Les 5e assistent à une conférence de Mme Grard sur l’association ATD Quart-Monde

Jeudi 27 mai 2021, le collège Geneviève Anthonioz-de Gaulle a accueilli Madame Marie-Aleth Grard, présidente actuelle de l’association ATD Quart-Monde. Cette journée aurait dû avoir lieu en mai 2020 dans le cadre des festivités liées au centième anniversaire de la naissance de Geneviève de Gaulle-Anthonioz, mais la pandémie de la Covid-19 a imposé le report de ce projet.

Mme Grard est intervenue devant trois classes de 5e et les élèves éco-délégués de 5e pour présenter aux élèves ce qu’est une association et plus particulièrement l’association ATD Quart-Monde, son histoire et ses missions, ainsi que ce que signifie s’engager dans une association. Laissons la plume aux élèves qui nous résument ce qu’ils ont retenu de cette conférence.

Ce jeudi 27 mai, j’ai assisté à une conférence lors de laquelle j’ai rencontré Mme Grard. Elle nous a présenté l’association ATD Quart-Monde qui vient en aide aux plus pauvres. L’association organise des festivals lors desquels ils se rassemblent pour faire des activités culturelles, des jeux, lisent des livres aux plus jeunes, chantent… Mme Grard nous a aussi raconté ce qui lui a donné envie de rejoindre l’association quand elle a eu vingt ans. Ma phrase préférée de la conférence est celle prononcée lorsque Mme Grard a présenté Joseph Wresinski : « c’est un homme très intéressant avec au final une très belle histoire qui a pourtant débuté dans la grande pauvreté… ». Merci Madame d’être venue nous parler.

Elfine O.

ATD = Agir Tous pour la Dignité ou Aide à Toute Détresse. C’est une association qui a été créée en 1957 par le père Joseph Wresinski avec des familles vivant dans un camp bidonville. Geneviève de Gaulle-Anthonioz fut nommée présidente d’ATD Quart-Monde en 1964 et elle l’est restée pendant 34 ans. Actuellement c’est Mme Grard qui en est présidente.

Le but de cette association est de reloger ceux qui n’ont pas de logement, d’améliorer leurs conditions de vie et de les initier à la vie culturelle en leur prêtant des livres et en les emmenant au théâtre.

Victor G.

Lors de la conférence, Madame Marie-Aleth Grard nous a expliqué comment et pourquoi elle était la présidente de l’association ATD Quart-Monde. Puis nous avons regardé une petite vidéo sur la vie de Joseph Wresinski. Mme Grard nous a aussi parlé de Geneviève de Gaulle-Anthonioz. Elle nous a raconté l’histoire des jouets Playmobil qui avaient créé des figurines montrant la pauvreté puis qui les ont retirées de la vente.

Elif E.

J’ai vraiment adoré la vie de Mme Grard : elle nous a parlé de sa jeunesse, de ses études de photographie, de son mariage, de son engagement contre la pauvreté. Elle nous a appris ce que signifiait les lettres ATD dans le nom de l’association : Agir Tous pour la Dignité.

Fatih U.

Mme Grard est venue au collège pour nous expliquer les actions de l’association ATD Quart-Monde. Une de leurs actions principales est la mise en place de lectures ouvertes en extérieur. Cela permet à toutes les personnes de pouvoir participer. Ces lectures ont lieu chaque semaine, à un horaire et un lieu réguliers, dans les pays développés comme la France et dans ceux en voie de développement comme au Congo. Lors de ces lectures en extérieur, l’association invite des artisans du quartier à venir montrer leur travail.

Théo I.

Jeudi matin, j’ai été invité à la conférence d’ATD Quart-Monde. Je pensais que ce serait banal et que je m’ennuierais mais mais j’ai été très surpris par la tonicité et la gentillesse de Mme Grard sur l’engagement dans une association. Elle nous a expliqué son engagement dans l’association ATD Quart-Monde. Elle nous a montré une vidéo sur Youtube qui était drôle et explicative : j’ai ainsi compris que ATD Quart-Monde luttait contre la pauvreté en France.

Arouna C.

En tant qu’éco-déléguée, j’ai apprécié la conférence de Mme Grard : elle nous a présenté l’association, elle nous a parlé de son métier et de ses combats contre la pauvreté et pour le respect de l’environnement.

Vione S.

C’était une conférence fantastique avec Mme Grard : elle nous a parlé de son engagement dans l’association ATD Quart-Monde. Elle nous a appris que chaque être humain avait une capacité, même une personne qui est au chômage et qui a pu montrer à ses enfants, grâce à l’association, qu’il pouvait travailler le cuir et fabriquer des objets. Mme Grard nous a aussi raconté que des enfants de l’école primaire avaient écrit à l’entreprise Playmobil pour leur demander d’arrêter de fabriquer des jouets qui montraient un homme pauvre sur un banc avec une bouteille d’alcool à la main. Mme Grard nous a appris que si nous sommes face à des situations telles que celles-ci, nous devions nous défendre et que ATD Quart-Monde pouvait nous aider et aider les plus pauvres. Si Mme Grard d’ATD Quart-Monde est venue dans notre collège, c’est grâce à Geneviève de Gaulle-Anthonioz : Geneviève était une fille qui a tout vécu, elle a été en prison puis dans un camp où elle a subi les humiliations. Elle a donc compris plus facilement que d’autres la pauvreté du bidonville et elle s’est battue pour que les pauvres aient des logements, de la nourriture et des livres.

J’ai vraiment apprécié cette conférence, même si je n’ai pas osé poser de questions à Mme Grard.

Eda T.

La dame a beaucoup parlé, elle était gentille. J’ai été impressionné qu’elle ait connu Madame de Gaulle-Anthonioz et qu’elle ait pu lui parler. J’ai bien aimé le fait que son association s’intéresse aux gens pauvres : ça m’a donné envie de faire une action pour lutter contre la misère.

Amir R.

Voici ce que j’ai retenu de la conférence de Madame Grard : elle a 60 ans et elle a passé 40 ans de sa vie à ATD Quart-Monde. Elle a eu envie de rejoindre cette association quand une de ses amies l’invite à sa cérémonie de mariage et lui explique qu’avec son mari, ils allaient démissionner de leur travail respectif et tout quitter pour s’engager dans l’association. ATD Quart-Monde signifie Aide à Toute Détresse et le Quart-Monde est représenté par les gens oubliés ou dans la très grande pauvreté. À ATD Quart-Monde, il y a 450 volontaires, 6 270 alliés et 2 260 militants. Ils vont dans des quartiers défavorisés pour apporter des livres neufs, des coloriages, des exercices… Mme Grard a dit que rien n’était trop beau pour les plus pauvres. ATD Quart-Monde organise aussi des festivals, des petits concerts et des activités de bricolage.

Mme Grard a connu Geneviève de Gaulle-Anthonioz pendant vingt ans et elle lui a succédé en tant que présidente d’ATD Quart-Monde. Geneviève de Gaulle-Anthonioz s’est d’abord engagée en tant que résistante pendant la Seconde Guerre mondiale. Elle a été dénoncée et arrêtée en juillet 1943. Ensuite, elle a été déportée en février 1944 au camp de concentration de Ravensbrück. Elle s’est engagée dans ATD Quart-Monde pour refuser l’inacceptable, elle veut aider les plus démunis à se reconstruire et à prendre soin d’eux.

J’ai beaucoup aimé cette conférence, elle m’a appris de nouvelles connaissances et informations. Cela m’a aussi donné envie de faire plus de petits gestes pour aider les autres car cela peut faire une grande différence.

Charlotte J.

La conférence m’a appris que ATD Quart-Monde était une association qui venait en aide aux plus démunis. Son but est de mettre fin à la pauvreté et à la misère. ATD Quart-Monde vérifie que les droits de l’Homme et la dignité de tout être humain sont respectés. L’association intervient auprès des plus pauvres, dans les écoles et les institutions, mais aussi elle agit pour faire changer les lois de notre société.

Olivia Y.

La conférence m’a bien plu. J’ai découvert l’association ATD Quart-Monde : c’est une association qui aide les pauvres et ceux qui sont en difficulté. C’est une association loi 1901 comme les Restos du Cœur et la Croix Rouge. L’intervenante nous a expliqué que dans le monde, il y avait beaucoup de personnes qui souffraient du manque de nourriture. Au début de sa carrière, elle voulait faire de la photographie, mais elle a rencontré un étudiant d’une grande école qui a tout quitter pour devenir volontaire permanent, et elle a décidé de faire comme lui. Ensuite, elle est devenue présidente d’ATD Quart-Monde 27 ans après son premier engagement dans l’association.

Elyes R.

J’ai appris avec cette conférence que ATD Quart-Monde était une association créée pour lutter contre la misère et la grande pauvreté, elle essaie d’aider ceux qui sont rejetés par tous et qui n’obtiennent jamais d’aide sociale. Des jouets Playmobil ont été retirés de la vente car ils avaient été jugés offensants pour les plus pauvres. C’est une action qui a été menée par des enfants. Cela nous montre que les enfants peuvent faire quelque chose pour changer le monde.

Wilson R.

Madame Grard est la présidente actuelle d’ATD Quart-Monde : elle est venue nous présenter son association et ses objectifs. C’était très intéressant. Les bénévoles de l’association emmènent des livres, des cahiers et font des activités avec les plus pauvres pour les aider et leur apprendre de nouvelles choses. Ils essaient aussi de leur donner du courage.

Nazli O.

J’ai aimé la conférence de Mme Grard car j’ai eu la chance d’y participer. J’ai appris que Geneviève était une une jeune fille qui avait résisté et qui avait été arrêtée par les nazis. Elle a été en prison puis transférée dans un camp de concentration où elle a été humiliée et maltraitée. Ensuite, elle s’est engagée dans ATD Quart-Monde qui est l’association de Mme Grard. Geneviève s’est battue pour rendre la dignité aux pauvres.

Imad T.

Le jeudi 27 mai, la présidente actuelle d’ATD Quart-Monde, Madame Marie-Aleth Grard, est venue nous parler de cette association. ATD signifie Agir Tous pour la Dignité.

Mme Grard nous a expliqué les principes de cette association qui sont d’aider les plus démunis à se reconstruire en leur redonnant confiance en eux pour qu’ils puissent s’exprimer, en leur apprenant de la culture avec les bibliothèques de rue et les savoir-faire de chacun, avec des chants et des jeux. Mme Grard a insisté sur le fait qu’il était important de lire et de prendre du plaisir en lisant de vrais livres (pas des livres sur tablette ou liseuse). Mme Grard nous a expliqué que le respect de l’égale dignité est primordial en nous racontant que des enfants de 10 à 12 ans s’étaient plaints d’une boîte de Playmobils où il y avait un bonhomme qui avait des habits abîmés tenant une bouteille contenant de l’alcool. Ces enfants ont accusé Playmobil de manquer de respect envers les personnes qui passent un moment sombre dans leur vie. Ils ont envoyé une lettre en donnant leur avis à cette marque de jouets puis, peu de temps après, toutes les boîtes ont été retirées de la vente et n’ont plus été fabriquées, ni distribuées.

L’association ATD Quart-Monde a les mêmes objectifs que Geneviève de Gaulle-Anthonioz qui sont de lutter contre la misère, contre l’exclusion dans la société, contre la pauvreté, contre la faim et surtout contre les inégalités sociales entre les riches et les pauvres.

Kelly O.

L’association ATD Quart-Monde a comme objectif de supprimer la pauvreté et l’exclusion afin de construire un monde où on aide son prochain.

Mme Grard est la présidente aujourd’hui et elle a choisi à la fin du collège de devenir photographe à Paris. Elle s’engage aussi dans ATD Quart-Monde où elle consacre sa vie aux plus pauvres. Elle a créé des bibliothèques de rue pour ceux qui n’ont pas de livres. Elle a rencontré Geneviève de Gaulle-Anthonioz qui était l’ancienne présidente d’ATD Quart-Monde. Geneviève de Gaulle s’est engagée pour lutter contre la misère car elle avait été déportée en février 1944 au camp de Ravensbrück en Allemagne où elle a été humiliée et où elle a failli mourir.

Adam S.

Laisser un commentaire