La butte de Vauquois

Village de Vauquois avant la guerre

 

Lors de notre voyage à Verdun, nous sommes allés voir, sur la butte de Vauquois, des tranchées françaises et allemandes qu’une association a entretenues.

Autrefois, Vauquois était un simple village français perché sur une colline.
Mais la Première Guerre mondiale transforma ce village en un terrain vallonné et traversé par plusieurs kilomètres de tranchées.

Sur le front qui oppose Français et Allemands, les deux camps sont d’accord pour dire que la butte de Vauquois est un
point stratégique précieux qui domine sur toute la région à l’Est de l’Argonne.

 

Ce qu’il reste du village de Vauquois

 

Le 24 septembre 1914, les Allemands prennent position sur la butte. Le 4 mars 1915, les Français attaquent la butte.
La butte de Vauquois se retrouve séparée en deux par les deux armées qui construisent toutes deux une ligne de tranchées à moins de 30 mètres l’une de l’autre. C’est une guerre de position qui commence. Les deux camps veulent le contrôle total de la colline. Pour cela, ils tentent de creuser des galeries qui vont jusqu’à la tranchée adverse, puis ils placent des mines et des explosifs au fond pour faire exploser la tranchée.

Sur place, nous avons pu observer d’immenses trous, provoqués par ces explosions. Ces trous sont vraiment impressionnants, environ 10 mètres de largeur et autant pour la profondeur.

Le groupe et son guide sur la butte de Vauquois

Nous sommes ensuite passés dans les tranchées allemandes. Le guide nous a expliqué que les tranchées allemandes étaient souvent mieux fortifiées et bien aménagées, alors que les tranchées françaises étaient simples et constituées des matériaux que l’on pouvait retrouver sur place. En passant dans les tranchées allemandes, nous avons pu voir l’entrée de plusieurs galeries qui partaient sous terre. Les côtés des tranchées étaient consolidés par des tôles et du béton. Il y avait, juste devant la tranchée, des barbelés pour contrer les assauts adverses.

Ce qui nous a le plus impressionnés lors de cette visite, c’était la courte distance qui séparait les deux tranchées.
Il y aussi le fait que le village entier de Vauquois a disparu.
Ce que nous avons vu sur cette colline nous a beaucoup plu. Notamment lorsque nous avons traversé la tranchée, car cela nous a permis de mieux imaginer les conditions dans lesquelles se déroulaient les combats.

Tranchée allemande

Ce qui nous a plu aussi, c’est le mode de combat sur cette colline : chaque adversaire tentait de faire exploser la tranchée ennemie grâce aux tunnels. Ils risquaient aussi de tomber nez à nez avec un ennemi venu pour la même raison.
Les tranchées et les entrées de tunnels étaient impressionnantes. Les combats sur cette colline devaient l’être encore plus.

 

 

 

 

Mina B (3e4), Flore S (3e4), Thomas M (3e5), Simon B (3e6)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *