Les 3e9 visitent le Mémorial de Drancy

Le camp de Drancy a été installé dans la cité de la Muette : c’était un habitat collectif bâti dans les années 1930 et jamais achevé. Ce camp, ouvert en octobre 1940, a servi de camp d’internement pour les prisonniers de guerre et les civils étrangers. Puis, à partir de juin 1940, les Allemands enferment les soldats français prisonniers de guerre. Enfin, à partir d’août 1941, le camp de Drancy devient un camp d’internement pour les juifs étrangers et français, dans lequel les conditions de vie sont dures et qui sert de lieu de réservoir d’otages de représailles. À partir de 1942, avec la mise en place de la politique d’assassinat systématique des juifs, appelée « Solution finale » par les nazis, ce camp devient un camp de transit, dernière étape avant la déportation vers les centres de mise à mort.

Le premier convoi de déportation avec des internés juifs part le 27 mars 1942 vers Auschwitz-Birkenau ; le 31 juillet 1944 est la date du départ du dernier convoi dans lequel se trouve Emmanuel Arie, juif arrêté au Plateau d’Assy en Haute-Savoie. Plus de 63000 personnes sont déportées de Drancy en 67 convois. Le camp de Drancy est administré par la préfecture de Paris sous l’autorité allemande.

Aujourd’hui, le Mémorial de la Shoah est bâti en face de la cité de la Muette : c’est un lieu de mémoire du génocide des juifs et un musée consacré à l’histoire des juifs durant la Seconde Guerre mondiale.

Notre avis :

Nous avons beaucoup aimé ce site car il y avait beaucoup d’éléments qui datent de l’Histoire comme le wagon à bestiaux qui a transporté les juifs vers les centres de mise à mort. Ce site nous a appris beaucoup de connaissances à propos du génocide des juifs et de l’Histoire de la Seconde Guerre mondiale.

Rihem et Sabrine, 3e9

Le wagon au camp de Drancy qui a transporté des juifs durant la Seconde Guerre mondiale

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *