La croix de Lorraine

LA CROIX DE LORRAINE

La croix de Lorraine au sommet du Mémorial Charles de Gaulle à Colombey-Les-Deux-Eglises

La croix de Lorraine, dont l’origine est la croix d’Anjou, est une croix à double traverse.

En 1954, Charles de Gaulle déclare à un journaliste « Voyez cette colline ? C’est la plus élevée de Colombey. On y édifiera une croix de Lorraine quand je serais mort ».

Le 21 mars 1971, un comité national placé sous le haut-patronage de Georges Pompidou, président de la République et soutenu par les « barons gaullistes » est constitué pour ériger à Colombey un monument symbole de la France libre. Douze projets sont en compétition et c’est le projet des architectes Marx Nebinger et Michel Mosser qui est retenu : une croix de Lorraine en béton armé, d’environ 45 mètres de haut pour un poids total de 950 tonnes. Elle est revêtue d’un parement en granit rose. Près de 350 artisans travaillent à la réalisation du monument.

La croix de Lorraine est inaugurée par le président Georges Pompidou le 18 juin 1972, jour du 32e anniversaire de l’appel du 18 juin 1940 (appel lancé par le Général de Gaulle à la radio anglaise, la BBC).

Pendant la Seconde Guerre mondiale, à Londres, la croix de Lorraine est vite adoptée sur proposition de l’amiral Émile Muselier : « Je l’ai choisie parce qu’il fallait un emblème en opposition à la croix gammée et parce que j’ai voulu penser à mon père qui était lorrain », expliquera plus tard l’officier de marine. La croix de Lorraine équipe d’abord les forces navales libres, avant d’incarner la Résistance. Elle figure aussi sur de nombreux insignes, notamment sur la croix de de l’Ordre des compagnons de la Libération, qui réunit un nombre de 1038 résistants et dont de Gaulle est le grand maître.

La classe des 3e5 au pied de la croix de Lorraine

 

Nos impressions personnelles :

Quand nous vîmes la croix de Lorraine, nous fûmes impressionnées et choquées par sa grandeur et sa beauté. La croix comporte deux barres transversales : c’est de là que vient son originalité car la plupart des croix n’ont qu’une seule barre. En tout cas, elle est trop belle à voir. Ce fut une belle surprise pour nous.

Espérance et Melek (3e4)

La classe de 3e4 en face de la croix de Lorraine

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *