jeunes sans qualification ; Développer la mobilité et les rencontres : voyages de découverte, mobilités scolaires et éducatives ; Promouvoir l’ouverture culturelle et citoyenne ; Participer à la société numérique de demain ; Offrir à tous un « droit à la ville »

 

 

 

 

Les échos du réseau N°6

janvier 6, 2020 dans Liaison écoles primaires - collège, Non classé, Réseau

Capture

Le journal du réseau est dans les kiosques !

Il suffit de cliquer sur le lien ci dessous pour pouvoir le consulter en ligne.

https://joom.ag/tWye

Très bonne lecture à toutes et à tous

Dans le saint des saints des pompiers

janvier 6, 2020 dans Citoyenneté, Non classé, Sorties - Voyages

La convention désormais signée, le SDIS de l’Isère est désormais un partenaire privilégié de la classe pompiers du collège Lucie Aubrac. Ce partenariat qui s’oriente vers la labellisation « Cadets de la sécurité civile »permet aux élèves de bénéficier d’un accompagnement renforcé et surtout de pouvoir se rendre dans les lieux emblématiques de la chaîne du secours en Isère. De la caserne de Saint-Martin-d’Hères en passant dans le centre d’entrainement très prochainement, les élèves se sont cette fois-ci rendus au centre de traitement de l’alerte (CTA) à Fontaine où sont centralisés l’ensemble des appels au 18 dans le département.

20191219_155027

Le centre de traitement de l’alerte situé à Fontaine centralise l’ensemble des appels aux pompiers dans le département de l’Isère. Les élèves sont donc rentrés dans le Saint des Saints, c’est à dire au tout début de la chaine de secours et d’assistance aux personnes. Dans une ambiance silencieuse et concentrée, c’est ici que des pompiers spécialement formés au traitement des informations décident d’envoyer ou non un équipage sur les lieux. Cela nécessite une prise de décision rapide, sans véritable droit à l’erreur avec, au bout du fil, des personnes souvent déboussolées.

20191219_151626

Les élèves de la classe pompiers ont ainsi pu découvrir l’envers du décors en compagnie de pompiers professionels ravis de transmettre et de sensibiliser la jeune génération aux gestes qui sauvent. Le premier d’entre eux étant de donner les informations correctes afin de permettre aux équipes de secours de gagner un temps souvent précieux. Le CTA incarne concrètement et donc plus facilement ce que les élèves essayent de transmettre lorsqu’ils se rendent faire de la sensibilisation auprès de leurs camarades de CM2. Nul doute qu’ils agrémenteront désormais leurs ateliers d’anecdotes directement glanées chez les pompiers du CTA.

20191219_151932

Les élèves, aux côtés des pompiers du CTA ont simulé un appel de détresse pour voir comment celui ci était traité. Ils ont pu se rendre compte du degré de précision nécessaire pour permettre aux pompiers de faire au plus vite. Ici, un plan du quartier de la Villeneuve, à la montée d’immeuble près.

20191219_162039

Avant de rentrer au collège et pour se dégourdir un peu les jambes, les pompiers du CTA ont permis aux élèves de fréquenter les appareils de sport grâce auquel ils entretiennent leur condition physique.

 

 

 

 

 

 

Une journée contre l’échec scolaire

janvier 6, 2020 dans Accompagnement éducatif, Citoyenneté, Non classé

plénière JRES
Organisé par l’AFEV au collège Lucie Aubrac, la 12° journée de refus de l’échec scolaire a permis de mobilier près de 80 professionnels jeunesse mobilisé au quotidien dans les quartiers pour lutter contre la fatalité des inégalités.

« Les inégalités sociales sont la cause principale des difficultés scolaires rencontrées par les élèves de nos territoires« . Si ce constat est largement partagé parmi les acteurs de l’accompagnement des jeunes des territoires QPV de la métropole grenobloise réunis mercredi 6 novembre au collège Lucie Aubrac sous l’égide de l’AFEV, il n’est jamais inutile de le répéter. Encore moins de faire se rencontrer les différents acteurs qui oeuvrent au quotidien et qui sont comme un maillon différent mais pas toujours complémentaire de cette immense chaine permettant d’essayer d’y remédier, du moins d’en atténuer les effets délétères sur l’avenir du jeune et des quartiers où ils habitent.
De l’association AFEV qui propose de l’accompagnement individuel au domicile de l’enfant du CM1 à la seconde, en passant par le dispositif devoirs faits mis en place dans les collèges, ou par les associations d’éducation populaire et les municipalités de Grenoble ou d’Echirolles parties prenantes de la Cité éducative Lucie Aubrac / Jean-Vilar /Olympique, tous disposent d’une forme d’expertise qu’il s’agirait de mettre en commun pour renforcer l’efficacité de leurs interventions respectives.
En effet, après avoir partagé en plénière un diagnostic, l’ensemble de ces acteurs s’est mis autour d’une table pour jeter modestement les premières pierres d’un dialogue au long cours visant à dénouer les incompréhensions et créer un début de culture commune. L’objectif qui était sur toutes les lèvres, et qui rejoint la démarche de la Cité éducative : renforcer la cohérence de tous ces dispositifs et de ces acteurs pour permettre à tous les jeunes de trouver une solution visant à l’accompagner au mieux dans son parcours scolaire et de vie. Ainsi, si le constat et le diagnostic sur les inégalités et les difficultés scolaires peuvent souvent paraître très décourageant, le chemin encore long et semé d’embuches, cette démarche a au moins eu le mérite, au travers d’exemples de réussite (voir par ailleurs), de regonfler le moral des troupes et de dresser une feuille de route pour lutter contre la fatalité.


L’accompagnement individualisé de l’AFEV monte encore en charge

A l’origine de cette 12° journée de refus de l’échec scolaire, l’AFEV, association nationale, bien implantée dans l’agglomération grenobloise, notamment dans le quartier Mistral et ses résidences solidaires, propose cette année pour les élèves de  CM2 et de sixième du réseau Lucie Aubrac une vingtaine d’accompagnements individualisés  deux heures par semaine à domicile avec des étudiants des universités grenobloises. Une façon d’être accompagné dans sa scolarité au moment toujours délicat du passage entre l’élémentaire et le collège. Au programme : aide aux devoirs mais aussi accompagnement plus global et ouverture culturelle avec des sorties au musée, à la bibliothèque, la participation à des rencontres sportives, à des représentations culturelles (théâtre et/ou concert). Dans le cadre nouveau de la Cité éducative, l’association s’apprête également à proposer un accompagnement aux élèves de troisième/seconde, toujours selon les mêmes modalités. En effet, la marche entre le collège et le lycée, qu’il soit général ou professionel semble encore plus haute pour les élèves du REP+ Lucie Aubrac. Une façon donc d’être encore mieux épaulé pour cette transition pas toujours évidente, orientation et premières échéances vraiment importantes n’aidant pas toujours.


 

Retours sur un accompagnement bénéfique

Une partie de la plénière était consacrée au témoignage d’une mère dont l’enfant était suivie à domicile du CM1 à la 5° par Emma, une bénévole étudiante de l’AFEV. Il s’agissait de détailler les bienfaits de cet accompagnement sur des aspects que l’ont imagine pas toujours. Certes, l’aide aux devoirs occupe une place importante et a permis à l’élève de progresser dans toutes les disciplines, que ce soit dans les résultats mais surtout dans sa méthode et son organisation. Mais les effets se sont faits également sentir sur sa motivation, le sens qu’elle donne à l’école, sur sa confiance en elle et ses capacités, en bref, une contribution notable à une scolarité plus sereine et apaisée. Néanmoins, on ne parle pas ici d’une recette magique, mais plutôt d’une relation de confiance qui s’est nouée au fil du temps, entre l’étudiante et la jeune, mais également sa famille. Une alchimie qui a pris malgré les premières légitimes réticences  à faire pénétrer un « étranger » dans l’intimité de la famille.


« Enfances de classe. De l’inégalité parmi les enfants » de Bernard Lahire

Au départ de cette journée de refus de l’échec scolaire, une question : Naissons-nous égaux ? Le livre « Enfances de classe » dirigé par le sociologue Bernard Lahire et présenté en plénière par l’un de ses collaborateurs Julien Bertrand tente de relever le défi de regarder à hauteur d’enfants les distances sociales afin de rendre visibles les contrastes saisissants dans leurs conditions concrètes d’existence. Menée par un collectif de 17 chercheurs, auprès de 35 enfants âgés de 5 à 6 ans issus des différentes fractions des classes populaires, moyennes et supérieures, l’ambition de cette enquête est de faire sentir, cette réalité incontournable : les enfants vivent au même moment dans la même société, mais pas dans le même monde. En donnant à voir ce qui est accessible aux uns et inaccessible aux autres, évident pour certains et impensable pour d’autres dans des domaines aussi différents que ceux du logement, de l’école, du langage, des loisirs, du sport, de l’alimentation ou de la santé, cet ouvrage met sous les yeux du lecteur l’écart entre des vies augmentées et des vies diminuées. Il éclaire les mécanismes profonds de la reproduction des inégalités dans la société française contemporaine, et apporte ainsi des connaissances utiles à la mise en œuvre de véritables politiques démocratiques.

(Source : présentation de l’ouvrage site éditions du Seuil)

 

 

 

 

Atelier théâtre

novembre 28, 2019 dans Non classé

1ère semaine de l’atelier théâtre avec Anne-Claire Brelle, de la compagnie des apatrides

 

IMG_0157 IMG_0149

Une trace dans le paysage

novembre 7, 2019 dans Arts, Ecole ouverte, Non classé

 


L’Ecole ouverte qui s’est déroulée les 21, 22 et 23 octobre dernier au collège Lucie Aubrac a accueilli le plasticien Yves Monnier. Celui-ci a proposé aux écoliers participants de produire une œuvre et de la transmettre sur un temps long aux générations futures. L’oeuvre une fois réalisée sera laissée pendant plusieurs mois au paysage et soumise aux aléas météorologiques et environnementaux de toutes sortes. Que restera-t-il alors de l’oeuvre ? Qu’est-ce qui sera transmis une fois que le temps et les éléments naturels auront fait leur travail ? Yves Monnier expérimente ainsi avec les élèves l’idée que le paysage est un matériau qui agit matériellement et poétiquement sur l’ œuvre créée.

  « Dans mon travail, je questionne la fragilité et la matérialité des images »  Yves Monnier

Les différentes phases de l’action :

  • deux groupes d’élèves ont été constitués
  • chaque groupe a choisi un thème fédérateur illustré par une image ( l’utilisation d’une carte mentale a permis d’organiser les idées du groupe et de dégager le thème, à partir d’un souvenir, d’une émotion, d’un fait d’actualité…)
  • une fois l’image choisie, elle est passée au calque noir et blanc
  • un sticker vinylique est contrecollé sur une plaque de fermacell à l’aide de chiffons
  • avec l’aide du vidéoprojecteur, l’image est projetée sur le sticker et les élèves la reproduisent en la décalquant avec des marqueurs indélébiles. Les zones imprimées en noir sont coloriées
  • avec des scalpels, délicatement et en surface, les zones sombres du pochoir sont découpées puis retirées
  • une fois le pochoir réalisé, il ne reste plus qu’à choisir un lieu pour le déposer : ce sera une terrasse du collège au premier étage.

 

Les deux œuvres réalisées par les élèves pourront alimenter la plateforme Mémoires Contemporaines sur laquelle Yves Monnier propose au visiteur d’y déposer une image, une photo qui appartient à son paysage mental personnel et que l’artiste retravaillera à l’aide des éléments naturels.


La session de l’Ecole ouverte s’est terminée par une séance au cinéma le Méliès avec le visionnement du film d’animation Shaun le mouton, la ferme contre-attaque et la visite de la Maison de l’image située au 97, galerie de l’Arlequin où l’animatrice Mathilde nous a présenté quelques-unes des activités proposées par la Maison de l’image : la photographie, la réalisation de courts-métrages et d’émissions de radio… En février 2020, la Maison de l’image sera au coeur de la prochaine session de l’Ecole ouverte !

 


Vous pouvez retrouver le projet artistique du plasticien en consultant le site officiel  yvesmonnier.com

et  la plateforme   www.memoirescontemporaines.com


Remise des diplômes 2019

octobre 22, 2019 dans Non classé

C’est dans une ambiance conviviale que les 53 élèves du collège ont reçu des mains de M. Le Maire E. Piolle, de M. Sergi ancien Principal du collège et nouveau proviseur du Lycée Mounier, ainsi que de leurs professeurs principaux, leur diplôme du DNB.

Moment symbolique, l’obtention du diplôme national du brevet ponctue la fin de la scolarité commune à tous les collégiens avant qu’ils n’entrent dans une autre phase de leur scolarité, plus spécifique.

Dans cette perspective, une cérémonie républicaine de remise de diplôme du DNB ou du CFG, à destination des lauréats de la session de l’année scolaire précédente, prend tout son sens.

Cette cérémonie a rassemblé la communauté éducative, des élus du territoire – maire, conseillers départementaux, etc. – et les partenaires réguliers du collège autour des élèves qui ont achevé leur parcours scolaire commun. Elle a également permis de rappeler le rôle essentiel de l’École dans la République et de féliciter les élèves qui ont obtenu leur premier diplôme. Ce fut l’occasion de renforcer les liens entre le collège et les différents établissements dans lesquels ses anciens élèves de troisième poursuivent leur formation (lycées généraux et technologiques, lycées professionnels, centres de formation d’apprentis…).

3 élèves ont également été mis à l’honneur avec l’obtention du DELF (diplôme d’étude en langue française).

Félicitations à tous nos lauréats.

Nous vous souhaitons une excellente poursuite d’études.

IMG_4108

La rentrée en chansons

octobre 22, 2019 dans Non classé

1016600-1282505

Les élèves du collège se sont retrouvés le lundi 07 octobre 2019 au jardin des plantes de Grenoble, accompagnés de leur professeur d’éducation musicale Mme Pinero pour chanter devant une assemblée nombreuse, composée de la secrétaire générale, de la directrice académique, des inspecteurs, des chefs d’établissement, et des personnels du rectorat.

Cette 2ème année de la rentrée en chansons voulue par Mme La rectrice a été l’occasion pour nos élèves de montrer leur enthousiasme, leur savoir faire et leur joie de vivre. Ils s’en sont donnés à « Choeur joie »

Félicitations à eux pour ce très beau récital. Une grande fierté de les écouter.

Vous pouvez les écouter ici à 9min 22s : http://www.telegrenoble.net/replay/le-jt_30/solidarite-dechets-defi-cosson-7-octobre-2019_x7mayi6.html

IMG_4103 IMG_4105

C’est bientôt la rentrée

août 26, 2019 dans Non classé

C'est la rentrée ! Affichage rentrée 2019 site internet

 

 

Elèves sentinelles en visite à la caserne ..

juillet 3, 2019 dans Non classé

Les élèves sentinelles du collège ont eu la chance de rendre visite à la caserne des pompiers de Saint-Martin-d’Hères le 21 juin 2019 !

Une visite riche en émotions et pleine d’enthousiasme comme le montrent les différentes photos !

20190621_113223

20190621_105414

20190621_113706

20190621_113811 (1)

20190621_114237

20190621_110151

20190621_105914

20190621_112904

20190621_112950

20190621_113015

20190621_112856720190621_113056

Ainsi, à la rentrée prochaine, un groupe de 11 élèves de Quatrième vont pouvoir suivre l’option « classe pompiers » !

Que de beaux projets citoyens et solidaires en perspective !

URGENT : D. N. B. 2019

juin 24, 2019 dans Non classé

canicule

Manoeuvres des sapeurs-pompiers au collège

juin 21, 2019 dans Non classé

Le mercredi 12 juin 2019, les sapeurs-pompiers ont procédé à quelques manœuvres

face aux élèves de Troisième mais aussi aux élèves sentinelles du collège !

886C02AE-7BE3-420C-BDAF-4C9C480B3471EAC55331-2D16-43EA-9046-5416FEBFAF0E8A070E9A-75FB-4F65-BB5C-0DC924D5AA45D7BFEE65-1528-4D45-B490-6B6C44AF6768

Une matinée très enrichissante qui a permis également de les remercier

pour leur intervention lors de l’incendie du collège Lucie Aubrac – Arlequin.

74F6857E-F13F-41EF-B22A-A4FC7A90F877

Encore merci à eux !

La classe de 4ème 2 au sommet des Trois Pucelles !

juin 21, 2019 dans Non classé

 

La classe de 4ème 2 au sommet des Trois Pucelles !

 

Cliquez vite sur notre article pour découvrir nos impressions, nos photos et même nos vidéos !

DCIM100MEDIADJI_0096.JPG

« Trop dure la montée mais j’adore la descente ! » Allyah

« La marche d’approche était hyper longue mais ça fait du bien pour le corps, je me suis défoulée. » Médina

Photo2  Photo3

« La descente en rappel, c’était génial, même si au début ça faisait des frissons… »

Photo4

« La traversée de l’arête, c’était trop bien et amusant. » Hafsa

« J’ai failli mourir ! » Allyah

Photo5

Photo6

« La vue depuis le sommet des Trois Pucelles était magnifique, on a pu repérer plein de bâtiments. » Soumeya

« On avait une très belle vue, sur toute la ville. » Lydia

DCIM100MEDIADJI_0044.JPG

« Dommage que la tyrolienne ne soit pas plus longue ! » Sofiane

« Pour la tyrolienne, je pensais que j’allais avoir beaucoup plus peur mais en fait non, je me sentais plutôt libre. » ChaïmaPhoto8Photo9

« J’ai adoré. J’adore l’escalade ! Grâce à ce jour-là, je n’aurai plus jamais peur du vide ! » Chaïma

dav

« J’ai trouvé que cette journée était super ! » Abd’allah

« Je suis très fière de mes élèves ! » Mme Périnet

La preuve en vidéo !

 

Ces deux films ont été réalisés par l’un de nos guides : Simon Duverney.

Action nettoyage 14 mai 2019

mai 7, 2019 dans Non classé

Le mardi 14 mai 2019,

de 17 h 00 à 18 h 00,

le C. V. C. vous propose de venir nettoyer les abords du collège.

Cette action citoyenne sera suivie d’un petit goûter !

Venez très nombreux !

Les membres du C. V. C.

Journée d’escalade pour la classe de 4ième 2

mars 30, 2019 dans Non classé

Le mardi 26 mars, les élèves de 4eième 2 ont profité de l’arrivée du printemps pour aller grimper sur les contreforts de la Chartreuse.

Le récit de notre sortie en images …

 Escalade 01

Située à Saint-Egrève, à dix minutes de l’arrêt de tram E Muret, la falaise des Brieux offre une quarantaine de voies de 15 à 25 mètres de hauteur.

 Escalade 02

Avant de grimper, les élèves révisent d’abord le nœud d’encordement appelé « nœud de huit » .

Escalade 04Escalade 03

Sous l’œil attentif des guides, les élèves révisent ensuite l’assurage en cinq temps.

Escalade 05Escalade 06

 La séance d’escalade peut alors commencer !

En escalade, il ne suffit pas de savoir grimper, il faut aussi faire confiance à son assureur pour oser se suspendre dans le vide et se faire « mouliner ».

Pour finir la séance avec des sensations fortes, les guides ont même installé une tyrolienne !

Escalade 07Escalade 08

Escalade 10Escalade 11Escalade 12Escalade 13

Un grand merci à nos accompagnateurs : Mme Sider et M. Calvino.

Escalade 14

Notre prochaine mission : libérer les Trois Pucelles du Vercors !

Séjour à Barcelone

mars 19, 2019 dans Non classé

JOUR 4

Sortie en bateau Las golondrinas

Barcelone 50

Barcelone 48

Barcelone 49

Visite du musée d’histoire de la Catalogne

Barcelone 47

Barcelone 46

Barcelone 45

Barcelone 44

et sur la terrasse du musée …

Barcelone 43

Fin d’après-midi Playa de Barceloneta

Barcelone 42

et dernier repas avant le départ à la caféteria El fresco

Barcelone 41

Barcelone 40

JOUR 3

Stade du FC Barcelone Camp Nou

Barcelone 32

Barcelone 31

Barcelone 34

Barcelone 33

La sagrada familia

Barcelone 311

Barcelone 317

Barcelone 313

Barcelone 315

Barcelone 316

Barcelone 312Barcelone 314

JOUR 2

Programme de la journée : les Ramblas, el mercado de la Boqueria

Barcelone25

Barcelone24

Barcelone23

; l’après-midi, el pueblo espagnol et le parc Guëll.

Barcelone22

Barcelone21

Barcelone26

JOUR 1

Chers parents,

vos enfants sont bien arrivés à Barcelone (vers 18 h 15) comme le prouvent les deux photos ci-dessous.

Barcelone 1

 Barcelone 2

Avant leur arrivée dans la capitale de la Catalogne, ils ont fait une halte à Figueras !

 Figueras

Nous leur souhaitons un excellent séjour !

Rencontre avec la CSF 38 et la FCPE

mars 8, 2019 dans Non classé

Le mardi 12 mars, de 16 h 00 à 18 h 00, en salle théâtre, une rencontre avec la CSF 38 et la FCPE du collège Lucie Aubrac vous est proposée.

L’ordre du jour est faire un point d’étape quant à la reconstruction du collège.

Tout autre point concernant la vie de vos enfants au sein du collège pourra être, bien entendu, abordé !

Nous vous espérons nombreux lors de cette prochaine rencontre !

Retour de Radio Villeneuve

février 13, 2019 dans Non classé

La radio du collège Lucie AUBRAC est repartie.

Pour son nouveau lancement, vous pourrez bientôt entendre les élèves de la classe de 6ème 2 qui racontent une semaine de leur vie dans le collège. Après 2 semaines passées à mettre en forme et rédiger leurs idées, accompagnés de leurs professeurs de français et d’histoire-géographie, ils sont maintenant dans l’étape de l’enregistrement des bandes sons. Dès que le montage sera terminé, vous pourrez les écouter ! Gardez l’antenne ouverte …Radio1

fkglkhlkjpmk