Sous la pluie, les chants

Le Dauphiné libéré, édition du jeudi 9 mai 2019

Malgré la pluie, beaucoup de monde était venu assister à la commémoration de l’armistice du 8 mai 1945, soixante-quatorze ans plus tard, devant le monument aux morts de Cluses, place Charles de Gaulle. Cette année, une belle présence du collège Anthonioz de Gaulle dont les élèves ont lu plusieurs textes, – dont un extrait du roman historique de Victor Hugo, Notre Dame de Paris -, puis interprété la Marseillaise ou le chant des partisans. « À chaque homme sa pierre, à chaque génération sa contribution », citait le principal de l’établissement pour exprimer aux jeunes, ce passage de témoin salutaire.

Un commentaire

  1. Il faisait si beau le jour du 11 novembre. La météo nous joue décidément bien des tours. Cela n’entama pas le bel enthousiasme des collégiens chanteurs.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *